B82-La Bible fait-elle vraiment autorité dans votre vie?

 

Article de Henri Viaud-Murat.

Les Chrétiens Évangéliques aiment affirmer que « la Bible est la Parole de Dieu. » Certes, elle est la Parole écrite de Dieu, comme le Seigneur Jésus est la Parole Vivante. Mais quelle autorité la Bible a-t-elle réellement dans votre vie? Ne répondez pas trop vite, lisez d’abord la suite de cet article!

Affirmer que la Bible est la « Parole de Dieu, » c’est affirmer Son inspiration divine absolue, du premier verset de la Genèse, au dernier verset de l’Apocalypse! Ainsi, la « Parole de Dieu » n’est pas limitée aux paroles prononcées par Dieu dans la Bible, mais elle concerne tout ce qui y est écrit.

Parfois, nous voyons Dieu parler directement à Ses prophètes, qui pouvaient ensuite écrire: « La Parole de Dieu me fut adressée en ces mots… » Ou encore: « L’Éternel me parla et dit… » Le plus souvent, ces prophètes entendaient directement la voix audible de Dieu, parce que le Saint-Esprit ne résidait pas en permanence en eux. Toutefois, qu’ils en aient été conscients ou non, tous les rédacteurs de tous les Livres de la Bible ont été directement inspirés par le Saint-Esprit de Dieu pour écrire ce qu’ils écrivaient. Chacun pouvait garder sa personnalité et son style propre, cela n’empêchait nullement le Seigneur de les inspirer.

Jésus et Ses disciples étaient conscients de l’inspiration absolue des Écritures sacrées, jusqu’au moindre « trait de lettre. »

« Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé » (Matthieu 5: 18).

« Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point » (Matthieu 24: 35).

« L’herbe sèche, la fleur tombe; mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement » (Esaïe 40: 8).

Si la Bible est considérée comme la Parole de Dieu, c’est que cette Parole a d’abord pris Sa source dans la pensée de Dieu. Dieu veut Se manifester à toute Sa création, et tout particulièrement à Ses enfants. Il S’est manifesté avant tout par Sa Parole.

Les pensées de Dieu se sont exprimées par Sa Parole. La Bible nous révèle que le Seigneur Jésus est la Parole de Dieu, la Parole Vivante et éternelle.

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle » (Jean 1: 1-3).

Ainsi, la pensée de Dieu s’est exprimée par Sa Parole. Et Sa Parole est créatrice. Elle est Esprit et Vie. Elle transmet la puissance créatrice de la pensée de Dieu. Quand la Parole de Dieu rencontre un cœur humain qui adhère à cette Parole, elle lui transmet aussitôt la Vie divine, la Vie éternelle. La foi, c’est simplement l’adhésion de notre cœur à la Parole de Dieu. Et la Parole de Dieu transmet alors toute la Vie divine dans la vie de celui qui croit!

En revanche, lorsque la Parole de Dieu ne trouve pas la foi dans le cœur de celui qui l’écoute, elle ne lui sert à rien, elle n’a aucun effet dans sa vie. L’incrédulité, c’est donc le refus d’adhérer à la Parole de Dieu.

« Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard. Car cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu’à eux; mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu’elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l’entendirent. Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu’il dit: Je jurai dans ma colère: Ils n’entreront pas dans mon repos! Il dit cela, quoique ses œuvres eussent été achevées depuis la création du monde. Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: Et Dieu se reposa de toutes ses œuvres le septième jour. Et ici encore: Ils n’entreront pas dans mon repos! Or, puisqu’il est encore réservé à quelques–uns d’y entrer, et que ceux à qui d’abord la promesse a été faite n’y sont pas entrés à cause de leur désobéissance, Dieu fixe de nouveau un jour–aujourd’hui–en disant dans David si longtemps après, comme il est dit plus haut: Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs » (Hébreux 4: 1-7).

Lorsque la Parole de Dieu a été reçue par Ses prophètes, ceux-ci l’ont souvent mise par écrit, et elle nous a été conservée sous cette forme. Fondamentalement, la Parole écrite de Dieu, c’est donc Dieu Lui-même! Cette Parole n’est pas une parole d’homme, fruit de la pensée humaine. Mais elle est la Parole même de Dieu, fruit de Sa pensée, de Son cœur, de Son Être profond.

« Ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues, que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus–Christ, mais c’est comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux. Car il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire, quand la gloire magnifique lui fit entendre une voix qui disait: Celui–ci est mon Fils bien–aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. Et nous avons entendu cette voix venant du ciel, lorsque nous étions avec lui sur la sainte montagne. Et nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs; sachant tout d’abord vous–mêmes qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être un objet d’interprétation particulière, car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint–Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu » (2 Pierre 1: 16-21).

C’est « poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu, » et ont mis Sa Parole par écrit!

Dieu est Vrai. Dieu est Vérité. Quand Il parle, Il exprime exactement Sa pensée. Il n’est pas un homme pour mentir. Non seulement la Parole de Dieu traduit exactement Sa pensée, mais le Seigneur veille sur Sa Parole pour l’accomplir. Dieu dit:

« Je le jure par moi–même, la vérité sort de ma bouche et ma parole ne sera point révoquée » (Esaïe 45: 23).

« Et l’Éternel me dit: tu as bien vu; car je veille sur ma parole, pour l’exécuter » (Jérémie 1: 12).

Cette Parole de Dieu est Vérité absolue. C’est pour cela qu’elle est le seul fondement de notre foi.

« Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ » (Romains 10: 17).

« Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas » (Hébreux 11: 1).

Nous pouvons adhérer sans réserve à une Parole divine sur laquelle Dieu Lui-même veille pour l’exécuter, dans la vie de ceux qui croient. Si nous pouvons avoir une ferme assurance que cette Parole s’accomplira, c’est parce qu’elle a été prononcée par un Dieu qui est d’une absolue fidélité à Ses engagements et à Ses promesses!

« C’est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu’en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez » (1 Thessaloniciens 2: 13).

La Parole de Dieu est puissante et agissante dans la vie de ceux qui croient! Elle y agit pour accomplir la volonté de Dieu, celle qu’Il a justement exprimée par Sa Parole!

Toutefois, il nous faut insister sur un fait capital: nous avons absolument besoin du Saint-Esprit pour comprendre la Bible et pour en recevoir la bonne interprétation. Seul l’Esprit qui a inspiré la Parole de Dieu peut nous introduire dans sa compréhension.

Tous les Chrétiens disposent de la même Bible, à peu de chose près. Mais voyez comment tant de Chrétiens se déchirent sur des questions de doctrine! La Bible est Esprit et Vie, c’est une Parole spirituelle. Nous devons la lire en Esprit et par l’Esprit, dans une compréhension juste et globale de la pensée du Seigneur.

Pour prendre un exemple concret, nous ne pouvons pas lire le Nouveau Testament avec la mentalité de l’Ancien Testament! Dans l’Ancien Testament, Dieu est toujours extérieur aux croyants. Ceux-ci ont le plus souvent besoin d’un intermédiaire humain pour contacter Dieu, ou pour recevoir des messages du Seigneur. Dans la Nouvelle Alliance, Christ est en nous, ainsi que le Saint-Esprit. Nous bénéficions d’une pleine grâce de Dieu, et nous pouvons marcher par l’esprit, ce qui était impossible pour les croyants sous l’ancienne alliance.

Dans l’Ancienne Alliance, « autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant les pensées de Dieu sont au-dessus de nos pensées (Esaïe 55: 9). » Dans la Nouvelle Alliance, « nous avons la pensée de Christ (1 Cor. 2: 16) »!

Dans l’Ancienne Alliance, certains pouvaient rechercher « une double portion de l’onction » divine (2 Rois 2: 9). Dans la Nouvelle Alliance, « nous avons reçu l’onction de la part de celui qui est saint, » et « l’onction que nous avons reçu demeure en nous » (1 Jean 2: 20, 27). Cette onction est la pleine onction du Saint-Esprit. Grâce à cette onction, nous pouvons à présent marcher comme le Seigneur Jésus a marché, et accomplir les mêmes œuvres que Lui!

Vous pouvez donc constater que, sans l’Esprit du Seigneur, nous pourrions faire dire à la Bible ce que nous voulons! Nous ne devons laisser à la chair aucune occasion d’interpréter la Bible à sa manière. Nous ne devons pas lui permettre de dire ce qu’elle pense de la Parole de Dieu! Si nous n’acceptons pas de laisser la croix faire son œuvre en nous, nous resterons au niveau de la Théologie des hommes, et la Vérité de la Parole de Dieu nous sera fermée.

La Parole de Dieu n’est pas le fruit de la Théologie humaine. Celle-ci n’est souvent qu’un mélange des traditions humaines avec la Parole de Dieu. La Bible n’est pas un mélange d’erreur et de vérité! Elle est toute entière la Vérité de Dieu! On ne peut pas faire une plus grande injure au Dieu de Vérité, que de mélanger Sa sainte et pure Parole avec des traditions humaines! Et c’est pourtant ce que font beaucoup de religions et d’églises chrétiennes!

Les traditions humaines n’ont qu’un seul effet: annuler la Parole de Dieu! Nous devons donc faire la chasse à toutes les traditions humaines, dont certaines ont une apparence très pieuse et très spirituelle, et les éliminer complètement de nos pensées! Si nous gardons dans nos convictions ou dans nos pensées des traditions humaines, elles seront toujours la cause secrète de nos doutes et de notre incrédulité par rapport à la Parole de Dieu. Si nous désirons sincèrement que Dieu fasse la lumière en nous, Il nous montrera quelles sont toutes ces traditions humaines qui handicapent notre foi, et qui alimentent notre incrédulité. C’est pour cela que nous avons le devoir de juger tous les enseignements que nous recevons, à la lumière de la Parole de Dieu et du Saint-Esprit.

Le plus souvent, les traditions humaines sont un voile pieux pour couvrir l’incrédulité de ceux qui les défendent! On dira ainsi que « le temps des miracles est passé, » ou que « Dieu est Souverain, » pour excuser notre incrédulité, cause la plus fréquente de l’absence de miracles. On dira encore que « Dieu n’a pas changé, mais que Sa manière d’agir a changé. » Mais il nous suffit de revenir à la pure Parole de Dieu pour réaliser que non seulement Dieu n’a pas changé, mais qu’Il agit toujours de la même manière qu’auparavant, dans la vie de ceux qui croient en Sa Parole!

Nous sommes à la fin des temps. La séduction du mensonge devient de plus en plus subtile et puissante. La foi et l’amour du plus grand nombre de Chrétiens sont en train de diminuer. Si nous n’avons pas un amour ardent de la Vérité et de la Parole de Dieu, nous serons emportés par cette séduction! Prenons garde de ne jamais négliger la Parole de notre Dieu!

Le Seigneur veut que l’on prenne à cœur Ses Paroles! Dans l’Ancien Testament, le fait de mépriser la Parole de l’Éternel ou de violer Ses commandements était puni de mort! Aujourd’hui, c’est nous qui ouvrons notre vie à l’action mortelle de Satan, si nous méprisons la Parole du Seigneur, si nous la tordons, si nous ajoutons ou si nous retranchons quoi que ce soit à cette Parole divine.

« Toute parole de Dieu est éprouvée. Il est un bouclier pour ceux qui cherchent en lui un refuge. N’ajoute rien à ses paroles, de peur qu’il ne te reprenne et que tu ne sois trouvé menteur » (Prov. 30: 5-6).

« Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre » (Apoc. 22: 18-19).

Dieu demandera compte Lui-même un jour à tous ceux qui n’écoutent pas Sa Parole.

« Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Et si quelqu’un n’écoute pas mes paroles qu’il dira en mon nom, c’est moi qui lui en demanderai compte » (Deut. 18: 18-19).

Nous devons écouter attentivement tous les prophètes que Dieu a envoyés pour nous transmettre Sa Parole. Dans les temps anciens, Dieu nous a parlé par des prophètes. Mais aujourd’hui, Il nous a parlé par Son Fils Jésus. Le Père Lui-même, parlant de Jésus, a dit par deux fois, d’une voix audible, à tous ceux qui étaient présents: « Écoutez-Le! »

Toute la Bible nous exhorte à garder la Parole du Seigneur dans notre cœur, afin de ne pas pécher contre Lui. L’Éternel était avec le prophète Samuel, car « il ne laissait tomber à terre aucune de Ses paroles »! En revanche, le Seigneur a rejeté Saül, parce que celui-ci avait rejeté la Parole de Dieu! Voici ce que Samuel dit à Saül:

« Samuel dit: L’Éternel trouve–t–il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Éternel? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers. Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Éternel, il te rejette aussi comme roi » (1 Samuel 15: 22-23).

Si nous rejetons la Parole du Seigneur, Dieu nous rejettera aussi! Car Dieu et Sa Parole sont un! Si nous rejetons la Parole de Dieu, nous rejetons Dieu Lui-même! Réalisez-vous que toute résistance à la Parole de Dieu est aussi grave, pour le Seigneur, que l’occultisme, la magie ou la sorcellerie? Cela doit nous faire réfléchir sérieusement!

En revanche, si nous sommes attentifs à la Parole de Dieu, et si notre cœur la retient avec persévérance, nous vivrons et nous serons bénis! Nous connaîtrons la Vérité, et la Vérité nous affranchira, nous guérira et nous délivrera!

« Mon fils, sois attentif à mes paroles, prête l’oreille à mes discours. Qu’ils ne s’éloignent pas de tes yeux; garde–les dans le fond de ton cœur; car c’est la vie pour ceux qui les trouvent, c’est la santé pour tout leur corps. Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. Écarte de ta bouche la fausseté, éloigne de tes lèvres les détours. Que tes yeux regardent en face, et que tes paupières se dirigent devant toi. Considère le chemin par où tu passes, et que toutes tes voies soient bien réglées; n’incline ni à droite ni à gauche, et détourne ton pied du mal » (Prov. 4: 20-27).

C’est la Parole de Dieu qui éclaire notre chemin et qui nous permet de marcher sur la voie droite! Et c’est au fond de notre cœur que nous devons jalousement garder cette Parole qui est la Vérité!

Notre amour pour le Seigneur peut véritablement se mesurer à notre amour pour Sa Parole!

« Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu. Celui qui dit: Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui. Mais celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui. Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui–même » (1 Jean 2: 3-6).

Si nous connaissons Dieu, nous ne pouvons que garder Ses commandements et toute Sa Parole. C’est cette Parole qui nous permet de marcher comme le Seigneur a marché Lui-même!

« Garder Ses commandements, » c’est dire au Seigneur, dès que nous connaissons Sa volonté et Sa Parole: « Seigneur, qu’il me soit fait selon Ta volonté! » C’est une très grande responsabilité que de connaître la Parole de Dieu, car nous n’avons plus alors l’excuse de l’ignorance. Dès que la Parole de Dieu nous atteint, dès que nous la recevons et que nous la comprenons, nous avons la responsabilité de la garder et de croire à ce que nous avons entendu.

La révélation de la Vérité nous est donnée dès que nous parvenons à la connaissance de la Vérité et que nous la comprenons.

Certains nous ont dit: « D’accord, j’ai entendu ce que tu m’as dit, je l’ai contrôlé dans la Bible. Effectivement, c’est bien écrit ainsi. J’ai bien compris ce qui est écrit. Mais maintenant, j’attends que Dieu me donne une pleine révélation de ce qui est écrit! »

Ils ne se rendent pas compte que ces paroles sont une rébellion ouverte contre la Parole du Seigneur! S’ils réalisent qu’une vérité est bien écrite dans la Bible, et s’ils l’ont comprise, ils ont donc reçu une pleine révélation de la Parole de Dieu, au moment même où ils ont compris cette vérité! Ils n’ont besoin d’aucune révélation supplémentaire!

Le Seigneur attend alors qu’ils Lui disent immédiatement: « Seigneur, merci de m’avoir révélé Ta Parole, et de me l’avoir fait comprendre! Maintenant que je la connais et que je l’ai comprise, je m’incline, et je me soumets! »

Attendre que Dieu donne une « révélation supplémentaire », une fois que l’on a compris Sa Parole écrite, c’est reconnaître implicitement que l’on n’accorde aucune autorité à la Bible! A partir du moment où l’on se rend compte que quelque chose est écrit dans la Bible, nous devons dire: « C’est écrit, cela me suffit! »

Même si une révélation n’est écrite qu’une seule fois dans la Bible, elle est revêtue de toute l’autorité divine! Par exemple, l’onction d’huile effectuée par les anciens sur les malades n’est écrite que dans l’épître de Jacques. Et pourtant des multitudes de Chrétiens ont appliqué cette recommandation avec succès, en se confiant en la fidélité du Seigneur.

S’il est écrit dans Esaïe 53: 4 et dans Matthieu 8: 17 que le Seigneur Jésus S’est chargé de nos maladies et de nos infirmités, et s’il est écrit dans Esaïe 53: 5 et dans 1 Pierre 2: 24 que nous sommes guéris par Ses meurtrissures, cela suffit à établir une vérité biblique absolue! Cette vérité est aussi absolue que celle qui nous affirme que le Seigneur S’est chargé sur la croix de nos péchés et de nos iniquités!

Comment certains Chrétiens peuvent-ils lire autant la Bible, sans jamais y voir les doctrines qu’elle enseigne pourtant si clairement? Ce sont sans doute toutes les impuretés qui peuvent encombrer nos cœurs qui nous empêchent de voir clair! Mais, si nous sommes vraiment des enfants de Dieu, nous finirons par comprendre la Vérité, parce que nous avons au fond de notre cœur le désir ardent de connaître la Vérité, et d’obéir à la Vérité! Le Saint-Esprit et la Parole de Dieu nous purifieront, notre ciel spirituel s’éclaircira, et la Vérité nous sera révélée.

Si des vérités bibliques ne se réalisent pas dans notre vie, n’accusons jamais la Parole du Seigneur, ou le Seigneur Lui-même! Mais humilions-nous devant Lui et demandons-Lui de nous sonder par Son Esprit, afin de nous montrer où est la faille.

« Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu’il est écrit: Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, et que tu triomphes lorsqu’on te juge » (Romains 3: 4).

Jésus a dit aux Juifs qui avaient pourtant cru en Lui:

« Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas. Qui de vous me convaincra de péché? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez–vous pas? Celui qui est de Dieu, écoute les paroles de Dieu; vous n’écoutez pas, parce que vous n’êtes pas de Dieu » (Jean 8: 44-47).

Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu! Quelle révélation solennelle et glorieuse! Si Dieu nous dit la Vérité dans Sa Parole, pourquoi n’écoutons-nous donc pas?

Jésus a dit aussi que Ses brebis entendraient toujours Sa voix, et qu’elles ne suivraient pas la voix d’un étranger! C’est donc par leur attitude en face de la Parole de Dieu que se font vraiment reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable!

Si nous aimons le Seigneur Jésus, nous garderons Sa Parole. Nous rejetterons résolument tout ce qui n’est pas Sa Parole, et tout ce qui n’est pas confirmé par Sa Parole. Si nous demeurons dans Sa Parole, c’est par là que nous prouverons que nous sommes véritablement Ses disciples. Et nous savons que c’est cette Parole de Dieu qui nous jugera au dernier jour!

Oh, comme il est essentiel, et même vital, de garder précieusement cette Parole divine dans notre cœur! Car cette Parole, ce n’est pas seulement la Bible, c’est le Seigneur Jésus Lui-même, Lui qui est éternellement la Parole vivante de Dieu! Si une doctrine n’est pas confirmée par la Bible, ou, à plus forte raison, si elle est contredite par la Bible, elle ne vient pas du Seigneur! Elle vient du menteur et du père du mensonge!

La Parole de Dieu est aussi appelée la « Parole de la Grâce de Dieu, » la « Parole de Vie, » la « Parole de Vérité, » la « Parole vivante et efficace, » la « Parole vivante et permanente de Dieu. » Cette Parole est éternelle, infinie, toute-puissante, créatrice et régénératrice! C’est elle qui rend forts tous ceux qui croient! C’est elle qui leur donne la victoire absolue sur toutes les œuvres et les ruses de l’ennemi! C’est la Parole de Dieu qui nous sauve, nous guérit, nous délivre, nous remplit de l’Esprit, et nous prépare au retour du Seigneur! Que Dieu soit béni pour Sa Parole!

Merci, Seigneur, pour la grâce de Ta Parole! Merci pour le don de Jésus , Ta Parole Vivante! Merci pour Ton Saint-Esprit, qui nous révèle Ta Parole, et qui nous conduit dans la compréhension de toute Ta Vérité!

La Parole de Dieu est une semence divine. Une fois qu’elle est plantée dans un cœur honnête et bon, elle ne peut que croître et finir par porter beaucoup de fruit, à la gloire de Dieu qui a répandu cette semence! Ce fruit demeurera jusque dans la vie éternelle, parce qu’il est de la même nature et de la même qualité que la semence divine qui l’a produit!

« Ainsi parle l’Éternel: le ciel est mon trône, et la terre mon marchepied. Quelle maison pourriez–vous me bâtir, et quel lieu me donneriez–vous pour demeure? Toutes ces choses, ma main les a faites, et toutes ont reçu l’existence, dit l’Éternel Voici sur qui je porterai mes regards: sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu, sur celui qui craint ma parole » (Esaïe 66: 1-2).

Celui qui craint la Parole du Seigneur, c’est celui qui l’aime. Et celui-là ne peut que souffrir et avoir l’esprit souvent abattu, quand il constate que la Parole de Son Dieu n’a pas, au milieu de ceux qui disent appartenir à Son peuple, toute l’autorité qu’elle devrait avoir! Beaucoup de choses changeront dans notre vie, le jour où la Parole de Dieu aura la même autorité que si Dieu nous apparaissait personnellement et nous parlait directement par Sa voix audible et puissante! Nous saurions alors ce que signifie « trembler à Sa Parole! »

Nous savons que, si nous gardons la Parole du Seigneur, Lui-même nous gardera de tout ce qui est mal à Ses yeux! Voici ce que Jésus dit à l’Église fidèle de Philadelphie:

« Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé. Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure (en grec: « de l’heure ») de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises! » (Apoc. 3: 8-13).

Quelles promesses splendides! Nous ne pouvons pas nous garder nous-mêmes. C’est le Seigneur qui nous gardera. Mais à une seule condition: que nous gardions Sa Parole!

Si nous gardons Sa Parole, non seulement Il nous gardera, mais Il nous introduira dans Sa communion la plus intime. La porte de Son cœur nous sera toujours ouverte! Il nous révèlera Ses secrets les plus profonds. Et Il fera connaître à tous nos ennemis qu’Il nous a aimés, parce que nous avons aimé Sa Parole!

Dans nos afflictions présentes, nous sommes donc consolés par toutes les grandes et merveilleuses promesses de la Parole de notre Dieu.

« Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine… » (2 Pierre 1: 3-4).

Toute la Parole de Dieu, toutes les promesses du Seigneur, sont « oui et amen » en Jésus-Christ! La gloire et la vertu du Seigneur Jésus nous appellent à Le connaître tel qu’Il est, le Fidèle et le Véritable! Quand nous pouvons contempler par la foi la gloire et la vertu de notre Sauveur et Seigneur, nous savons qu’Il est avant tout Fidèle à Sa Parole, et qu’Il veut nous assurer le bénéfice complet de toutes ses grandes et précieuses promesses! Car Il sait que c’est par ces promesses, et par toute Sa Parole, que nous pourrons devenir participants de Sa nature divine, et être plongés dans l’océan infini de Son Amour!

« A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre, afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Église et en Jésus–Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles! Amen! » (Éphésiens 3: 14-21).

Oui, Père, nous voulons comprendre Ta Parole en esprit et en vérité, parce que toute Ta Parole nous révèle la grandeur de Ton Amour pour nous! C’est Ta Parole qui nous assure que Tu veux que nous soyons remplis jusqu’à toute Ta plénitude! Nous savons, et nous croyons, que Tu feras dans nos vies infiniment au-delà de tout ce que pourrons demander ou penser! A Toi la gloire éternelle, dans l’Église et en Jésus-Christ! Oui, amen!

31 Responses to B82-La Bible fait-elle vraiment autorité dans votre vie?

  1. Ibrahim dit :

    Bonjour Pasteur! Que le Seigneur vous rassasie de biens dans votre vieillesse et qu’Il vous rajeunisse comme l’aigle. J’aimerais avoir un éclaircissement sur ce que vous dites ici: « Nous ne pouvons pas lire le nouveau testament avec la mentalité de l’ancien testament. » En quoi consiste la mentalité du nouveau et de l’ancien testament ? Parce que j’ai eu de la peine à expliquer à un ami qui fréquente une église où on se permet de prier et de parler à la lune ou la terre, le ciel, et encore d’autres, sous prétexte que c’est biblique, et que certains personnages bibliques l’ont fait. Par exemple, dans la pratique de leur combat spirituel, (qui est accompagné d’imitations et d’exercices physiques violents) ils disent: « Que tout mauvais sort jeté contre moi retourne à l’envoyeur, que la puissance de la lune me traverse, etc… » Donc, à chaque fois que je veux parler avec cet ami, il me fait savoir que c’est biblique.
    Comment aborder une telle personne?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Ibrahim, De telles pratiques n’ont absolument rien de biblique! Ce n’est que de la sorcellerie ou du paganisme déguisé! Le Seigneur Jésus nous a demandé de bénir nos ennemis et de leur faire du bien, pas de leur « renvoyer leurs malédictions »! Quant à « parler à la lune » ou à la terre, seul Josué a parlé au soleil pour l’arrêter dans sa course, selon la volonté de Dieu. Et encore, ce n’est pas le soleil qui s’est momentanément arrêté, mais la terre! Nous n’avons rien à voir avec « la puissance de la lune »! La seule puissance que nous connaissons, c’est celle du Saint-Esprit! Si cet ami ne veut pas entendre raison, il faut arrêter de lui parler, et prier pour lui!

  2. Ibrahim dit :

    Bonjour Pasteur,
    A Gethsémané, le Seigneur a dit à Ses disciples: « Je serai pour vous tous, cette nuit, une occasion de chute; car il est écrit: Je frapperai le berger et les brebis du troupeau seront dispersées » Mathieu 26: 31. Et un peu plus loin: « Veillez et priez afin que vous ne tombiez pas dans la tentation » Mathieu 26: 41.
    Voici ma question: Puisque la parole de Dieu est infaillible, est-ce que les disciples pouvaient éviter cette occasion de chute en veillant et en priant?
    Si le Seigneur m’annonce l’avenir, comment cela va s’accomplir? Cela dépend de moi aussi?
    En fait ma question ici est exactement comme celle du Seigneur: « Comment donc s’accompliraient les Écritures d’après lesquelles il doit en être ainsi? » Mathieu 26: 54.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Ibrahim, Je crois que les disciples auraient dû veiller et prier, comme le leur demandait le Seigneur. Certaines prophéties du Seigneur ne sont pas conditionnelles, et se produiront immanquablement, quoi que l’on fasse. Comme les prophéties concernant le retour du Seigneur, le Millénium ou le Jugement Dernier. Mais, parfois, certaines paroles du Seigneur sont conditionnelles. Si nous remplissons les conditions annoncées, elles se produiront. Sinon, elles ne se produiront pas. Dieu nous demande d’avoir la foi en Jésus pour être sauvé. Nous pouvons donc collaborer avec Dieu en obéissant à Sa Parole, comme le Seigneur Jésus le faisait toujours devant la volonté de Son Père. C’est donc très différent du fatalisme de l’Islam, par exemple.

  3. Francine dit :

    Merci ! J’ai imprimé, j’étudie, je me nourris et franchement je comprends que nous vivons une époque, (en tout cas en occident)où nous avons les moyens d’avancer ! Ne serait-ce pas un signe qu’il ne reste plus beaucoup de temps ? J’ai tellement galéré pour chercher à comprendre … : »que celui qui VEUT, vienne et qu’il boive » … Je suis tellement reconnaissante !
    Merci de tout coeur.

  4. Itengré dit :

    Je vous remercie pour l’enseignement qui m’a donné un bon éclairage. Toutefois j’avoue que je dois vous demander aussi de prier pour qu’il me soit donné de comprendre la parole de Dieu par l’Esprit car le plus souvent c’est le problème que j’affronte dans mon cas particulier.
    Merci

    • Henri Viaud-Murat dit :

      D’accord, cher frère Itengré! Mais il faut que tu saches que les brebis du Seigneur entendront toujours Sa voix et comprendront toujours la Vérité!

  5. Stéphane dit :

    Cher frère,
    Pouuriez vous me dire ce que vous pensez de la psychiatrie (et non pas psychologie), en rapport avec la parole de Dieu, je ne crois pas à la psychologie mais je cherche à m’informer sur la psychiatrie, quelle différence? Amitiés en Christ

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Stéphane, La psychiatrie est l’étude et le traitement des maladies mentales et des désordres psychologiques. Pensez-vous sérieusement que des hommes qui n’ont pas l’Esprit de Dieu puissent réellement savoir quelles sont les causes spirituelles des désordres psychologiques? La psychiatrie ne connaît ni la notion de péché, ni le salut par la foi en Christ, ni l’existence de Satan et des démons. Elle ne peut absomument pas donner des solutions satisfaisantes, en tout cas pas pour des Chrétiens! La psychiatrie, devant les cas sévères, ne peut avoir recours qu’à des traitements et médicaments puissants qui ne traitent que les symptômes, et qui abrutissent souvent les malades!

  6. Nathalie dit :

    Merci cher Frère Henri d’avoir pris la peine d’éclaircir les propos de Müller.
    J’ai lu le livre de C.G Bevington que tu as traduit et il m’a beaucoup marquée et encouragée.
    Comment est-il arrivé concrètement à ce déclic qui l’a amené à recevoir sa guérison ? Certes, il y a eu une démarche de foi de sa part, une action personnelle comme tu viens de dire, mais il s’est aussi passé quelque chose en lui, comme une révélation et cette « synergie » l’a « propulsé » dans son ministère. Est-ce qu’une grâce plus grande est descendue à sa portée à cause du ministère auquel il était déjà engagé et appelé ou est-ce un mensonge de croire cela ?
    Si je comprends bien, il y a différentes facettes de la foi véritable car si je me base sur un de mes versets préférés:
    Jean 15:7 « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. »
    Donc Si je sais que je demeure en Lui et qu’Il demeure en moi à cause de Son amour pour moi et si je sais que je reste dans l’obéissance car Ses Paroles sont en moi, je n’ai alors pas besoin de faire une démarche de foi car dès que j’ai demandé, je sais que cela m’est accordé.
    C’est bien ça ? C’est comme ça que je l’ai déjà expérimenté, sans action personnelle de foi, dans un domaine autre que la guérison.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Nathalie, D’après le propre témoignage de Guy Bevington, il explique comment il est parvenu à recevoir la guérison de sa maladie de coeur. La famille qui l’accueillait, et qui connaissait la guérison divine, a décidé de prier pour lui, et il a commencé à recevoir des versets bibliques sur la guérison. Mais il n’a pas compris tout de suite. Esuite, il a demandé à Dieu un « signe, » et ses boîtes de médicaments, rangées sur sa cheminée, se sont mises elles-même en marche pour aller se jeter par sa fenêtre ouverte! Devant ce miracle, il a compris, et a cessé de prendre ses médicaments. Mais, tout de suite après, il a été testé, et il a eu une violente attaque cardiaque, mais il est resté ferme dans la foi, résistant à Satan et décidant de faire comme si tout allait bien. Et sa guérison s’est manifestée. Il n’a pas eu de grâce particulière en raison de son ministère, sinon Dieu ferait des préférences! Par ailleurs, tu dis que si tu sais que tu demeures en Lui, qu’Il demeure en toi, et que tu restes obéissante, car Ses Paroles restent en toi, tu n’as pas besoin de « faire une dmarche de foi. » Mais c’est justement cela, la vraie démarche de foi: garder Ses Paroles dans notre coeur et rester dans l’obéissance! Quand tu sais que ce que tu as demandé t’a été accordé, avant de le voir se manifester, simplement parce que tu sais que Dieu est fidèle à Sa Parole, tu es alors dans la foi, et ce que tu as reçu dans la foi se manifestera certainement, à condition de ne pas abandonner cette assurance de la foi!

  7. Christy Phumbi dit :

    Merci frère Henri, Merci du temps que vous nous consacrez, je tiens juste à préciser que je ne me suis pas impatientée,je voulais juste savoir.
    Puisse le Seigneur rapidement rétablir votre connection avec Internet.

  8. raphael dit :

    merci papa Henri que la parole du Seigneur qui est la lumière du monde prenne tout sont éclat en nous par JÉSUS Christ notre Seigneur AMEN.

  9. Christy Phumbi dit :

    Bonsoir frère Henri, je me rends compte que le message que j’ai postée n’a pas été publié. était-inopportun?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Christy Phumbi, Cela fait cinq semaines que nous sommes privés d’Internet, et que je me connecte où je peux et quand je peux! Je ne réponds qu’au messages qui ne demandent pas trop de temps de réponse! Merci pour votre patience! Cela devrait être rétabli « sous peu » !

  10. nanite dit :

    frere henri bonjour je benis Dieu pour se message si édifiant . depuis longtemps que je lis la bible j’usqua present je ne sais pas sije le lis en ESPRIT OU pas je suis né de nouveau . JE NE COMPREND PAS QUAND VOUS DITES le lire en ESPRIT SA VEUX DIRE QUOI ?MERCI DE VOTRE REPONSE ;JE REND grace a DIEU POUR TOUT CE QUE VOUS FAITES POUR SON PEUPLES.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Nanite, Lire la Bible en esprit signifie la lire avec l’éclairage que donne le Saint-Esprit, afin de la lire dans la vérité de Dieu, sans interférence de nos idées ou traditions personnelles!

  11. Danielle dit :

    Cher frère Henri,

    Je me réjouis dans mon coeur de lire cet enseignement dans la Vérité des Écritures. Je suis reconnaissante au Seigneur pour vous, cher frère Henri, non pour glorifier l’homme mais le Seigneur Qui connaît nos besoins de Lui et de la prédication dans L’Esprit-Saint pour nous aider à grandir en Christ. Frère Henri, que Dieu garde vos coeurs et vos pensées humbles devant Lui.

    Avec toute mon affection dans le Seigneur Jésus

  12. arthur dit :

    Quelle Lumière!!! La Lumière brille de cet enseignement…. Que cette Lumière éblouissent nos ténèbres…… « étouffe » nos incrédulités et nous guide vers le Chemin de l’éternité.

    Merci Seigneur Jésus-Christ.

  13. nelly dit :

    Merci pour cette parole édifiante…beaucoup de nos frères et soeurs oublient l’Autorité de La Parole…On manque de crainte et c’est triste parce que si l’on était dans l’Ancien Testament, nous serions déjà lapidé depuis longtemps….
    Que L’Esprit sans cesse continue de t’inspirer afin de nourrir DU Pain Divin ,ceux qui ont faim…Dieu a un peuple nombreux dans cette nation….

  14. betty dit :

    Cher Henri,
    Tu contribues à ouvrir notre compréhension du coeur De Dieu et de Son Amour.
    Je reconnais lorsque tu en parles,Le Dieu que je connais et que j’aime.
    Ton enseignement est précieux,je te dois beaucoup.
    Merci!
    Que Le Seigneur te bénisse,toi,ton épouse et toute ta famille!
    « Voilà le Dieu qui est notre Dieu pour toujours et à perpétuité;il sera notre guide jusqu’à la mort » Psaumes 48-15

  15. Christy Phumbi dit :

    bonjour frère Henri,
    Merci pour ce message qui me va droit au coeur et qui tombe vraiment à pic!

    . (Galates 4:10).

    (Romains 14,5)

    ma question est la suivante: comment comprendre ces deux versets quand il s’agit de la fête de noel avec tout ce qui y va (arbre de noel ect..ou encore d’autres fêtes comme la pâque ou encore la pentecôte, l’ascension?)

    Car ce Dimache passée, nous étions invités dans une église à 2 heures de la ville où nous sommes installés. Le prédicateur a donc entamé Ce sujet (Comment prendre la Parole de Dieu dans le cas de noel, sa prédication était basée essentiellement sur le texte de Romains 14) disant que oui effectivement on ne sait pas quand Jésus est né, mais que tout dépend du coeur que nous avons, si nous le faisons pour Dieu il n’ya pas de problème, car il regarde à nos coeurs, il a aussi tenu à préciser que lui personnellement fête noel avec sa famille et que ce serait important de ne pas juger car tout doit être fait pour le Seigneur et que ceux aussi qui ne fêtent pas c’est la même chose tant qu’ils le font pour le Seigneur, en passant il a aussi cité la pâque dans le
    même Esprit.Pour résumer selon ce prédicateur, il s’agirait d’une conviction personelle devant le Seigneur, car cela n’est pas directement tranché dans la bible.

    frère Henri est ce que dire à un frère que ce qu’il dit ne tient pas debout c’est le juger?
    Car je ne peux pas m’empêcher d’observer ces points suivants:

    – Oui il y’a des fêtes dans la Parole de Dieu que lui mêmme demande aux peuples juifs de fêter. (parmis ces fêtes il n’ya aucune qui fait allusion à noel). Concernant la pâque, je sais que dans la Parole il n’ya qu’une seule pâque que devrait observer les juifs pour commémorer leur sortie d’Egypte)

    – je sais aussi qu’il ya une fête qu’en lisant dans la bible (peut être il y’a d’autres, je ne sais pas trop que les israélites eux même avaient décidé de fêter chaque année, il s’agit de la fête en souvenir de la délivrance des israelites par Dieu de Haman qui voulait détruire les juifs au temps de la reine Esther et Mardochée) on ne pourait considérer que noel va dans la même cathégorie car pour la commémoration de Christ nous avons la Sainte cène.

    – Quant à l’arbre de noel, à quoi sert-il? que fait-il là (le prédicateur disait qu’il ya une différence entre quelqun qui adore l’arbre ou une autre qui l’a comme ornement tout juste et qui fête noel pour le Seigneur.
    -Quant à la pâque dite chrétienne, s’il ya déjà une pâque de fâcon prescrite dans la Parole de Dieu, pourquoi devarit-on ajouter une autre?
    – que dire aussi de la pentecôte et l’ascension, car du peu que j’ai lu dans le nouveau testaments, il n’est fait aucunement allusion à ces fêtes.

    Merci d’avance de me répondre.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Christy Phumbi, Ce n’est pas un péché en soi de fêter Noël ou Pâque, mais l’Eglise du Nouveau Testament n’a plus à célébrer ces fêtes, qui sont souvent d’origine catholiqsue ou Juive. Ceux qui les fêtent sont faibles dans la foi, mais nous devons supporter les faibles et être guidé par le Seigneur dans notre comportement pratique!

  16. Joel dit :

    je suis un peu troublé sur 1 corinthiens 7 ; 12 ???

    Mais quant aux autres, je dis, moi, non pas le Seigneur….

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Joël, L’apôtre Paul vient de parler des couples chrétiens. A présent, il parle des « autres couples » c’est-à-dire de ceux dont l’un des deux conjoints n’est pas Chrétien. Il donne un avis personnel. mais comme Paul avait la pensée du Seigneur, et que son épître a été inclue dans le Canon de la Bible, l’avis de Paul a autant d’autorité que l’ordre du Seigneur Lui-même!

  17. normand proulx dit :

    Bonjour frère Henri.. encore une foi une bonne lecon édifiente. je comprenais pas pourquoi qu il avais des personnes chretienne qui tordais la parole de Dieu. il a meme un de nos amie qui nous a ébranlé un peu en sitan des versais biblique a sa manière de pensé .je dit a ma femme commen on peux pensé comme sa. il fait parti de l eglise de arnold murry c est étourdissan de l entendre parlé .en lisan votre lecon javais des questions mais votre lecon est tellement bien fait vous avez repondu a mes question.. oui nous devon lire la bible en esprit et par l esprit dans une compréhension juste et globale de la pensé du Seigneur.amen et amen P.S.jé hate a la prochaine lecon (:-)

  18. Yves L, dit :

    Merci frère Henri
    Cette Parole quelle Merveille, mais aussi quelle responsabilité! JESUS EN NOUS SANS LEVAIN, SANS COMPROMIS – DEMEURONS EN LUI
    …car nous pouvons déclarer avec Jean:

    1 ¶ Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu.
    2 Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est.
    3 Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur.
    4 ¶ Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.
    5 Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché.
    6 Quiconque demeure en lui ne pèche point; quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’a pas connu.
    7 Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.
    8 Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.
    9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu…
    À LIRE 1 JEAN 3

  19. Nathalie dit :

    C’est vrai que les déchirements sur les points de doctrine dissuadent les plus jeunes dans la foi de se nourrir de la Parole. Je ne sais pas combien saisissent ce qu’on entend par ‘nourriture spirituelle’.

    Je viens de lire ‘nourrir son âme’ de George Müller

    http://www.fireforgod.com/héros-de-la-foi/george-müller/
    G. Müller dit: « Mais quelle est la nourriture de l’âme? Ce n’est pas la prière mais c’est la parole de Dieu. Non pas une simple lecture de celle-ci, de sorte qu’elle traverse seulement la pensée comme l’eau la conduite qui la transporte; mais une méditation du texte qui devient un sujet de réflexion et que nous appliquons à notre âme. »

    Ces lignes mériteraient des illustrations et des témoignages. Le risque de la méditation est qu’on arrive à un exercice intellectuel qui peut satisfaire l’âme (l’intellect fait partie de l’âme), alors que le but est d’arriver à une révélation des versets, que certains appellent « rhéma ». J’ai reçu des « rhémas » sans méditation, alors j’aimerais savoir comment méditer pour arriver à un « rhéma ». Ce « rhéma » permet d’intégrer le verset en nous et il y a une parfaite adhérence (de notre être au verset) dans tout le sens du mot ‘adhérence’. C’est comme ça que je le vis, comme la révélation du goût d’un fruit exotique qu’on n’a jamais mangé et alors il n’est plus ‘exotique’ car on a la révélation de son goût ! (Jésus parlait beaucoup avec des paraboles).
    Je ne saisis donc pas bien la définition de G. Müller.

    Il parle aussi du don de la foi et de la grâce de la foi mais je n’ai pas bien compris car il assimile le don de la foi au don de la guérison ou au don des miracles. Par le Saint-Esprit, nous avons tous les dons. La grâce de la foi, serait-ce la foi de « tous les jours », comme la foi d’être sauvé, d’être enlevé ? et le don de la foi pour des cas désespérés ?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Nathalie, Ce que je comprends de ce passage de Muller, c’est qu’il nous exhorte à ne pas lire cette Bible de manière passive ou machinale, comme un tuyau qui laisserait passer l’eau. Mais il nous demande de la « méditer » au passage, c’est-à-dire de passer un peu de temps pour la comprendre, à la lumière de l’Esprit. Personnellement, je n’appelle pas « rhema » cette révélation ou cette compréhension. Le mot « rhema » est utilisé à tort pour signifier « révélation de l’Esprit, » alors que dans le grec, il signifie simplement « parole, » et s’emploie indifféremment avec le mot « logos. » De même, je fais une différence entre la grâce et la foi. la grâce, c’est l’oeuvre souveraine de Dieu, qui descend à notre niveau, et qui nous présente Son salut qui touche à tous les domaines de notre vie. La foi, c’est notre action personnelle, qui consiste à saisir tout ce que la grâce de Dieu a fait descendre à notre portée, en Jésus-Christ. Dieu a donné à tous les hommes la capacité de croire. mais il y a des hommes qui utilisent cette capacité de croire pour croire à des mensonges. Quand nous utilisons notre capacité de croire pour croire à la Vérité de la Parole de Dieu, alors on peut parler de foi véritable. L’incrédulité, c’est en fait croire en un mensonge.

  20. jecherche dit :

    Mon coeur est plus heureux ce matin, après cette prédication, cher frère Henri ! et vraiment la Parole fait et fera toujours autorité dans notre vie ;dans nos églises aussi, même si on nous déclare que l’amour nécéssite d’être compatissant envers les malheureux qui continuent à vivre dans le péché faute de ne pas être repris par ceux qui les caressent dans le sens du poil, et donc cachent le péché dans l’église (afin de ne pas blesser ces personnes). Avec courage et amour et sans peur du rejet célébrons et honorons toujours cette Parole écrite de DIEU non avec un levain de compromis mais avec des pains sans levain de la pureté et de la vérité.Est-ce trop légaliste de parler ainsi ?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur « Jecherche », il n’est jamais légaliste d’honorer la Parole de Dieu, quand on le fait dans l’Esprit, dans l’amour et la vérité!