B117-La simplicité de Christ.

Article de Henri Viaud-Murat.

La théologie des hommes tend à compliquer les choses. Mais Dieu est un Dieu de simplicité. Il veut nous faire marcher dans la clarté de Sa révélation. Il nous demande de ne pas nous détourner de la simplicité à l’égard de Christ. Cette divine simplicité nous évitera bien des pièges!

L’apôtre Paul était inquiet à propos des Corinthiens. Il savait qu’ils n’étaient pas encore bien fondés sur le Roc. Ils restaient encore trop charnels. Voici ce qu’il leur écrit:

« Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Evangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien » (2 Cor. 11: 2-4).

Nous voyons immédiatement que la simplicité, dans la Bible, est étroitement associée à la pureté spirituelle. Et la pureté spirituelle dépend de la pureté de nos pensées. Or nos pensées peuvent se corrompre, si nous acceptons des mensonges. La corruption de nos pensées se manifeste quand nous mélangeons le mensonge à la vérité.

Ce qui est simple n’est pas mélangé. Il n’y a, dans cette simplicité, rien de faux, d’extravagant, de contraire à la sagesse divine, rien d’excessif, d’affecté ou de malveillant.

Les Corinthiens; comme sans doute tous les Chrétiens aujourd’hui, étaient confrontés à trois dangers graves:

  • Le danger de recevoir un autre Jésus que le Vrai Jésus.
  • Le danger de recevoir un autre esprit que le Saint-Esprit.
  • Le danger de recevoir un autre Evangile que le véritable Evangile de Jésus-Christ.

C’est toujours le Malin, le diable, qui nous fait courir ces dangers. Et il emploie toujours les mêmes méthodes qu’au commencement. Il a recours à la ruse et la séduction. Il profite de l’ignorance du peuple de Dieu, pour le faire d’abord douter de la Parole du Seigneur, puis pour l’entraîner à désobéir à cette Parole.

Nous savons que le diable est parfaitement capable de se déguiser en ange de lumière. Il s’efforcera donc aussi d’envoyer au milieu des Chrétiens des « faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ » (verset 13). Puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière, il n’est donc pas étonnant que ses ministres se déguisent aussi en ministres de justice! Dans une guerre, la ruse est sans doute l’arme la plus redoutable!

Tout Jésus qui nous est décrit d’une manière qui ne correspond pas à la description du vrai Jésus de la Bible est un faux Jésus! C’est la raison pour laquelle la « doctrine de Christ » est si importante! La « doctrine de Christ » doit présenter tout ce que la Bible nous révèle, concernant la Personne et l’oeuvre du Seigneur Jésus.

Voici ce que dit la traduction exacte du texte grec du début de l’Evangile de Jean:

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes… Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père… La loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. Personne n’a jamais vu Dieu; DIEU LE FILS UNIQUE, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître » (Jean 1: 1-4; 14; 17-18).

Dans la plupart des versions de la Bible, le mot « Dieu » a été supprimé dans l’expression « Dieu le Fils unique. » Cette suppression injustifiée nous empêche de voir immédiatement que le « Fils Unique » est aussi Dieu!

« Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3: 13-16).

Jésus-Christ est donc le Fils de Dieu. Il est aussi Dieu, le Fils unique, qui est éternellement dans le sein de Dieu le Père. Il est la Parole de Dieu. Il S’est incarné dans la chair. La grâce et la vérité nous sont venues par Jésus-Christ. Il fallait que le Seigneur Jésus soit aussi « élevé » sur la croix, et qu’Il verse Son sang pour l’expiation de nos péchés, afin que tous ceux qui croient en Lui ne périssent pas, mais qu’ils aient la vie éternelle. Il est ressuscité le troisième jour. Il reviendra chercher ceux qui Lui appartiennent et établira, d’abord sur cette terre, puis dans l’éternité, Son Royaume éternel, après avoir jugé les vivants et les morts.

C’est ce Jésus-là qui est le vrai Jésus de la Bible. Le Jésus qui est sacrifié à chaque Messe Catholique, le « Jésus créature » des Témoins de Jéhovah, ou le Jésus des Mormons, n’ont rien à voir avec le vrai Jésus. Et même dans beaucoup d’églises évangéliques, on présente une image de Jésus qui ne correspond pas réellement à la Personne réelle du Seigneur. Nous avons toujours besoin de prier le Seigneur, pour qu’Il Se révèle toujours mieux à nous tel qu’Il est, afin que nous puissions toujours mieux Le connaître, pour mieux Le servir.

Nous pouvons aussi recevoir un autre esprit que le Saint-Esprit. Les démons et les esprits méchants dans les lieux célestes s’emploient à contrefaire l’action, le fruit et les dons du Saint-Esprit. Par ignorance, par incrédulité, ou, au contraire, par excessive crédulité, trop de Chrétiens se laissent entraîner par ces esprits séducteurs. Dans le monde entier, l’Eglise est régulièrement secouée par des « visitations » et des « réveils » qui ne sont rien d’autre que le fruit de l’action de ces esprits mauvais.

Pourquoi en est-il ainsi? Parce que le Seigneur Jésus et Ses apôtres nous ont prévenus que la fin des temps serait caractérisée par l’augmentation des ténèbres spirituelles et de l’apostasie, ce qui doit nous inciter à être toujours plus prudents et toujours plus dépendants du Seigneur.

« Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité » (1 Timothée 4: 1-3).

En Grec, le mot traduit par « quelques-uns » désigne en fait « un nombre indéfini. » Il y aura donc un « certain nombre » de Chrétiens qui abandonneront la foi en la vérité, pour s’attacher à des esprits séducteurs et recevoir leurs doctrines de démons. Ces Chrétiens ont peut-être connu un jour la vérité, mais ils n’y sont pas restés fidèles. Ils ont accepté de se laisser séduire par le mensonge. Ils n’ont pas fait preuve d’un amour profond pour le Seigneur et pour la Vérité.

Les esprits séducteurs profitent tout particulièrement du désir de certains Chrétiens de recevoir des révélations spirituelles « profondes. » Cela flatte toujours l’orgueil de la chair! Les démons savent jouer sur certains silences et sur certaines ambigüités apparentes de la Bible, ou sur certaines difficultés de la Parole de Dieu, pour essayer de faire accepter des révélations mensongères par ceux qui s’enorgueillissent de leur « intelligence spirituelle. »

C’est ainsi que l’action de l’Esprit de Vérité sera remplacée par l’action d’autres esprits, qui sont nécessairement des esprits séducteurs provenant de Satan. Tout cela, parce que certains Chrétiens ont accepté de se laisser détourner de la simplicité à l’égard de Christ! Ils ont cherché à s’occuper de choses « trop grandes et trop relevées » pour eux. Ils n’ont pas gardé l’esprit qui animait le Roi David, lorsqu’il s’écriait:

« Eternel! je n’ai ni un coeur qui s’enfle, ni des regards hautains; je ne m’occupe pas de choses trop grandes et trop relevées pour moi. Loin de là, j’ai l’âme calme et tranquille, comme un enfant sevré qui est auprès de sa mère; j’ai l’âme comme un enfant sevré. Israël, mets ton espoir en l’Eternel, Dès maintenant et à jamais! » (Psaume 131: 1-3).

Devant le Seigneur, gardons donc toujours l’attitude d’un enfant sevré! Un enfant sevré reste toujours auprès de sa mère, dans l’espoir qu’il pourra encore boire le lait de son sein! Il reste dépendant de la nourriture que lui donnera sa mère, et ne cherche pas ailleurs d’autres nourritures! Eglise du Seigneur, mets toujours ton espoir en Lui, dès maintenant et à jamais!

Méfions-nous toujours des doctrines ou des révélations qui ne se fonderaient que sur certains passages obscurs ou difficiles de la Bible! Il y a suffisamment de passages parfaitement clairs et compréhensibles dans la Parole de Dieu pour alimenter notre foi, et ces passages suffisent amplement à notre marche chrétienne dans la vérité et la fidélité! Gardons une pleine assurance que le Seigneur, progressivement, nous conduira Lui-même dans toute la Vérité, et qu’un jour, nous connaîtrons toutes choses!

Le Malin fait aussi tous ses efforts pour nous faire accepter un « autre Evangile » que l’Evangile de Jésus-Christ. Tous ces « autres Evangiles » ont une caractéristique commune: ils ne sont pas centrés sur ce qui constitue le coeur du véritable Evangile: Christ, la croix, la grâce, et la foi!

Parmi ces faux Evangiles, on peut citer l’Evangile de la Prospérité, l’Evangile des Manifestations de Puissance, l’Evangile du Royaume Maintenant, l’Evangile de l’Obéissance à la Loi, l’Evangile de la Couverture Spirituelle, l’Evangile des Mérites et des Oeuvres, l’Evangile de la (Fausse) Grâce (celle qui ne nous enseigne pas à renoncer à l’impiété), l’Evangile de l’Amour Inconditionnel de Dieu (qui écarte Sa Justice et Ses Jugements), et tant d’autres Evangiles tronqués ou frelatés!

En fait, tout Evangile qui ajoute ou qui retranche quelque chose au pur Evangile de Jésus-Christ est un faux Evangile!

Le Seigneur Jésus nous a fait la promesse que Ses brebis entendront toujours Sa voix, et qu’elles seront conduites dans toute la Vérité par le Saint-Esprit de Vérité. Mais Il nous a aussi demandé de rester « prudents comme des serpents, et simples comme des colombes »! (Mat. 10: 16). Le mot grec traduit ici par « simple » signifie aussi « franc, innocent, intact, frais, » comme peut l’être un petit enfant qui se confie à son père ou sa mère.

Cela signifie qu’un enfant de Dieu écoutera toujours la voix du Seigneur, pourvu qu’il soit toujours prudent comme un serpent, et simple comme une colombe! Ceux qui acceptent sans vérification ni prière n’importe quelle doctrine ou pratique séduisante se laisseront toujours séduire, jusqu’au moment où ils comprendront qu’ils se sont égarés, et qu’ils doivent rebrousser chemin pour reprendre la Voie de la Vérité!

L’apôtre Paul écrit aux Galates:

« C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien. Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est tenu de pratiquer la loi tout entière. Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce. Pour nous, c’est de la foi que nous attendons, par l’Esprit, l’espérance de la justice. Car, en Jésus-Christ, ni la circoncision ni l’incirconcision n’a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité » (Galates 5: 1-6).

Le véritable Evangile est un Evangile libérateur! Car seule la Vérité peut nous affranchir! En Jésus-Christ, nous avons été libérés de l’esclavage du péché, de la chair, du monde, de la Loi, du diable et de tous ses démons! Non seulement nous avons été libérés de tout cela, mais, par notre nouvelle naissance, Dieu, en Christ, nous a rendus parfaitement capables d’obéir à toute Sa volonté, et de ne plus jamais nous livrer à aucun esclavage!

En revanche, tout faux Evangile nous replace aussitôt sous le joug d’une servitude! Car un faux Evangile véhicule en lui des germes de mensonges, que ce soient des mensonges par omission, par soustraction ou par addition. Et chaque fois que nous acceptons un mensonge, nous nous plaçons aussitôt sous la domination du Menteur et du père du Mensonge!

Notre amour ardent pour le Seigneur Jésus ne peut être qu’un amour ardent pour la Vérité. Car Jésus seul est la Vérité. Sa Parole est donc aussi la Vérité! Si nous aimons la Vérité, le Seigneur nous La révélera, en Se révélant Lui-même à nous, en nous révélant Sa Parole par Son Esprit!

Servons donc notre Dieu dans la simplicité de notre coeur, avec franchise et loyauté, spontanément et sans contrainte! Suivons l’exemple de notre Seigneur Jésus-Christ, qui S’est incarné en simple homme, et qui a marché sur cette terre dans la plus grande simplicité.

Lorsque nous lisons les Evangiles, nous ne pouvons qu’être admiratifs devant la parfaite simplicité et le parfait naturel de notre Seigneur. Il accomplissait les plus grands miracles sans aucune ostentation, sans manifestations théâtrales, sans faire tomber les gens, sans manières excentriques, sans cris ni vociférations, sans jamais rien d’extravagant ni d’excessif! Il employait toujours un langage simple et clair, étant toujours prêt à tout expliquer à Ses disciples, étant toujours soucieux de ne pas froisser les faibles, et de ne pas éteindre le lumignon qui fume. Il Se mettait à la portée de tous, toujours prêt à bénir, à guérir et à délivrer, simplement et sans reproche! L’apôtre Jean ira jusqu’à dire:

« Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite » (1 Jean 1: 1-4).

Jésus-Christ, Parole de Vie, a été manifesté, et a répandu partout la Vie même de Dieu! Il est venu nous sauver de l’esclavage du péché pour nous recréer à Son image et nous donner la victoire sur la chair, afin que nous puissions, nous aussi, être remplis de cette Vie divine, et la répandre partout autour de nous!

Oh, que nous puissions, nous aussi, L’entendre, Le voir, Le contempler et Le toucher, pour pouvoir Le connaître et L’annoncer tel qu’Il est, afin que nous soyons tous en communion avec le Père et avec Son Fils Jésus-Christ, et aussi en communion les uns avec les autres, en Esprit et en Vérité!

57 Responses to B117-La simplicité de Christ.

  1. passy dit :

    Amen, Jésus est venu me libérer de tout péché, sans en laisser un seul dans ma vie! Merci Saint Esprit, pour avoir enseigné cela au frère, pardon, montre-moi à quel niveau de pureté le Seigneur me veut avant Son avènement!

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Passy, Dieu veut te voir sans aucune ride, ni tache, ni rien de semblable, lorsque Christ reviendra te chercher. Et c’est Lui qui le fera (1 Thes. 5: 23-24). Mais il faut que tu saches et que tu croies que TU ES déjà, dans ta nouvelle nature (ton esprit régénéré), pure, sans ride, ni tache, ni rien de semblable! C’est le cadeau de la grâce de Dieu pour toi! Tu dois t’habituer à te voir telle que Jésus dit que tu es déjà, en Lui! Et, à mesure que tu vas croire que tu es bien ce que Christ dit que tu es, et que tu vas t’identifier à ta vraie nature (qui est semblable à celle de Jésus), tu vas la voir se manifester dans tous les aspects de ta vie pratique!

  2. EKIA ERMIN dit :

    Je bénis le Seigneur pour cette exhortation, car la simplicité contribue aussi à la grandeur de notre Sauveur, qui est un trait de son caractère inconnu malheureusement de certains prédicateurs.

  3. Bruno dit :

    Bonjour Henri,
    Est ce que tu connais le cours Alpha d’une part et Torrent de vie d’autre part? Si oui, qu’en penses tu?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Bruno, Les cours Alpha sont nés en Angleterre, dans une église fortement influencée par le mouvement de Toronto. Il y a du bon (pour faire connaître Christ à des nouveaux ou futurs convertis), et du moins bon, cela dépend beaucoup des animateurs. Torrent de Vie se spécialise dans la reconstruction d’une identité relationnelle et sexuelle, mais cela reste très psychologique. Dans l’ensemble, ces programmes n’expliquent pas vraiment en quoi consiste une vraie nouvelle naissance (nature réelle de notre esprit régénéré, vieille nature, chair, esprit…), ni comment marcher par l’Esprit.

  4. Roselyne F. dit :

    Bonjour, frère Henri
    je voudrai te poser cette question ! d’après un message sur « les ordonances du temple » tu disais qu’il y a trop de ministères divins qui s’accomplissent au niveau de l’âme. Est ce qu’on arrive vraiment a faire la différence entre faire une oeuvre par l’esprit et la chair ? ex : je suis chantre ds mon église je ressens ds mon coeur que ce n’est pas simplement chanter pour chanter,mais vraiment pour Lui rendre hommage. est ce par l’esprit que je chante ou pour faire plaisir a ma chair ? comment reconnaître que l’on marche par l’esprit?
    mon désir est de vraiment l’adorer en esprit et en vérité. Merci pour ta réponse ! que te Dieu te bénisse mon frère Henri!

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Roselyne, Marcher (ou chanter) par l’esprit ne se fabrique pas, mais se vit naturellement à mesure que l’on avance dans l’esprit. Continue donc à chanter de tout ton coeur pour le Seigneur, et ton chant (comme tous les actes de ta vie) deviendront de plus en plus spirituels, à mesure que tu grandiras, par la foi, dans cette Vie de l’Esprit! Il en est de même pour nous tous!

  5. Francine dit :

    Merci beaucoup, ! On en revient toujours à la même chose : Et ça me procure un vrai plaisir en lisant votre réponse, j’adhère totalement ; encore une fois, c’est nous qui compliquons tout ; ça doit être simple dans notre relation de Père à fils (ou fille)…
    Que Dieu vous bénisse.

  6. Jean-Luc77 dit :

    La première fois dans la Parole de Dieu qu’adorer est mentionné c’est dans Gen 22 au verset 5.
    Nous voyons que l’adoration d’Abraham était de rendre un culte, un service, un ministère envers Dieu. Il devait offrir un sacrifice vivant, son propre fils.
    Nous savons que les vrais adorateurs, le sont en esprit et en vérité. Abraham ne pouvait pas être un vrai adorateur en esprit et en vérité. Il ne pouvait pas être né de l’esprit, né de nouveau, né spirituellement. La victime, aussi, ne correspondait pas aux critères exigés par la justice de Dieu. C’est, en autre, pour cela que Dieu ne pouvait pas accepter le sacrifice d’Isaac, qui n’était que l’ombre du Christ mais qui n’en avait pas les qualités ! De plus et sans développer, le sacrifice d’Abraham n’aurait été que temporaire, non permanent. C’était sous l’ancienne alliance !
    Dans la nouvelle alliance, ce que Dieu demande parce qu’Il est Esprit, se sont des adorateurs en esprit et en vérité permanents, pour l’éternité ! Il faut, donc, que Ses adorateurs soient de la même nature, substance, semence que Lui ! Nés de Lui et par Lui !
    C’est ce qui se passe à notre nouvelle naissance spirituelle ! C’est parce que Christ est Lui-même le Sacrifice et le Sacrificateur permanent et pour l’éternité (impossible pour Abraham et Isaac) qu’Il nous permet en Lui et par Lui, de nous offrir nous-mêmes en tant que sacrifice vivant de mort que nous étions. C’est ce que nous demande la Parole de Dieu dans Rom 12 verset 1.
    Adorer Dieu c’est être en Christ mort et ressuscité (prédication de la Croix) puis marcher par l’esprit en nouveauté de vie (voir les écrits d’Henri) afin de nous offrir dans la perfection à Dieu par Sa foi et dans Son amour.
    Adorer, c’est aussi reconnaître les Droits de Dieu sur notre vie et se laisser préparer à la perfection par les souffrances du temps présent, par le Saint-Esprit pour Son service, dans Sa volonté, selon Ses désirs et Ses besoins !
    En Christ qui est la Vérité, nous sommes Ses adorateurs spirituels, véritables et bien-aimés, rendus capables d’adorer Dieu parfaitement en nous offrant pleinement (esprit, âme et corps) à Lui, parce qu’Il est notre Dieu et que nous sommes à Lui, une fois pour toute et pour toujours !

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher Jean-Luc, Je suis d’accord avec toi pour dire qu’Abraham (pas plus que les autres saints de l’Ancienne Alliance) ne pouvait pas être un vrai adorateur en esprit et en vérité. Mais je ne dirais pas que c’est parce qu’il n’était pas né de nouveau. Je dirais qu’il était incapable de vaincre la puissance de la chair, ne connaissant pas pleinement l’oeuvre de la croix. Il était juste, mais ne pouvait pas marcher par l’esprit comme nous le pouvons actuellement. Romains 4 dit bien qu’Abraham a été déclaré juste à cause de sa foi et de son obéissance. Ses péchés ont donc été pardonnés. Nous savons qu’aucun pécheur qui meurt dans ses péchés ne peut être sauvé. Abraham a donc dû être sauvé par la grâce et par la foi, recevant par avance le bénéfice du sacrifice de Jésus. Et il n’y a pas de salut sans nouvelle naissance.

  7. Francine dit :

    En toute simplicité, notre Dieu veut de vrais adorateurs « en esprit et en vérité » …Donc, il peut y en avoir des faux …
    Finalement, on traite à la légère cette phrase, parole de Dieu ; comment définiriez-vous un adorateur, frère Henri, simplement …J’y pense souvent et ça m’aidera et d’autres avec moi à vivre cette phrase apprise par coeur un jour mais dont on néglige l’appel venant du coeur de notre Dieu.. Je comprends ce qu’est la louange, mais il me semble que l’adoration va plus en profondeur, ou peut-être est-ce la même chose ? Beaucoup de disciples sont certainement de vrais adorateurs, sans s’en rendre compte finalement …
    Merci pour votre patience.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Francine, Adorer signifie rendre un culte, rendre hommage, aimer ardemment, reconnaître la majesté et la puissance, mais cela ne peut plaire au Seigneur que si cet acte d’adoration est accompli dans l’esprit et par l’esprit. Pour adorer dans l’esprit, il faut d’abord « être » dans l’esprit. Alors notre adoration est conduite par le Saint-Esprit, sans aucune intervention de la chair. Pourtant, la chair « adore » aussi adorer! Dans toutes les religions, on adore un dieu! Mais ce n’est pas cette adoration-là que le Seigneur recherche. Il recherche des adorateurs en esprit et en vérité! En Christ, dans l’esprit, Dieu nous a rendus capables d’adorer de cette manière!

  8. Bruno dit :

    Bonjour Henri,
    Je rebondis sur ton commentaire du 22 août.
    C’est vrai qu’on nous a beaucoup prêché la visualisation et la proclamation.
    Ensuite, nous sommes toujours resté sur notre faim en ce qui concerne les prédications sur la guérison physique par exemple. On ne sait pas trop expliquer pourquoi, autour de Jésus et des apôtres, nous ne voyons pratiquement que des guérisons instantanées, que nous ne voyons pas d’échecs; s’il n’y avait pas la foi, Jésus guérissait quand même, moins certes, mais quand même, alors qu’aujourd’hui… Et Il n’expliquait pas comment la recevoir, bien qu’il y ait un échange avec la personne concernée ou la représentant, cela arrivait c’est tout. Non? Comment appréhender la chose, le contexte différent? Merci pour ton aide.
    Fraternellement.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Bruno, L’exemple du Seigneur Jésus et des apôtres, ainsi que l’étude de la Parole de Dieu, nous montrent que la volonté de Jésus était de guérir tous les malades qui se présentaient devant Lui. Et Il n’a jamais changé. Il S’est bien chargé sur la croix de nos maladies et de nos infirmités, tout comme de nos péchés. Si une guérison ne se produit pas comme nous le voyons écrit, ce n’est donc pas parce que Dieu veut nous la refuser, mais parce qu’il y a un obstacle à la manifestation de cette guérison. Cet obstacle peut être causé par la résistance d’un démon ou de Satan, mais je crois qu’elle est causée la plupart du temps par l’incrédulité. C’était déjà le problème le plus important des disciples du Seigneur, par exemple quand ils n’ont pas pu délivrer le jeune garçon qu’un démon jetait dans le feu et l’eau. Nous devons donc continuer à faire confiance au Seigneur pour qu’Il nous fasse grandir dans la foi, car c’est Lui qui donne la foi et qui l’amène à la perfection!

  9. Isaac dsapi dit :

    Cher frère, la dernière partie de votre commentaire ci-dessus me mène à vous poser une question: si Père, Fils et Saint-Esprit sont Un, Qui est cet Un?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Isaac, Ce « Un » est justement Celui que nous appelons Dieu, et qui Se manifeste éternellement en trois Personnes distinctes: le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Dans Sa prière de Jean 17, Jésus S’adresse à Son Père, et Lui dit: « Père, qu’ils soient « un » (en parlant de Ses disciples) comme nous sommes Un… » Deux disciples de Christ, par exemple, doivent donc avoir entre eux la même unité qu’entre le Père et le Fils! Ces disciples sont donc Un en Christ, tout en formant deux personnes distinctes, car nos personnalités ne sont pas confondues. Nous saurons un jour toutes choses! Pour le moment, n’essayons pas d’aller trop loin, avec nos capacités personnelles limitées!

  10. Francis Kuuh-Dibao dit :

    Comme c’est bon de pouvoir partager nos experiances et nos connaissances sur les principes du systeme du Royaume de notre Pere Celeste.
    Frere Henri ce que tu fais est merveilleux. Car tu as ouvert tout ton coeur et ton attention au Pere Saint-Esprit, pour nous sortir toutes ces revelations.
    Est ce que c’est juste de dire « le Pere Saint-Esprit? » car j’ai toujour tandance a le fair. parce que la Bible dit que nous sommes ne de Lui.
    Avez-vous des séances de prières que vous organisez avec tous ceux qui participent aux debats de ton blog? Si oui je voudrais bien y participer aussi. Car en tant que Chrétien, nous avons la capacité de voir et de déclarer la fin de toute situation dès le commencement, tout comme notre Père Céleste. La Bible dit que Dieu »…donne la vie aux morts, et appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. » (Romains 4:17). Il a façonne les mondes par sa parole afin que les choses visibles ne fussent pas créées des choses qui apparaissent (Hebreux 11:3). Nous sommes appelés à vivre la vie de foi; car la Bible dit, « Car nous marchons par la foi et non par la vue » (2Corinthiens 5:7).
    Cette foi signifie que nous voyons le resultat final d’une situation à partir de là où nous sommes, et ensuite nous le déclarons à l’existence. En d’autres termes nous visualisons le futur selon la parole de Dieu, et nous le proclamons à l’existence par notre esprit. Refusons de reconnaitre l’image négative que le diable nous présente, et concentrons-nous plutôt sur ce que dit la Parole de Verite qui est Dieu à propos de nous et projetons nous dans ce futur.
    Alors si vous souffrez d’une quelconque maladie, ne regardez plus ses symptomes; commencez plutôt à voir la guérison. Si vous êtes faible dans un domaine quelconque de votre vie, ne regardez plus votre faiblesse et ses limites, voyez et declarez votre force qui est super naturelle et illimitee en Christ, en vous fondant sur la Parole de Dieu.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Francis, Nous devons être très prudents avec ces concepts de « visualisation » et de « déclarer à l’existence »! Car il y a beaucoup de fausses doctrines qui circulent à ce sujet. La fausse doctrine consiste justement à croire que nous avons besoin de « visualiser » les choses que nous demandons par la foi, puis de les « proclamer » pour qu’elles « viennent à l’existence. » Je dois te dire, cher frère, que c’est de la pure magie (habillée de manière chrétienne), car c’est exactement ainsi que procèdent les sorciers et les magiciens: ils « visualisent » et ils « proclament » la réalité de ce qu’ils visualisent. On enseigne aussi cela dans l’hindouisme ou le bouddhisme, ou dans la Science Chrétienne. Ils peuvent ainsi voir s’accomplir des miracles et des prodiges, mais ce sont des miracles et des prodiges mensongers, accomplis par la puissance de Satan. En outre, ce sont eux-mêmes, par leur visualisation et leur proclamation, qui obtiennent ce miracle, et Dieu n’a plus rien à faire là-dedans. Même des athées pourraient appliquer cette « technique »! La réalité toute simple de la Parole de Dieu, c’est ceci: Dieu nous parle par Sa Parole; le Saint-Esprit nous la fait comprendre; nous croyons, c’est-à-dire que nous gardons dans notre coeur, sans douter, la certitude que nous possédons déjà ce que nous avons demandé, et ce que nous avons compris de la Parole de Dieu. Ensuite, parce que notre coeur est rempli de foi, nous pouvons proclamer de notre bouche ce que nous croyons. Car c’est de l’abondance du coeur que la bouche parle. Puis, la chose promise par Dieu, et que nous avons saisie par la foi, se manifeste à notre vue, grâce à la fidélité de Dieu. Voilà le processus biblique! Il faut cesser de croire que notre parole possède une puissance créatrice en soi. C’est la foi dans le coeur qui importe. Et, si nous avons la foi dans le coeur, nous ne pouvons pas manquer de proclamer par notre bouche ce que nous croyons dans notre coeur. Mais la proclamation suit la foi. Il faut donc cesser de pratiquer cette magie chrétienne qui fait tant de mal (visualisation et proclamation)! Si un Chrétien est malade, il ne doit pas nier les symptômes. Il constate bien leur existence, mais il préfère croire à la réalité supérieure de la Parole de Dieu. Il y a donc deux réalités: la réalité matérielle, celle des symptômes. Ils sont bien réels, et je ne peux pas les nier. Mais il y a ensuite la réalité spirituelle supérieure du Royaume et de la Parole de Dieu. C’est une réalité que mes yeux physiques ne peuvent pas voir, mais dont ma foi doit s’emparer. On pourrait dire ainsi que ma foi ressemble à une « vue spirituelle, » mais cela n’a rien à voir avec le fait de « visualiser. » Nous savons simplement que nous possédons ce que Christ nous a déjà acquis à la foi, et nous ne laissons pas les symptômes visibles nous faire douter. Si nous persévérons dans cette assurance de la foi, nous verrons finalement s’accomplir ce que Dieu a promis!
      Quant à appeler le Saint-Esprit « Père, » je ne le ferais pas, car il y a un seul Père, c’est Dieu le Père. Il n’y a qu’un seul Dieu, qui Se manifeste éternellement en trois Personnes distinctes, Père, Fils, et Saint-Esprit. Et les trois sont Un.
      Nous n’avons pas de séances de prières avec ceux qui participent à ce blog, si ce n’est à distance (sauf quand nous en rencontrons certains!). Mais la distance n’est pas un problème pour la prière!

  11. isaac dsapi dit :

    cher frère Boris, désolé de ne pouvoir faire connaitre sitôt la version de la bible concernée; car celle que j’avais ainsi achetée dans une librairie chrétienne, fut remise à une sœur qui aussi l’a remise à quelqu’un d’autre…Je fouillerai dans le stock de bibles de cette librairie à l’occasion, si je pourrai retrouver la version concernée.

  12. Roselyne F. dit :

    Bonjour frère Henri,
    Merci pour votre article. Cependant, il y a beaucoup de pasteurs qui viennent en Martinique qui enseignent une doctrine, qui a mon sens ne vient pas de Dieu, du genre, il y a plusieurs « onctions », je voudrais savoir si je me trompe! Pourtant, il n’y a qu’un seul Esprit. Qu’est-ce que L’onction ? N’est-ce pas le Saint-Esprit lui-même?
    Merci pour votre réponse, que le Seigneur Jésus vous bénisse!
    Roselyne F.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Roselyne, Les « onctions, » une « double onction, » tout cela, c’est encore le langage de l’ancienne alliance! Dans la nouvelle onction, il n’y a qu’une onction, celle du Saint-Esprit qui habite en nous (voir 1 Jean 2: 20 et 27). Cette onction est aussi celle que possédait le Seigneur Jésus. Selon les appels et les ministères, cette onction peut se manifester de différentes manières, mais il n’y a quand même qu’une onction, et c’est la même pour tous les enfants de Dieu en Christ!

  13. Ibrahim dit :

    Bonjour Pasteur! je suis vraiment soulagé après avoir lu votre réponse sur la prospérité; je suis totalement d’accord avec vous et j’aimerais recevoir plus d’enseignement sur ce sujet parce qu’on nous bombarde avec des messages qui au lieu de nous rapprocher du seigneur nous éloignent de lui. Par exemple, dans mon église, les anciens ont l’habitude de réunir toute l’église après le culte pour faire la présentation de telle moto ou de telle voiture qu’un membre vient d’acheter.
    Par rapport au sujet de la prospérité que signifient ces versets:
    1 Timothée 6 : 5: Les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain.
    1 Timothée 6 : 6: C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Ibrahim, La réponse à ta question se trouve dans la suite de ce même passage: « Car nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter; si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition. Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments. Pour toi, homme de Dieu, fuis ces choses, et recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la patience, la douceur. » Ces versets anéantissent complètement toute ce faux Evangile de la Prospérité! Quand Paul parle de ceux pour lesquels « la piété est une source de gain, » il parle de ces hommes charnels qui espèrent toujours obtenir de Dieu ou des hommes quelque chose (argent, prospérité, bénédictions…) en échange de leur piété! La seule source de vrai gain doit être notre piété (c’est-à-dire notre fidélité au Seigneur, dans l’Esprit), et notre parfait contentement de ce que Dieu nous donne, sachant que nous aurons au moins toujours de quoi nous nourrir et nous vêtir (et aussi, sans doute, dans les pays plus froids qu’Israël, de quoi nous loger)! Dieu a promis de pourvoir à tous nos besoins, mais jour après jour!

  14. Guy dit :

    Merci Henri. Je vous lis toujours avec intérêt.

  15. Francis Kuuh-Dibao dit :

    Merci, Cher Frère en Christ Henri, Ta réponse sur la prosperite a été simple et complete. Que la Grâce de Dieu couvre ta famille et toi dans toutes les dommaines de votre vie. Et que la parole de vérité se multiplie abondament dans ton esprit. Refusons d’être harcelé ou tourmenté par la peur quelle qu’elle soit. Vivons dans la foi, foi en Dieu et en Sa Parole; foi dans la victoire de Jesus sur Satan et les cohortes des ténèbres. Car cette victoire est pour nous. Peu importe ce qui se passe autour de nous dans notre vie, dans nos familles, dans votre travail ou dans vos finances. Refusons d’avoir peur et entourons-nous plutot de la Parole de Dieu qui est la lumière de de toute vérité, c’est elle qui produit la foi, et la foi détruit la peur, et nous fait opérer avec l’Esprit de domination qui est l’Esprit de vérité.
    Francis

  16. Sylvie S. dit :

    Bonjour à tous, il y a un autre exemple connu d’omission, c’est 1 Jean5:7-8. Dans la plupart des Bibles, il n’y est pas …dans le ciel: le Père, la Parole et l’Esprit Saint. Et ces trois sont un. Et il y en a trois qui rendent témoignage sur la terre : l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord.

  17. jlg77 dit :

    Cher frère Jacques, il existe depuis peu une excellente version (dans la ligné de celles qu’Henri t’a suggéré), il s’agit de la Bible Second 21 avec notes de référence. Les notes permettent au lecteur de suivre les traducteurs dans leur travail et de se rapprocher quelque peu du texte biblique original lorsque les contraintes de la langue française ont poussé à s’en éloigner. Les notes ne sont pas des explications sur ce que l’un ou l’autre a compris du verset ! C’est l’original, avec les mots d’aujourd’hui. Bonne méditation !

  18. Francis Kuuh-Dibao dit :

    Merci Frère Henri de la nourriture Spirituelle que tu nous donnes par la Grace de Dieu.
    Je veux aussi ajouter si tu le permets que: « La prospérité est notre droit etabli par Dieu en Christ. » Car dans (2 corinthiens 8:9) Il est dit: (Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’Il etait, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis.)
    Cette portion des Ecritures est notre garantie pour une vie d’abondance surnaturelle. Le Chrétien n’est pas le pauvre qui essaie d’être riche, mais le riche qui découvre son inestimable héritage en Christ. Il y a des Chrétiens qui ne croient pas à la prospérité, mais ce que nous avons lu dans le verset ci-dessus révèle que c’est la volonté de Dieu pour nous de prospérer. 3Jean 1:2 dit: (Bien aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme.)
    Non seulement Dieu veut que nous soyons en bonne santé et forts, Il veut aussi que nous prospérions financièrement; c’est notre droit établi par Dieu, car nous sommes la postérité d’Abraham. Car la bible dit Abraham est béni en toutes choses (Genèse 24:1); il était très riche en bétail, en argent et en or (Genèse 13:2). Dans le langage d’aujourd’hui, il est juste de dire qu’il a beaucoup d’argent. Et en tant que postérité d’Abraham, nous sommes aussi bénis et enrichis abondamment en toutes choses en Christ: (Si vous appartenez à Christ, vous êtes donc la descendance d’Abraham et vous êtes héritiers conformément à la Promesse) Galates 3:29.
    Nous sommes héritiers de Dieu, et héritier joints avec Christ, pour cela, parlons grand, parlons positivement, quelle que soit la situation dont nous faisons face. Refusons de déclarer la pauvreté dans nos paroles. Car en parlant grand, les choses s’arrangeront pour nous dans la vie, et certains, surtout les religieux autour de nous, vont rouspéter et tiquer. Frères, dans l’Amour de Christ, continuons à frayer notre chemin d’abondance a travers nos déclarations et continuons à jouir de notre prospérité en Dieu. La prospérité est notre droit établi par Dieu en Christ Jésus, alors que personne ne vous trompe. Il n’y a rien de trop bon pour nous parce que nous sommes les enfants du Roi! Refusons d’etre fauchés et dans le besoin. Car le Seigneur est notre Berger et nous ne manquerons de rien. Faites-en une confession conciente de votre vie quotidienne dans la Lumiere de la Parole de Dieu.
    Continuez à declarer la prospérité; et lorsque vous voyez un frère ou une soeur qui prospère, soyez joyeux et réjouissez-vous avec lui ou elle, car c’est la vie à laquelle nous avons été appelés en tant qu’enfants de Dieu.
    NB: L’inspiration vient de l’enseignement du Pasteur Chris Oyakhilome.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Francis, Telle qu’elle est en général enseignée, la « doctrine de la prospérité » fait d’énormes dégâts dans le peuple de Dieu, et surtout en Afrique. Les seuls qui sont véritablement riches, le plus souvent, ce sont les pasteurs qui enseignement cette fausse doctrine, et qui tondent sans vergogne des brebis qui, elles, restent pauvres et culpabilisées! C’est bien Paul qui a dit que Jésus s’était fait pauvre pour que nous devenions riches. Et pourtant, ce même Paul a bien souvent été dans la disette et le dénuement le plus complet, comme il le dit lui-même à plusieurs reprises. Mais il savait que Dieu pourvoirait à tous ses besoins, d’une manière ou d’une autre. La vraie doctrine de la prospérité, donc, consiste à affirmer que toute notre richesse est en Christ et dans les cieux, et que, sur terre, nous sommes certains que notre Père pourvoira journellement à tous nos besoins, même si notre compte bancaire est vide! Tout ce que nous possédons appartient à Dieu, qui possède tout l’or et l’argent de l’univers! Nous avons juste besoin de savoir que notre Père est infiniment riche! Sur cette terre, ce n’est donc pas la peine d’être riches nous-mêmes! Cela nous oblige aussi à marcher constamment par la foi, à dépendre toujours du Seigneur, et à ne pas nous appuyer sur des richesses incertaines!

  19. Flo dit :

    Bonjour à tous !
    Je lis la version d’Ostervald depuis de longs mois et j’ai une compréhension plus précise des écritures depuis. Dans la version Second21 j’ai l’impression (en comparant les versets) qu’il manque certaines choses, une profondeur qui traduit la vérité explicitement par exemple, et c’est pour cela que j’ai choisi d’utiliser la version Ostervald.
    Mais quand j’offre des Bibles, j’offre la version second car je la trouve moins chère que l’autre et mon but étant d’en distribuer le plus possible, elle est plus accessible. J’ai prié pour discerner cela et j’ai eu cette parole à l’Esprit qui dit que Dieu veille sur Sa parole jour et nuit et qu’aucun trait ne disparaîtra quand tout viendra à disparaître.
    Quand l’Esprit m’insuffle d’offrir Sa parole, je ne veux pas être en reste car je ne veux pas perdre une occasion de semer là où Dieu veut faire croître. C’est ma dîme en quelque sorte, entre autre.

    Je crois que dans 2 Timothée 3/16 et 17 nous avons l’explication parfaite de comment faire la volonté de Dieu chacun et chacune selon ce que nous sommes dans le Corps de Christ. Je vois bien que pour bon nombre, le fait de se laisser conduire par le Saint-Esprit et la parole essentiellement leur semble insuffisant et j’ai du mal à comprendre cela.
    Quand je m’efforce de le faire, je vois souvent que cela vient de déformations enseignées dans les institutions religieuses alors je le déplore.
    Voilà pourquoi je n’appartiens à aucune dénomination mais je ne prétends pas non plus qu’elles n’ont pas leur rôle à jouer. Bon nombre s’y sentent à l’abri et est-ce à moi de juger si c’est bien ou pas ? Je me pose souvent la question par les temps qui courent.

    Je vais rejoindre celle qui fut mon conducteur spirituel dans quelques jours et je vais assister au culte dans son église par amour et communion fraternelle, mais je ne suis pas convaincue par ces rituels et cie. Je vous encourage tous à persévérer dans la prière et la contemplation de Jésus comme le décrit notre frère Henri, en toute simplicité de coeur et d’esprit, et je suis certaine que si vous apprenez à vous détacher de certains dogmes institués, vous verrez d’avantage la gloire de Dieu dans vos vies et dans celles de ceux que vous confiez au Seigneur dans vos prières inspirées.

    Je conclue en disant que tout ce que nous avons nous a été donné, que nous ne pouvons nous glorifier de rien si ce n’est d’appartenir à Jésus-Christ et de proclamer la vérité en Son Nom. Alors pourquoi toutes ces analyses, théologies et complexités qui divisent plus qu’elles ne rassemblent visiblement, alors que l’évangile de Christ nous enseigne notamment :
    Matthieu 19 : 14
    « Mais Jésus dit: Laissez les petits enfants, et ne les empêchez point de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. »
    Croyez-vous vraiment qu’il s’agit de rester de petite taille ou de faire des caprices, parler en zozottant… ? Vous savez bien que c’est une parabole et qu’elle nous parle comme toujours de notre disposition de coeur.

    Regardez comme les enfants sont directs, l’hypocrisie n’existe pas en eux à la base et quand ils se mettent en colère, ils se pardonnent et oublient aussi vite leur griefs pour revenir à des partages de jeux dans la joie !
    J’aime prendre exemple sur les miens pour apprendre à me défaire de mes pensées intellectuelles et faire croître l’essence même de l’amour de Dieu à la place… En toute simplicité.
    Soyez bénis mes amis, merci Henri pour ton article, que le Saint-Esprit puisse t’oindre chaque jour d’avantage comme Il le fait pour ce que tu permets au peuple de Dieu d’ôter les écailles de ses yeux, dans le Nom de Jésus, amen !

    Amitié fraternelle, Flo.