B123-Nouvelles.

Article de Henri Viaud-Murat.

Voici quelques brèves nouvelles nous concernant.

Nous venons, mon épouse et moi, de rentrer d’une mission d’une semaine en Suisse. Nous étions tout d’abord invités par une église évangélique de la région de Lausanne, puis dans un groupe de maison dans le canton du Valais.

Dès que possible, notre frère Clause Chaine publiera sur son site Source de Vie les messages enregistrés dans l’église évangélique.

Notre message était partout le même: la prédication de la croix et la marche par l’esprit. La prédication de la croix est la grande puissance de Dieu pour ceux qui sont sauvés!

Nous sommes convaincus que le besoin est aussi partout le même: attirer des âmes à la connaissance du Seigneur Jésus, et aider les disciples de Jésus à marcher, non plus selon la chair, mais selon l’esprit.

« Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité » (Ephésiens 4: 11-16).

Cela signifie que nous devons revenir constamment sur l’oeuvre du Seigneur Jésus à la croix. Là, non seulement le Seigneur a expié nos péchés et porté dans Son Corps, sur le bois, nos iniquités, nos maladies, et la mort qui nous revenait, mais Il nous a aussi entraînés dans Sa mort, puis dans Sa résurrection.

Sans une nouvelle naissance en Christ, tout n’est que tradition des hommes et religion chrétienne. Seules la repentance et la foi en Jésus nous permettent de passer par cette nouvelle naissance, par la grâce toute-puissante de Dieu.

Toutefois, après notre nouvelle naissance, et jusqu’à notre mort ou au retour du Seigneur, nous devons tous donner sur cette terre un témoignage chrétien qui soit à la gloire de Dieu. Nous devons nous sanctifier, et apprendre du Seigneur à marcher par l’esprit.

Pour cela, puisque la foi vient de ce que l’on comprend de la Parole de Christ, il faut que notre foi soit appuyée sur une claire compréhension de la doctrine de Christ. Nous devons comprendre en quoi consiste la nouvelle naissance spirituelle, quelle est la différence entre l’âme et l’esprit, entre la vieille nature et la nouvelle nature, quelle est la nature réelle de notre esprit régénéré, quelle est la nature réelle de la chair, et de quelle manière ne plus être contrôlés par la puissance de péché et de mort qui demeure dans nos membres, afin de laisser s’exprimer la Vie du Seigneur Jésus-Christ dans tous les domaines de notre vie pratique.

Ce sont des thèmes fondamentaux, qui devraient intéresser les Chrétiens de toutes dénominations. Nous nous appliquons à développer ces thèmes partout où le Seigneur nous conduit.

Nous nous sommes réjouis de rencontrer en Suisse beaucoup d’âmes assoiffées de Vérité, et nous croyons que le Seigneur fera fructifier, dans tous ces coeurs ouverts, la bonne semence de Sa Parole!

Concernant les milliers de messages et de commentaires que je reçois annuellement sur mon blog ou sur mon adresse personnelle, je voudrais signaler que je ne pourrai bientôt plus répondre systématiquement à chacun. Car il y a des limites physiques que l’on ne peut pas dépasser!

Mais c’est le Seigneur qui bâtit Lui-même Son Eglise, et Lui seul est pleinement en charge de chacune de Ses brebis. Je ne répondrai donc désormais qu’aux messages les plus urgents ou les plus importants, selon la direction de notre Seigneur, et la conviction qu’Il me donnera.

Veuillez donc me pardonner d’avance si vous ne recevez pas de réponse à vos courriers ou aux commentaires que vous m’adresserez, ou, du moins, pas de réponse immédiate. Ne prenez donc pas mon silence éventuel pour du mépris de ma part!

Je continuerai à publier sans trop de délai les commentaires que j’ai la conviction de publier, et qui ne nécessitent pas de réponse de ma part. Quant aux autres, j’y répondrai aussi rapidement que possible, soit sur le blog, soit en privé. Sinon, ils demeureront en liste d’attente.

Je vous remercie à l’avance de votre compréhension fraternelle, ainsi que pour les prières que le Seigneur pourra vous inspirer pour nous. Aucun homme n’est indispensable à la vie de l’Eglise de Jésus-Christ. Si le Seigneur, dans Sa grâce, peut utiliser quelqu’un pour faire du bien à Son Eglise, Il peut utiliser qui Il veut, et susciter qui Il veut!

Prions tous pour que le Seigneur fasse toujours lever des serviteurs dans Sa moisson, fidèles à Sa Parole et guidés par Son Esprit. Si le Seigneur nous a promis de nous donner Son Esprit, pour qu’Il demeure toujours en nous, qu’Il nous rappelle Ses paroles et nous conduise dans toute la Vérité, c’est pour que nous soyons toujours d’une fidélité absolue à cette précieuse Parole de Dieu. Soyons tous fermement décidés à être des hommes et des femmes de la Parole et de l’Esprit, toujours par la grâce du Seigneur!

Nos yeux ne doivent pas être fixés sur des hommes, mais seulement sur le Seigneur! Rappelons-nous ces paroles de l’apôtre Paul:

« Qu’est-ce donc qu’Apollos, et qu’est-ce que Paul? Des serviteurs, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l’a donné à chacun. J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l’édifice de Dieu. Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’oeuvre de chacun sera manifestée; (3-13) car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’oeuvre de chacun. Si l’oeuvre bâtie par quelqu’un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. Si l’oeuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu » (1 Cor. 3: 5-15).

Rendons toujours au Seigneur seul toute la gloire qui Lui revient, en Esprit et en Vérité!

37 Responses to B123-Nouvelles.

  1. franceschini.patricia@neuf.fr dit :

    Merci Frère pour vos enseignements. Noel.

  2. Willy dit :

    Merci frère Henri,
    C’est vrai il n’y a pas beaucoup de bons ouvriers, vous êtes le seul que je suis au travers des différents enseignements sur la doctrine du Christ, j’avoue que votre absence me laisserai comme orphelin dans un sens!
    Quel dommage je ne savais pas que vous etiez à Lausanne, je suis en France à la frontière suisse, j’aurai fait ce déplacement..
    Je me rends compte du temps que j’ai perdu pendant des années à ne pas faire ce que Dieu voulait, la facture a été lourde à payer en conséquence (travail, maladie) … Heureusement il y a sur cette terre des personnes comme vous qui sont des lumières dans un océan de ténêbres. Je vais prier pour que Dieu vous soutienne et que vous puissiez accomplir votre course jusqu’au bout, et jusqu’où ira Sa volonté, merci beaucoup.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Willy, Le Seigneur connaît chacune de Ses brebis, et elles Le connaissent aussi! Elles ne suivront pas la voix d’un étranger! Que le Seigneur te fortifie aussi et te rende inébranlable au travers des épreuves, dont Il veut toujours nous faire sortir vainqueurs!

  3. nikiema dit :

    Merci Henri et famille. Sachez que je vous lisais sur le site Source de Vie. Mes préoccupations trouvaient chaque des solutions dans ce site à travers vos écrits. Bref, cher Henri, les chrétiens ont besoin de vous! Continuez, l’oeuvre de la croix est la base de notre salut, mais le diable a voulu tourner notre attention sur d’autres activités. Je rends grâce à Dieu pour le fait de susciter des serviteurs pour restaurer le règne de Dieu dans les coeurs. Nous prions (un groupe de 3 personnes) pour que Dieu vous conduise un jour au Burkina Faso.
    ALLELUIA!!!

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Merci pour vos prières, chère Soeur Nikiema, et celles de ceux qui vous accompagnent. Que la volonté du Seigneur soit faite!

  4. florence dit :

    Cher frère Henri,
    Merci infiniment d’avoir pris le temps de me répondre et d’avoir clarifié la question si délicate du remariage et de ses suites.
    Je ne peux que donner gloire à Dieu pour le ministère d’enseignant qu’Il vous a confié et l’amour de la vérité qu’Il a planté dans votre coeur.
    Soyez richement béni,
    Florence

  5. Carole k dit :

    Merci mon frère Henri pour les encouragements dans le Seigneur. Je bénis Dieu pour vous et je vous garde, vous et votre épouse, en prière.

  6. christelle dit :

    J’espère que le SEIGNEUR permettra que tu viennes en Côte d’Ivoire pour un séminaire!!!!

  7. christelle dit :

    Cher frère! Je suis toujours remplie de joie et de réconfort quand je lis tes messages.
    C’est chose rare d’entendre encore parler de la croix de nos jours!
    Que notre SEIGNEUR JESUS te bénisse, toi et ton épouse. Qu’IL vous garde et continue de Se révéler à vous!

  8. Bruno dit :

    Bonjour Henri,
    Je voulais moi aussi dire merci au Seigneur et te dire merci pour avoir pu bénéficier de tes enseignements et de tes réponses qui ont changé ma vie, je comprend aussi très bien qu’il y a des limites physiques à ton ministère. C’est vrai que personne n’est irremplaçable, mais tout serviteur ne mène pas à la perfection des saints.
    Grâce à Dieu nous apprenons à marcher par l’esprit et nous continuons à le faire, comment pourrions-nous faire autement?
    On va essayer d’avoir moins de questions pour te libérer du temps pour les urgences, sauf si tu nous concocte des articles remplis de vérités que nous ne connaissons pas!!!!
    Sois bénis mon frère.

  9. louis dit :

    Merci à tous ceux qui nous soutiennent par la prière car nous en avons vraiment besoin.