B167-Quel rapport entre la croix et la marche par l’esprit?

Article de Henri Viaud-Murat.

Il est impossible de marcher par l’esprit sans avoir compris et accepté le message de la croix. En revanche, on peut avoir compris et accepté le message de la croix sans avoir appris à marcher par l’esprit!

Peut-être serez-vous surpris par cette déclaration introductive. Cependant, il s’agit d’une réalité, et nous devons bien comprendre cette réalité.

Nous savons tous que, sur la croix, le Seigneur Jésus a expié nos péchés. Le châtiment qui devait revenir au pécheur est tombé sur Lui. Il S’est chargé dans Son corps de tous nos péchés et de toutes nos iniquités, et Il est mort pour que tous ceux qui croient en Lui aient la Vie éternelle.

Nous savons aussi qu’Il a entraîné les pécheurs dans Sa mort.

« Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts » (2 Cor. 5: 14).

Sur la croix, le Seigneur Jésus n’a donc pas seulement expié nos péchés. Mais Il a mis à mort le pécheur! Quand Il est mort, nous sommes morts aussi, en Lui et avec Lui, à notre ancienne nature de péché, et à toute notre vie passée de péché.

La croix a donc mis un terme définitif à toute notre vie passée, depuis le moment de notre conception, où nous avions hérité le péché originel, jusqu’au moment de notre conversion à Jésus-Christ, qui marque aussi le moment de notre nouvelle naissance.

Cependant, la nouvelle naissance suit logiquement notre mort en Christ, de même que la résurrection de Christ suit logiquement Sa mort.

Car si nous sommes morts en Christ, nous sommes aussi ressuscités en Lui et avec Lui.

Nous bénéficions d’une identification complète avec le Seigneur Jésus, dans Sa mort et Sa résurrection.

« Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts; et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. Ainsi, dès maintenant, nous ne connaissons personne selon la chair; et si nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière. Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles » (2 Cor. 5: 14-17).

Si le Seigneur Jésus a voulu nous faire passer par une mise à mort complète, c’est afin que nous puissions ensuite naître de nouveau à une Vie entièrement nouvelle, la Vie même de Dieu!

Par notre nouvelle naissance en Christ, toutes choses sont réellement passées, et toutes choses sont devenues nouvelles pour nous. Ce n’est que de cette manière que nous pourrons réellement vivre pour Celui qui est mort et ressuscité pour nous!

Quelle sont les conditions pour naître de nouveau? Elles sont simples: nous devons d’abord nous repentir de nos péchés, et nous devons ensuite accepter Jésus-Christ comme notre Sauveur et Seigneur.

C’est Dieu qui nous fait passer par une nouvelle naissance. Il « met à mort » le pécheur que nous étions, et Il le ressuscite en saint! Tout ce que nous étions, et tout ce que nous avons fait, en tant que pécheurs perdus, disparaît dans la mort de Christ et Dieu nous fait immédiatement passer par une nouvelle naissance, par laquelle nous devenons « justice de Dieu en Christ » (2 Cor. 5: 21).

Cette nouvelle naissance ne concerne, dans un premier temps, que notre esprit, notre « homme intérieur », ou encore notre « homme spirituel ». Notre corps physique n’est pas encore passé par sa résurrection, mais celle-ci lui est acquise, et s’accomplira lors du retour du Seigneur Jésus pour enlever Son Eglise.

Dès lors, nous pouvons comprendre pourquoi la connaissance de l’oeuvre de la croix est absolument indispensable, tout d’abord pour mourir à notre vie passée de péché et pour naître à une vie nouvelle, mais aussi, dans un deuxième temps, pour apprendre à marcher par l’esprit.

Marcher par l’esprit, c’est marcher dans la Vie de résurrection du Seigneur Jésus. Il n’y a pas de marche dans la Vie de résurrection sans une mort préalable à la croix!

Le Chrétien qui n’a donc ni pleinement compris ni accepté l’oeuvre de la croix est incapable d’apprendre à marcher par l’esprit. Il peut comprendre qu’à la croix ses péchés ont été expiés. Mais il doit aussi comprendre qu’il est lui-même mort à sa vie passée, et qu’il est réellement né à une Vie nouvelle en Christ.

Notre cheminement spirituel doit donc passer par l’étape indispensable de la croix. Mais ce cheminement spirituel ne s’arrête pas à la croix. Si nous nous arrêtons à la croix, jamais nous ne pourrons marcher par l’esprit!

Si nous nous arrêtons à la croix, nous pourrons très bien comprendre que notre passé de péché est mort, mais cela ne nous fera pas comprendre comment marcher en nouveauté de vie.

Pour marcher en nouveauté de vie, nous devons encore comprendre en quoi consiste réellement notre nouvelle naissance. Nous devons connaître la magnifique réalité de notre nouvelle nature. Nous devons connaître la gloire de la grâce qui nous a été faite en Christ: avoir été transportés dans les lieux célestes, dans notre nature régénérée, au point de nous trouver actuellement « assis dans les lieux célestes en Christ », dans une nature semblable à la Sienne, revêtus de Sa parfaite Justice, et participants de Sa Vie divine!

De même que Christ n’est pas resté cloué sur la croix, ni étendu dans la tombe, mais qu’Il est glorieusement ressuscité et monté au Ciel, où Il réside actuellement, à la droite du Père, de même, nous aussi, nous ne devons pas rester « cloués sur notre croix », ni « étendus dans notre tombe »!

Nous portons, nous aussi, les marques indélébiles de la croix, prouvant que nous sommes bien passés, en Christ, par la mort à tout notre passé. La croix restera toujours présente à nos pensées et dans notre coeur, car nous n’en oublierons jamais la signification.

Mais nous savons aussi que nous sommes déjà passés à une nouvelle étape, celle de la Vie de résurrection. Cette étape nous a été ouverte par le passage obligé de la croix. Mais ce qui compte à présent, c’est de marcher par l’esprit.

Comprenons-nous bien: il ne s’agit pas d’oublier la croix! Il ne s’agit pas de ne plus en tenir compte! Il s’agit, au contraire, d’en garder constamment en nous le souvenir, d’en connaître la signification, de ne jamais oublier ce qu’elle a signifié, et ce qu’elle nous permet d’accomplir en tant que nouvelles créations.

C’est grâce à la croix que nous nous trouvons aujourd’hui « assis dans les lieux célestes »! C’est grâce à la croix que nous pouvons marcher dans la Vie de résurrection!

Mais, si nous n’avons pas oublié la croix, nous sommes passés dans une nouvelle dimension! Jésus-Christ n’a pas oublié la croix, Ses meurtrissures sont toujours visibles, et le resteront éternellement. Mais ce qui compte réellement pour le Seigneur, une fois qu’Il nous aura fait comprendre et accepter Son oeuvre à la croix, c’est de nous faire marcher par l’esprit! C’est de nous révéler pleinement l’infinie richesse du Royaume de Dieu dont Il nous a ouvert la porte par Sa résurrection! C’est de nous permettre de Le manifester pleinement, à présent que nous avons été délivrés du péché et de toutes les puissances des ténèbres, et que nous sommes ressuscités à la Vie éternelle!

C’est pour cette raison que le puissant message de la croix doit toujours être suivi et accompagné du message tout aussi puissant de la marche par l’esprit. Si nous n’apprenons pas à marcher par l’esprit, nous ne pourrons jamais recevoir le plein bénéfice de l’oeuvre de la croix.

Que faut-il comprendre, pour pouvoir apprendre à marcher par l’esprit?

Il faut tout d’abord comprendre quelle est la réelle qualité de la nouvelle nature que nous avons reçue en Christ! Nous avons reçu une nature parfaite, sainte et juste, absolument semblable à la nature du Seigneur Jésus-Christ! Nous sommes participants de la nature divine! Nous sommes un seul esprit avec le Seigneur Jésus! Dieu a placé en nous Sa Lumière, et a fait de nous tous, qui sommes régénérés en Christ, des lumières du monde, à l’image de Christ, La Lumière du monde!

Ayant compris ces vérités, nous devons aussi nous les approprier par la foi, et nous identifier à ce que nous sommes réellement en Christ: de nouvelles créations à Son image.

Il n’y a aucun orgueil à proclamer ce que la Parole de Dieu dit que nous sommes en Christ! Certes, cette proclamation doit être accompagnée des fruits correspondants! Mais nous allons certainement porter ces fruits, si nous croyons ce que dit la Parole de Dieu.

Car c’est en croyant que nous verrons la gloire de Dieu! Notre proclamation doit provenir d’un coeur rempli de foi en la Parole de Dieu. Il ne s’agit pas d’une proclamation creuse, qui ne correspondrait pas à une Vérité à laquelle nous croyons dans notre coeur! Mais c’est de l’abondance de notre coeur que notre bouche parlera, et que nos actes suivront!

La foi permet toujours au Saint-Esprit d’agir dans notre vie, et d’accomplir en nous ce qui nous est annoncé par la Parole de Dieu!

Nous devons donc nous appliquer à méditer à la fois l’oeuvre de la croix, mais aussi l’oeuvre de la Résurrection de Christ, qui est aussi la nôtre! C’est la croix qui a mis à mort notre vie de péché passée, mais c’est la Résurrection du Seigneur qui nous permet de vivre de la Vie de Christ!

Ce sont des vérités éternelles que nous devons absolument savoir!

« Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit (mot à mot: « réduit à l’impuissance »), pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; car celui qui est mort est libre du péché. Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. Car il est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c’est pour Dieu qu’il vit. Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ » (Romains 6: 4-11).

Voici ce que nous devons savoir, et ne jamais oublier:

* Notre « vieil homme » a été crucifié avec Christ! Le corps du péché a été réduit à l’impuissance! La puissance de péché et de mort qui demeure dans notre chair ne peut plus nous dominer, car nous sommes au bénéfice d’une puissance plus grande, celle de l’Esprit de Vie en Jésus-Christ! Grâce à la croix, nous ne sommes plus esclaves du péché! Car nous sommes morts, et libres du péché!

* Christ est ressuscité des morts. La mort n’a plus de pouvoir sur Lui! Il est revenu à la Vie, et c’est pour Dieu qu’Il vit! Nous aussi, en Christ et par Lui, nous sommes ressuscités des morts. La mort n’a plus de pouvoir sur nous! Nous sommes revenus à la Vie, et c’est pour Dieu que nous vivons, dans notre nouvelle nature de saints!

C’est pour cela que nous devons nous regarder comme morts au péché (c’est l’oeuvre de la croix), mais aussi comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ (c’est l’oeuvre de la résurrection).

Le fait de se regarder de cette manière implique un changement complet de mentalité! Nos pensées doivent changer, en ce qui concerne notre identité réelle!

Nous ne devons plus nous considérer comme les pécheurs perdus que nous étions auparavant, mais nous devons nous considérer comme Dieu dit que nous sommes en Christ! Nous ne sommes plus ce que nous étions! Et ce que nous sommes déjà en Christ sera pleinement manifesté, si nous le croyons!

Voilà pourquoi la croix est inséparable de la résurrection, et la résurrection est également inséparable de la croix. Le sceau de la croix reste appliqué sur toutes les oeuvres que Dieu a préparées d’avance pour que nous les pratiquions. Car ce sont des oeuvres qui manifestent à la fois le fait que nous sommes morts à notre vie passée, et aussi le fait que nous vivons de la Vie de Résurrection du Seigneur Jésus.

Cette Vie de Résurrection, qui nous anime, a complètement échappé à l’emprise de la mort, de la chair et du péché!

Gloire à Dieu pour la croix de Jésus-Christ! Mais gloire aussi à Dieu pour Sa Vie de Résurrection!

53 Responses to B167-Quel rapport entre la croix et la marche par l’esprit?

  1. jost dit :

    Bonjour frère Henri,
    Pour rebondir sur la réponse donnée à Jean-Gabriel, je me pose une question à propos du voile. Paul ne précise t-il pas « que c’est une gloire pour la femme d’en porter (des cheveux longs), parce que la chevelure lui a été donné comme voile » 1 Cor. 11:15. Donc, si ses cheveux lui sont un voile, pas besoin d’en rajouter un , non ? Mais peut-être que j’interprète mal le passage (?). En tout cas, merci pour tes articles, très édifiants, et merci à ceux qui font part de leur témoignage à travers les commentaires, c’est toujours très enrichissant.
    Dieu vous bénisse.
    Emilie

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Jost, Le texte grec ne dit pas que la chevelure a été donnée à la femme comme voile, mais « comme ornement ». En outre, si Paul demande à la femme qui ne veut pas se voiler de se raser, c’est que les cheveux longs ne sont pas considérés comme voile! Je suis certain que le Seigneur peut confirmer Sa Parole dans le coeur de tous ceux qui veulent sincèrement connaître la Vérité!

  2. Maurice dit :

    Chers frères et soeurs,
    J’ai parcouru une quinzaine d’entrées, en commençant par celles qui parlent de l’Apocalypse, jusqu’à celle-ci, la 167 sur la croix. Cela m’a rappelé ma conversion à 18 ans. J’ai été enseigné dès mon enfance dans une église fidèle à la Bible, mais je refusais de porter ma croix, parce qu’elle était une folie pour moi (1 Cor. 1:18). J’étais parfaitement conscient de ne pas être né de nouveau avant. Ma mère priait pour moi. Je considérais notre Seigneur Jésus comment étant le meilleur Dieu qui soit venu sur la terre, et je défendais même Sa cause devant mes camarades, intellectuellement.
    Un soir en rentrant du cinéma, j’ai été convaincu de péché, de justice et de jugement avec Romains 1: 18-32, puis le lendemain, avec Jean 14: 23, le Seigneur a fait Sa demeure en moi. Une semaine après, j’ai été conscient de la présence du Saint-Esprit, avec 1 Thess. 2:13, où il est dit que la Parole agit en nous. Le verbe « agir » a la même racine qu’ergothérapie. Je buvais la Bible, sachant cette fois que la croix était le chemin incontournable pour avoir le bain de la nouvelle naissance (Tite 3: 5).
    Si Adrian veut apporter ce message en 15 min, il doit donner les versets par lesquels Dieu l’a fait naître de nouveau. Les passages de base que frère Henri lui a donnés peuvent devenir du feu dans sa bouche.
    Si la soeur Francine pense que les églises évangéliques ne prêchent pas ce message, le mieux serait de trouver une église qui apporte ce message, et il y en a encore beaucoup sur la terre, puisque c’est Jésus qui bâtit Son église (Mt 16:18). A-t-elle une concordance pour retrouver les versets que le Saint-Esprit lui met dans le coeur, et qu’elle trouve dans ce blog ?
    Sandra, en pleine conversion, je lui laisse 1 Samuel 3:19: « L’Eternel était avec lui, et il ne laissait tomber à terre aucune de ses paroles. » J’ai commencé à mettre, par sujets classés par ordre alphabétique, les versets que je recevais, pour ne pas les oublier. C’était sur des cartes blanches 10×13. Comment fais-tu ?
    Bien à vous tous. Maurice.

  3. Daudet Dechrist Diyoka dit :

    Merci cher Henri pour ce rappel. L’œuvre de la croix nous conduit à l’œuvre de la résurrection; elles sont inséparables. Et sans résurrection spirituelle on ne peut marcher par l’esprit. Gloire à Jésus qui nous a faits passer par ces étapes spirituelles importantes qui nous rendent vainqueurs et dignes de faire partie de Son Épouse, laquelle s’apprête à la rencontre de l’Époux pour la fête des noces. Sois béni abondamment!

  4. Sandra dit :

    Cher frère Henri, soyez beni !!! C’est par la grâce de Dieu que j’ai découvert votre blog et vos enseignements. Je suis en pleine conversion et j’ai beaucoup de questions à vous poser . Est ce que je pourrais avoir votre mail ? Merci

  5. Vilain Francine dit :

    Cher frère Henri,
    Un immense merci pour ces explications, ce n’est absolument jamais enseigné dans les églises évangéliques, et c’est si difficile à comprendre et à mettre en pratique, après 30 ans de conversion, je suis encore a l’ABC. C’est affreux et encore merci!

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Francine, Détrompe-toi, le message de la croix et de la marche par l’esprit est très facile à comprendre, parce que c’est le Saint-Esprit qui nous le révèle! C’est à cause de toutes les choses compliquées qu’on a pu nous apprendre avant que cela nous semble difficile à comprendre! Mais il faut revenir à la simplicité de l’Evangile!

  6. Adrian dit :

    Merci Grand Frère pour ce magnifique message. Mais j’ai une question à te poser sur la manière de precher la marche par l’Esprit quand le temps est court (10 à 15 min). Bien sur que le Saint Esprit est là pour guider, mais je voudrais te demander si tu peux proposer 3 ou 4 versets avec lesquels ont peut résumer la marche par l’Esprit. Merci, et que Le Saint Esprit te guide.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Adrian, Il faut veiller à ne pas tomber dans un « système », et se laisser guider dans chaque situation par le Saint-Esprit, qui peut faire varier les versets en fonction de l’auditoire ou des circonstances. Mais j’irais sans doute puiser dans Ephésiens 4: 17-24, Hébreux 10, Romains 6, la fin de Romains 7 et le début de Romains 8, ou encore Colossiens 2 et 3.

  7. Estrat Gywiens dit :

    Amen, Merci Seigneur pour cet article fort édifiant… Persévérons, mes Bien-aimés par la FOI en Christ, jusqu’à la Fin. Dans la Marche par l’Esprit, j’y vois cette Promesse que Dieu nous fait de marcher comme CHRIST ❤
    Je ne veux pas me priver de cette Grâce ; ainsi, nous ne pouvons bénéficier de cette promesse que par La FOI en Son Oeuvre Rédemptrice éternelle (Hébreux 9: 12). Ainsi nous pouvons dire : " O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon? " [1.Corinthiens 15: 55], puisque nous avons la Liberté (Victoire) En Christ, pourvu que nous demeurions dans La FOI en CHRIST.
    Je vous salue Tous dans le Précieux Nom de Jésus-Christ… Fraternellement ❤
    Shalom Shalom !!

  8. SOTOMEY dit :

    Merci frère Henri pour ce message. Et surtout, merci Seigneur Jésus pour la croix et pour Ta résurrection. Merci Seigneur Jésus, de ce que Tu veux « que tous les hommes soient sauvés ET QU’ILS PARVIENNENT A LA CONNAISSANCE DE LA VERITE ».

  9. ysiad dit :

    Cher frère Henri, que Dieu vous bénisse, afin que vous aidiez encore Son Epouse à être comme Lui veut.
    Quand nous lisons un texte comme « ne pas manger le sang », et que nous aimons cela! sommes- nous dans la désobéissance ? Une soeur m’a dit que c’est être légaliste! Que ce texte ne veut pas dire cela! Est-elle en danger ? Pour ma part, je suis convaincue que ce que la Bible dit veut dire ce qu’elle dit! Mais je suis peinée aussi en voyant tous ceux qui ce disent Chrétiens marcher aussi dans la fornication, et ceci dans les églises dites Pentecôtistes ou non, que faire, sinon prier? Des fois, il est vrai, je pense que j’avais une attitude de légaliste, mais j’en ai un peu marre de tous ceux qui pèchent et disent « on est sous la grâce ! » Et qui continuent de plus belle. Pourtant, chacun aimerait être saint et marcher triomphant. Que votre enseignement soit de plus en plus répandu, afin d’en aider le plus grand nombre, afin de marcher par l’Esprit!
    Soyez béni, frère Henri, et votre famille.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Yslad, Les commandements d’Actes 15: 20 avaient été donnés par le Seigneur afin d’éviter un schisme dans l’Eglise naissante, entre les Juifs convertis légalistes, et les païens convertis sous la grâce. Mais, plus tard, nous voyons comment Paul enseigne sur ces commandements, dans 1 Corinthiens 8 et 10. Il affirme qu’il est libre de manger des viandes sacrifiées au idoles, mais qu’il ne le fera jamais en public, pour ne pas offenser ceux qui ont une conscience plus faible, ou les pousser à pécher contre leurs convictions. Je crois que c’est la bonne attitude spirituelle. Quant aux « Chrétiens » qui forniquent sous prétexte qu’ils sont sous la grâce, ils n’ont pas compris que la vraie grâce, c’est d’avoir été rendus capables d’obéir parfaitement au Seigneur, et de se sanctifier pour Sa venue proche! Ceux qui veulent vraiment se sanctifier et marcher en vainqueurs seront éclairés, et apprendront à marcher par l’esprit, et plus selon la chair!

  10. Chantal dit :

    Cher frère Henri
    J’aimerais te soumettre ce qui suit : Une jeune fille de 14 ans, par l’intermédiaire de sa grand-mère, à découvert la personne de Jésus-Christ. Son amour pour Lui va grandissant. Aujourd’hui, elle désire prendre son baptème. Ses parents sont hostiles à la « religion » ainsi qu’à la Bible. Il risque d’y avoir opposition, voire rejet. Je l’ai exhortée, par l’intermédiaire de sa grand-mère, à rester soumise à ses parents, que son coeur reste doux et paisible, qu’il n’y ait aucun sentiment de rébellion, mais que sa décision reste irrévocable, ferme. Que peux-tu me conseiller dans la pratique? Que puis-je lui transmettre?
    Merci pour ton aide.
    Chantal

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Chantal, Je crois que tu lui as donné le bon conseil. Elle doit être certaine que Dieu lui ouvrira une porte, si elle veut être baptisée. Ou Il touchera le coeur de ses parents! Il est tout-puissant!

  11. Lespinasse jean-gabriel dit :

    Bonjour frère Henri. J’aimerais que tu me répondes à 2 questions .Est-ce normal aujourd’hui de voir des soeurs prophétiser sans se couvrir la tête? Car la Parole est claire là-dessus. J’ai du mal avec cela quand j’écoute ces soeurs, je me demande si cela viens du Saint-Esprit, c’est tellement bien ficelé ce discours.
    Ma 2e question: il y a dans l’église que nous venons ma femme et moi de fréquenter, après 20 mois sans remettre les pieds dans une église locale, la femme du pasteur nous a dit quelle a fait l’école biblique, et elle se présente comme pasteur de l’église, son mari est le premier, et elle le deuxième pasteur. Comment cela peut-il être possible par rapport ce que dit la Bible? Il ne peut pas avoir deux têtes qui gouvernent dans un couple. Et là, DIEU est clair, la femme ne doit pas enseigner, DIEU ne le lui permet pas .
    Mon frère, réponds-moi clairement, car, je l’admets, je suis dans la confusion avec cela. Que notre Sauveur te bénisse.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Jean-Gabriel, L’apôtre Paul a bien écrit que « la femme qui prie (publiquement) ou qui prophétise dans l’assemblée doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend, c’est-à-dire un voile (1 Cor. 11: 4). Toute Chrétienne qui veut faire la volonté de Dieu sera éclairée là-dessus. Mais nous devons toujours éviter le légalisme. La conviction doit venir de Dieu dans notre coeur. Concernant ta seconde question, je suis convaincu que les ministères de direction spirituelle dans l’église sont réservés aux hommes (Ephésiens 4: 11). Là encore, ceux qui veulent sincèrement connaître la Vérité seront éclairés par le Seigneur, car Ses brebis entendront Sa voix! Mais nous savons que nous sommes dans des temps d’apostasie, et nous ne devons pas croire que les choses vont s’améliorer. Mais ceux qui sont fidèles obéiront de coeur à leur Seigneur!

  12. Yves G dit :

    Cher frère Henri, je te remercie pour ton encouragement. Dieu, qui connaît toutes choses, agit toujours selon Son plan à Lui. Certaines personnes sont venus à Christ suite à l’hospitalisation de Chrétiens qui ont pu rendre témoignage de Christ (suite à des guérisons divines). Mais cela reste, bien sûr, des cas particuliers. Merci pour tes prières. Frère Henri, je t’autorise à communiquer mon adresse e-mail à notre soeur Maryline, comme elle l’a demandée. Je t’en remercie. Que Dieu te bénisse.

  13. Nkusi Deo dit :

    Cher Frère en Christ, il y a 16 ans que je suis Chrétien. Apparemment, j’étais Chrétien, mais en moi il n’y avait pas de vie. Petit à petit, en lisant vos articles, la vie commence à revenir. J’ai soif de Jésus et j’ai besoin de plus de vie. Priez pour moi, je ne veux pas retourner en arrière.Vous êtes une bénédiction pour moi.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Nkusi, Dieu voit ta soif, et Il va l’étancher! Si tu as soif de Jésus, c’est qu’ii y a Sa vie en toi! Son Esprit est à l’oeuvre pour la développer et la rendre parfaite!

  14. Pierre dit :

    Chère Sylvie, ma soeur dans la foi en Jésus-Christ, à Dieu toute la Gloire. Assurément notre Père Céleste nous comble de toute bénédiction. Sois continuellement remplie de Sa présence. Fraternellement en Jésus.

  15. Francis dit :

    Merci Henri de nous faire avancer dans notre marche vers le Ciel. Que Dieu te bénisse, toi et ta famille.

  16. Flo dit :

    Merci Seigneur, merci Henri, gloire à Dieu !
    Je prêchais justement la ressemblance à laquelle nous devons aspirée en Jésus-Christ à une de mes proches Soeurs aujourd’hui.
    J’ai constaté qu’il y avait encore beaucoup de confusion dans certains esprits de Frères et Soeurs comme elle qui pensent que prétendre être en Christ est de l’orgueil. J’ai vu qu’elle ne comprenait pas la différence entre s’approprier des oeuvres et la gloire qui en découle, ce qui est en effet inspiré par l’égo ; et reconnaître que nous sommes une créature de Dieu créée à Son Image en Lui, ce qui Le glorifie LUI. Cela est plus qu’important de faire la différence, car sinon nous ne pourrons pas obtenir les victoires que Dieu nous a pourtant déjà données (sur la croix justement) et les promesses qui s’en suivent ! Je lisais toutes les prières (auxquelles je me joins de tout mon coeur) adressées lors du fil des commentaire de cet article, et je voyais aussi combien nous menons tous et toutes le même combat mais… Pas de la même façon, avançant chacun à notre rythme. Je pense que lorsque nous aurons tous et toutes acquis la stature qui est la nôtre en Christ dans les lieux célestes, grâce à la marche par l’esprit et tout ce que la croix à fait de nous, alors, nous arriverons vraiment à cette unité !
    Je prie pour que notre Père qui nous voit du plus haut des cieux en Jésus-Christ, nous bénisse tous et toutes pour que la puissance de péché n’ait plus d’emprise sur nous tous qui lui appartenons en Esprit et en Vérité, et je sais que c’est SA Volonté pour nous. Alors qu’elle soit faite dans nos vies à tous et pour tous ceux que nous lui confions dans nos prières et dans nos jeûnes ! Cessons d’être choqués, vexés ou je ne sais quoi encore par la sémantique par exemple, mais regardons au coeur comme le Père regarde au nôtre et ne cesse de nous pardonner, nous relever, et nous purifier et sanctifier, pour nous amener à la stature parfaite qu’Il nous a acquise à un si grand prix, amen !
    Bonne suite à tous, soyez fortifiés en Jésus-Christ. Loué soit le Seigneur et le Saint-Esprit de Dieu qui nous conduit dans toute la vérité, amen !
    Flo.