B210-Comment marcher dans la pleine victoire.

Article de Henri Viaud-Murat.

Paul nous l’explique dans un court passage de l’épître aux Ephésiens.

Marcher par l’esprit, c’est marcher dans une pleine victoire sur le péché et sur la chair. En nous faisant passer par une nouvelle naissance, le Seigneur nous a ouvert le chemin de cette marche dans la victoire.

Par Sa grâce, Il a tout accompli, et tout mis à notre disposition. Mais nous avons aussi notre part à faire. Notre part, c’est de saisir par la foi tout ce que Christ, dans Sa grâce, a placé à notre disposition.

Il y a, dans l’épître aux Ephésiens, parmi de nombreuses autres richesses et perles spirituelles, un court passage qui résume parfaitement ce que nous devons faire, pour marcher dans la pleine victoire.

Nous lirons d’abord ce passage en entier, avant de le commenter en détail.

« Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur coeur. Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité. Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité » (Eph. 4: 17-24).

Dans un extraordinaire raccourci, et dans un magnifique concentré de vérité spirituelle, l’apôtre Paul, divinement inspiré, est parvenu à nous présenter tout le processus qui nous conduit à une parfaite marche par l’esprit.

Dans les trois premiers chapitres de l’épître aux Ephésiens, Paul a d’abord présenté toute la richesse de notre héritage spirituel, de notre position spirituelle en Christ, et des nombreuses bénédictions spirituelles qui sont déjà les nôtres dans le Seigneur.

Ces bénédictions spirituelles peuvent se résumer ainsi: « Nous en Christ, et Christ en nous »!

Pour que nous soyons effectivement remplis de toute la plénitude de Dieu, en toute conscience de ce que cela représente, nous devons commencer par faire les deux prières que l’apôtre Paul fait lui-même, aux chapitres 1 et 3.

Il adresse au Seigneur cette première prière:

« Que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu’il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force » (Eph. 1: 17-19).

Ce sont les yeux de notre coeur qui doivent être illuminés, éclairés par la Vérité, et pas seulement les yeux de notre intelligence! Quand les yeux de notre coeur sont illuminés, nous sommes dans la foi, et nous savons alors, sans l’ombre d’un doute, que nous possédons les richesses que notre intelligence a pu découvrir dans la Parole de Dieu.

C’est envers nous qui croyons que se manifeste l’infinie grandeur de la puissance de Dieu!

Paul adresse ensuite au Seigneur cette seconde prière:

« Qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu » (Eph. 3: 16-19).

La Bible nous dit que Christ habite en nous dès notre nouvelle naissance. Mais combien de Chrétiens le savent vraiment, et combien, parmi ceux qui le savent, ont vraiment réalisé ce que représente cette présence vivante de Christ en eux?

Il y a donc une compréhension et une connaissance spirituelles qui nous viennent par une révélation profonde donnée par l’Esprit de Dieu. Mais cette révélation et cette connaissance ne viennent pas automatiquement à tous les Chrétiens! Nous devons, pour cela, méditer profondément la Parole de Dieu, et réfléchir en profondeur à tout ce qu’elle nous révèle!

Nous ne devons pas nous contenter d’une lecture rapide et superficielle de la Parole de Dieu! Mais nous devons sans cesse la méditer, la « ruminer, » la digérer, y revenir, et y revenir sans cesse, jusqu’à ce que la Vérité de la Parole imprègne notre intelligence, et que cette Vérité soit imprimée dans notre coeur d’une manière indélébile!

Pour revenir au passage d’Ephésiens 4 que nous étudions, Paul commence par dire aux Chrétiens d’Ephèse, donc à nous tous:

« Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées » (v. 17).

Paul s’adresse à des hommes et des femmes qui sont tous nés de nouveau en Christ. Mais il les met solennellement en garde: « Ne marchez plus comme les païens! » Ne marchez plus comme les hommes qui ne sont pas régénérés!

Il est donc possible, pour un Chrétien né de nouveau, de marcher encore comme un homme non régénéré. Et comment cela est-il possible? Quand ce Chrétien marche selon la vanité de ses pensées charnelles, qui sont aussi les pensées des hommes non régénérés.

Le mot grec traduit ici par « vanité » désigne ce qui est inutile, sans valeur devant Dieu, dépourvu de vérité, et dépravé.

Nous savons que l’intelligence des hommes non régénérés est entièrement contrôlée par le péché. Les raisonnements de la sagesse humaine sont une folie pour Dieu!

C’est la raison pour laquelle l’apôtre Paul insiste sans cesse sur la nécessité de renouveler notre intelligence, afin que nos pensées ne soient plus les pensées du monde et de la chair, mais soient de plus en plus les pensées de Dieu et de Christ!

Sans ce renouvellement de notre intelligence, nous ne pourrons pas discerner la volonté de Dieu pour notre vie.

« Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait » (Romains 12: 2).

Soyez (mot-à-mot) « métamorphosés » par le renouvellement de vos pensées et de vos raisonnements!

La « métamorphose » décrit la transformation de la larve en papillon! Le beau papillon est déjà tout inclus dans la larve, mais, pour se manifester, il doit passer par une métamorphose. Il en est de même pour nous. C’est par la métamorphose de notre intelligence que l’homme nouveau que nous sommes déjà à l’intérieur pourra « sortir » de sa carapace charnelle!

Le rôle de notre intelligence et du renouvellement de nos pensées est donc capital, pour transformer un Chrétien charnel, qui se comporte encore comme un païen, en Chrétien spirituel, qui manifeste de plus en plus pleinement Celui qui demeure en Lui, le Seigneur ressuscité.

Notre âme, qui comprend notre intelligence, n’est pas mauvaise en soi. Elle n’est bonne ou mauvaise qu’en fonction de son contenu. Si le contenu de notre âme, de nos pensées, de nos sentiments et de notre volonté, provient de la chair, cette puissance de péché qui demeure dans nos membres, alors notre âme sera impure.

Mais si notre âme est renouvelée, et si son contenu provient de l’esprit régénéré, alors notre âme sera pure, et pourra servir d’instrument à la Justice de Dieu, qui est celle de notre esprit.

Comment, de manière pratique, renouveler notre intelligence? Uniquement en méditant la Parole de Dieu, et en la faisant descendre dans notre coeur, par la foi que nous y attachons.

Méditer la Parole, cela veut dire, tout simplement, la lire lentement, verset par verset, et passer le temps nécessaire pour comprendre le sens de chaque mot, en priant le Seigneur qu’Il nous en révèle pleinement le sens véritable, par Son Esprit qui demeure en nous.

Tant que nous n’aurons pas compris la Parole de cette manière, le malin pourra venir enlever la Parole qui aura été semée en nous. Et nous devrons alors reprendre l’étude de la Parole, jusqu’à ce que nous l’ayons bien comprise.

« Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son coeur » (Matthieu 13: 19).

Pour comprendre la Parole, nous devons tout d’abord avoir un coeur bien disposé envers le Seigneur, un coeur ardemment désireux de recevoir la Vérité. Si ce n’est pas le cas, la Parole ne pénétrera pas dans notre coeur, et il nous sera fait ce que le prophète Esaïe annonçait:

« Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point. Car le coeur de ce peuple est devenu insensible; ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, qu’ils ne comprennent de leur coeur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse » (Matthieu 13: 14-15).

C’est aussi ce que Paul dit aux Ephésiens:

« Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur coeur. Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité » (Eph. 4: 18-19).

Un Chrétien né de nouveau peut donc avoir son intelligence obscurcie, et être étranger à la vie de Dieu qui est pourtant dans son esprit, s’il est ignorant de la Parole de Dieu, et s’il a endurci son coeur contre la Vérité.

« Mais exhortez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire: Aujourd’hui! afin qu’aucun de vous ne s’endurcisse par la séduction du péché. Car nous sommes devenus participants de Christ, pourvu que nous retenions fermement jusqu’à la fin l’assurance que nous avions au commencement, pendant qu’il est dit: Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos coeurs, comme lors de la révolte. Qui furent, en effet, ceux qui se révoltèrent après l’avoir entendue, sinon tous ceux qui étaient sortis d’Egypte sous la conduite de Moïse? Et contre qui Dieu fut-il irrité pendant quarante ans, sinon contre ceux qui péchaient, et dont les cadavres tombèrent dans le désert? Et à qui jura-t-il qu’ils n’entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi? Aussi voyons-nous qu’ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité » (Hébreux 3: 13-19).

Les coeurs s’endurcissent toujours par la séduction du péché, par la révolte, par la désobéissance, et par l’incrédulité.

On peut se demander comment un Chrétien né de nouveau, qui a reçu en lui la Vie éternelle, la Vie même de Christ, peut encore retomber dans le péché, la révolte, la désobéissance et l’incrédulité?

Il peut le faire, s’il n’a pas veillé à renouveler son intelligence et ses pensées, s’il a négligé d’étudier et de méditer la Parole de Dieu, dans le but de recevoir la révélation de la volonté de Dieu pour sa vie.

C’est alors la chair qui étendra son emprise, au point que certains finiront par se livrer à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté, jointe à la cupidité.

Une telle chute dans les pires excès ne se fait pas du jour au lendemain. Mais elle résulte d’un processus plus ou moins long. On se détache peu à peu du Seigneur et de Sa Parole, et la chair reprend immédiatement ses droits.

Il est toujours possible au Chrétien qui se livre ainsi au péché de se repentir et de revenir au Seigneur, qui est toujours prêt à pardonner et à restaurer. Mais il ne faut pas que ce Chrétien arrive au point où il estime qu’il ne peut plus revenir au Seigneur, parce qu’il aura écouté les mensonges de l’ennemi. Il se peut même qu’il arrive au point où il décidera de renier définitivement le Seigneur. Il n’y aura alors plus de repentance possible.

Il est donc toujours très dangereux de jouer avec le plaisir momentané du péché! Et ce n’est certainement pas ainsi que doivent se comporter ceux qui ont été touchés dans leur coeur par l’amour de Christ!

« Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ » (Eph. 4: 20).

« Apprendre Christ » signifie simplement « grandir dans la connaissance de Christ. »

Les ministères de direction spirituelle de l’Eglise sont chargés de perfectionner les saints, « en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ » (Eph. 4: 12), « jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et (à l’unité) de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ » (Eph. 4: 13-14).

« L’unité de la foi » signifie « l’unité de la connaissance de la Vérité de la Parole de Dieu. » En effet, la foi vient de ce que l’on entend (comprend) de la Parole de Dieu (Romains 10: 17).

« L’unité de la connaissance du Fils de Dieu » signifie que tous les enfants de Dieu sont appelés à recevoir la même connaissance de la Personne du Fils de Dieu!

Vous comprenez bien que, pour aider les enfants de Dieu à atteindre une telle unité, les divers ministères doivent eux-mêmes avoir reçu la révélation de la Vérité de la Parole de Dieu, et avoir eux-mêmes atteint une connaissance suffisante de la Personne du Fils de Dieu!

Tout ministère ne devrait transmettre aux brebis du Seigneur que la Vérité de la Parole qu’il a reçue, ainsi que la Vérité de la Personne du Fils de Dieu dont il a la connaissance! Seule cette Vérité peut perfectionner les saints!

« Si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits » (Eph. 4: 21).

Pour grandir dans la connaissance de Christ, nous devons remplir deux conditions: 1) entendre Christ, et 2) être instruits à faire trois choses.

« Entendre Christ » signifie Le comprendre, Le connaître, connaître Sa pensée, connaître Son coeur, et avoir avec Lui une intimité telle que nous aurons les mêmes pensées, les mêmes sentiments et la même volonté que Lui.

Nous ne pourrons « entendre Christ » que si nous avons été instruits à faire les trois choses dont nous parle Paul. Cette instruction ne peut nous être donnée que par la Parole de Dieu et le Saint-Esprit.

Certes, Dieu peut Se servir d’hommes pour nous instruire, mais seulement si ces hommes nous présentent la pure Parole de Dieu, éclairée par le Saint-Esprit. Si des hommes tentent de nous instruire en nous présentant des mensonges ou des traditions humaines, nous ne devons pas suivre leurs instructions. C’est le Saint-Esprit en nous qui nous donnera le discernement nécessaire, afin de reconnaître ceux qui nous parlent réellement de la part de Dieu.

Toutefois, l’essentiel de cette instruction spirituelle viendra de notre propre méditation profonde de la Parole de Dieu, à la lumière du Saint-Esprit, une fois que nous aurons prié que Dieu nous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans Sa connaissance.

Quelles sont ensuite les trois choses que nous devons apprendre à faire?

Nous devons être instruits:

« à nous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de notre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité » (Eph. 4: 22-24).

Notez que le renouvellement de l’esprit de notre intelligence est central, dans ce processus de dépouillement et de revêtement.

Cela signifie que notre intelligence doit cesser d’être alimentée par la chair, et qu’elle doit être uniquement alimentée par ce qui vient de la Parole et de l’Esprit de Dieu.

Qui est donc ce « vieil homme » dont on nous demande de nous dépouiller, et cet « homme nouveau », dont nous devons nous revêtir?

« En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; car celui qui est mort est libre du péché » (Romains 6: 5-7).

Notre « vieil homme » est donc notre ancienne nature pécheresse. Sachant que c’est notre esprit qui est notre « homme véritable, » notre « homme intérieur, » nous pouvons donc dire que notre « vieil homme » était notre esprit, avant notre nouvelle naissance.

Lorsque Christ est mort sur la croix, notre « vieil homme » est mort avec Lui, et lorsqu’Il est ressuscité, Il nous a fait revivre avec Lui. Lorsque nous nous sommes convertis à Jésus, Il a fait mourir effectivement notre esprit de péché, et Il a recréé en nous, à Son image, un esprit entièrement nouveau, dans une justice et une sainteté que produit la vérité.

Le vieil homme est donc bien mort en nous, mais il a laissé des traces! Il a eu le temps, jusqu’à notre nouvelle naissance, de bâtir de puissantes forteresses dans notre âme, et même dans notre corps. Se dépouiller du vieil homme consiste donc à détruire systématiquement toutes ces forteresses, qui sont essentiellement des faux raisonnements et des pensées mensongères.

« Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ » (2 Cor. 10: 4-5).

Le vieil homme peut rester encore longtemps présent dans notre mémoire, dans nos habitudes de vie et de pensée, dans nos convictions, et, surtout, dans la perception que nous avons de notre personnalité.

C’est pour cela que le Seigneur nous demande de renoncer à nous-mêmes, afin de pouvoir être véritablement Ses disciples, et Le suivre. Nous devons renoncer à notre ancien « moi, » pour pouvoir nous identifier à notre nouveau « moi. »

Le renouvellement de notre intelligence passe donc aussi, et surtout, par le fait que nous devons cesser de nous voir comme la personne que nous avions toujours connue dans le passé, pour accepter de nous considérer dorénavant comme la personne nouvelle que Dieu dit que nous sommes en Christ.

C’est cela, « se revêtir » de l’homme nouveau! C’est croire que nous sommes celui que Dieu dit que nous sommes en Christ! Nous sommes une nouvelle création, une nouvelle personne, semblable en tout point à Jésus! Nous avons un nouveau caractère, celui du Seigneur Jésus, une sainteté parfaite, celle du Seigneur Jésus! Nous sommes « justice de Dieu » en Christ!

Plus nous méditerons ce que nous sommes en Christ, et plus notre foi en cette vérité grandira! Nous nous revêtirons alors sans mal de notre « nouvel homme, » et Christ pourra alors Se manifester de plus en plus au travers de notre nouvelle personne!

Par la foi, nous entrons alors naturellement dans les oeuvres spirituelles que Dieu notre Père a préparées d’avance pour nous. Ces oeuvres sont simplement la manifestation de notre nouvelle nature, de notre nouveau caractère, et de toutes les potentialités divines que le Seigneur a placées en nous. Comme notre nouvelle nature est parfaitement unie à Christ, c’est bien Christ qui Se manifestera à travers elle!

Voici la voie de la pleine victoire! Marchons-y avec une pleine assurance! Et ne la quittons jamais! 

54 commentaires pour B210-Comment marcher dans la pleine victoire.

  1. jeviensbientot dit :

    Merci, Frère Jorge, de ta réponse pleine de sagesse au travers de cette allégorie de l’ours. Toutefois, je trouve alarmant que des pasteurs s’attaquent de plus en plus aux brebis du troupeau ayant déjà beaucoup de mal avec leurs vies dans le monde et à vivre leur foi, en aimant le Seigneur et leur prochain non seulement en paroles mais en actes. Enfin pour moi, c’est pénible et difficile de voir la Parole de Dieu prêchée de cette façon et avec une telle violence. D’ailleurs, j’ai laissé un commentaire que le titulaire de la chaîne a refusé de publier.
    Tu as raison en tout cas, les enseignements de Henri sont plus que suffisants, ainsi que la Parole. La liberté d’expression sur ce blog, la patience et l’amour, ton donné par notre frère Henri, me vont très bien pour continuer sur le chemin étroit qui conduit à la vie éternelle. Sois béni également, Frère Jorge, ainsi que ta famille.

  2. jorge dit :

    Chère sœur « jeviensbientot », les enseignements de notre frère Henri devraient nous suffire pour avancer dans les voies de Dieu. Ce pasteur dont tu parles peut être inspiré de Dieu dans ses enseignements ou ne pas l’être. Lorsqu’un ours trouve une rivière remplie de saumons, est-ce qu’il va en chercher une autre ? Que Dieu te bénisse!

  3. Sylvie S. dit :

    Cher frère Jorge, en lisant ton 1er message, j’ai eu l’impression que tu étais complètement braqué contre les protestants et catholiques. Mais apparemment, je me trompais, j’ai mal interprété. Si je t’ai blessé d’une quelconque manière, je t’en demande pardon!
    Te dire que je suis prudente avec le cours Alpha. Je ne l’ai jamais utilisé, mais par curiosité, j’ai lu un cahier Alpha live qu’une sœur m’avait prêté, alors justement que je lui disais que ce n’était pas bien, sans avoir rien lu. J’ai pu ainsi me faire mon propre avis. Ce cahier de base était ok. Les autres, je ne sais pas, mais c’est sûr qu’il est préférable aussi vite que possible de s’appuyer directement sur la Parole! Je sais que Dieu a parfois utilisé ce support, momentanément, pour certains jeunes convertis. Dieu seul connaît les besoins de chacun, au moment juste. Nous sommes tous différents, comme les cristaux de neige. Être conscient de notre incapacité dans chaque situation et s’en remettre à Dieu seul. L’Éternel voit le plan parfait pour chacun de Ses enfants. Dieu seul sait comment procéder. Ne rejetons rien des méthodes de Dieu et gardons sagement la vérité et l’amour dans nos cœurs pour semer ou pour moissonner pour Sa gloire ! Béni soit notre Seigneur !

  4. jorge dit :

    Chere soeur Sylvie S, nous avons la capacité, en tant que Fils de Dieu et disciples de Jesus Christ, de juger tout enseignements pernicieux qui nous amènent en dehors de la pureté de l’Evangile, et qui peut être un motif d’eloignement de la Verité pour les moins affermis. Les brebis du Seigneur sont d’un grand prix à Ses Yeux ! Le Seigneur Jesus nous demande de veiller sur elles et que nous soyons des sentinelles par rapport aux dangers : fausses doctrines, faux docteurs, faux prophètes et autres séductions.
    D’autre part, j’ai toujours eu un grand bonheur de prêcher aux Catholiques, plusieurs se sont convertis dans la simplicité de l’Evangile et je rends gloire à Dieu, à Lui Seul. En ce qui concerne mes mains, elles ont été lavées dans le Sang de l’Agneau à la croix de Golgotha. Gloire à Dieu !

    • jeviensbientot dit :

      Cher Frère Jorge, Hier soir, je visionnais une vidéo appelée: appel à la repentance, d’un pasteur assez en vogue si je puis dire, et j’ai vraiment été perplexe quant au contenu. Je cite ce pasteur qui parle de son regard sur ses auditeurs, qui les condamnera lorsque chacun comparaîtra devant le tribunal de Christ. D’ailleurs nous, les sauvés par grâce, comparaîtrons-nous devant Son tribunal? Un pasteur doit-il crier pour exhorter?
      Nous les rachetés, je pense que nous devons nous sanctifier (la marche par l’esprit) et non nous repentir, sauf faute grave. Pouvez-vous me répondre à ce sujet? Je ne cite pas de nom, mais je peux vous faire parvenir la vidéo. J’ai toujours expérimenté l’amour inlassable de mon Sauveur et Sa grande patience à mon égard, et je ne peux concevoir une telle dureté pour Ses enfants. Pouvez-vous me répondre sur ce sujet?
      Salutations fraternelles.

  5. Sylvie S. dit :

    Cher frère Jorge, permets-moi de t’encourager à prier pour les protestants et les catholiques, etc. Ne rejette pas, ne juge pas, c’est Dieu qui jugera tout le monde. Prie avec paix, selon la volonté de Dieu. Le Seigneur ne pourra pas t’envoyer parmi eux pour annoncer la Bonne Nouvelle avec Vérité, si tu persévères dans ta peur et que tu lèves des mains qui ne sont pas pures.
    Sois renouvelé dans tes pensées et sanctifié par notre grand Dieu, qui seul peut faire cela en toi ! A Dieu : merci de ta grâce !

  6. apprenti guerrier du Royaume dit :

    « à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité »
    Si je comprends bien, le nouvel homme qu’on a recu en Christ ne se manifestera que par la justice et la saintete produites par la vérité de la Parole de Dieu?
    C’est ça ?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher « apprenti guerrier, » Non, ce n’est pas cela. Nous avons déjà reçu cet esprit nouveau, qui a déjà été créé, à notre nouvelle naissance, dans une justice et une sainteté que produit la vérité. Cet « homme nouveau » que nous sommes déjà en Christ ne se manifeste que si nous croyons que nous l’avons reçu, et en apprenant à marcher selon l’esprit, et non plus selon la chair, car c’est la chair non crucifiée qui empêche l’homme nouveau de se manifester. En fait, pour être plus exact, nous devons croire que nous SOMMES déjà cet homme nouveau en Christ. Et, en le croyant, nous le verrons se manifester, car c’est par la foi et non par les œuvres.

  7. jorge dit :

    Bonjour , concernant les cours Alpha, il est tres important de savoir qu’il s ‘agit de cours catholiques-protestants, donc ¨oecumeniques¨.Vous pouvez lire le temoignage de Marc et Florence de Leyritz (fondateurs des cours Alpha France).
    En tant que chretiens nés de nouveau ne nous laissons pas seduire par un pseudo amour qui n’est pas le veritable. Les cours Alpha forment part de la seduction des derniers des derniers jours afin de bannir la foi et seduire meme les vrais chretiens authentiques. Je vais etre clair : c’est un autre evangile, un autre esprit, un autre jesus. A la fin de leur temoignage,Mr et Mme Leyritz déclarent :
    « NOUS SOMMES COMME AU IV SIECLE A UNE PERIODE CHARNIERE OU NOUS AVONS A PASSER D’ UN MODELE D’ EGLISE A UN AUTRE ! ! QUEL SERA LE PROCHAIN MODELE ? NOUS L’IGNORONS ENCORE MAIS NOUS SAVONS QUE CELUI D’UN CHRISTIANISME DOMINANT EST DEPASSE. UN AUTRE MODELE EST EN VOIE D’EMERGENCE !!!!  »
    Mes frères et Soeurs, soyons comme ceux de Béré et restons enracinés dans la PAROLE DE DIEU car nous sommes en pleine apostasie! Soyons vigilants !

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Jorge, Nous devons apprendre à être guidés directement par le Saint-Esprit et la Bible. Les brebis du Seigneur entendront toujours Sa voix, si elles Lui sont attentives!

  8. Sandra S. dit :

    Quand on dit la chair, quel rapport avec le corps et ses « besoins vitaux » ? Est ce que le corps est neutre ou, comme la majorité des non-croyants pensent que le corps a des besoins et que si ces besoins sont satisfaits, ça engendre un bien-être global ? J’aimerais pouvoir saisir cette subtilité pour pouvoir avoir encore plus de conviction, selon que l’Esprit pourvoit à tous nos besoins, car je dois dire que ce sujet-là en particulier est très important en soi et si tu as une révélation à ce sujet, frère Henri, je serai vraiment contente de la connaître, afin de grandir dans ma foi, par l’édification commune (et non un jugement quelconque). J’aimerais approfondir ma connaissance la-dessus si tu sais m’en dire plus, ça peut toujours m’apporter un éclaircissement éventuellement, même si ce n’est que ta conviction personnelle et peut-être pas celle de tous. Sois béni frère🙂

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Sandra, Nous devons toujours faire la différence entre la chair, en tant que corps physique, et la chair, en tant que puissance de péché qui habite dans notre corps physique. Le corps physique a des besoins naturels, qui sont manger, boire, se reposer, etc… Mais la chair de péché a aussi ses besoins, qui sont impurs, mauvais, et contraires à l’esprit. Un Chrétien charnel va non seulement satisfaire les besoins de son corps, mais aussi les besoin de la chair de péché, et cela le conduit à la mort. Mais le Chrétien qui marche par l’esprit se contentera de satisfaire les besoins naturels de son corps physique, sans tenir compte des besoins de la chair de péché!

  9. Maurice dit :

    Merci frère Henri, et merci aussi aux frères et soeurs qui m’ont si gentiment répondu au sujet des cours Alpha.

  10. Flo dit :

    Chère Soeur Vanessa, et à tous les biens aimés du blog ! Si tu demandes pardon parce que tu ne saisis pas tout, alors nous devons tous le faire ! Comme te l’as dit Henri, tu as le Saint-Esprit, comme nous tous qui sommes tes Frères et Soeurs dans la Foi. Et Dieu est à l’oeuvre en chacun de nous. Le simple fait de t’interroger dans la simplicité et l’humilité avec reconnaissance et assurance, est une avancée dans cette marche spirituelle qu’est la nôtre ! Alors réjouis-toi, bien aimée ! Car, aujourd’hui, Ton Père Céleste fait grandir ton esprit de Sagesse et de Connaissance, et le nôtre par la même occasion, car nous sommes tous et toutes liés dans Son Amour. Nous nous édifions mutuellement en persévérant dans l’apprentissage de Sa Parole pour le perfectionnement à travers le blog du Frère Henri notamment, mais aussi par tout ce que nous vivons en Esprit et en Vérité, et mettons en pratique, chaque jour. Que chacun continue à avancer sereinement, selon ce qu’il ou elle a reçu jour après jour, en tenant ferme dans la Foi au Fils du Dieu Très Haut, et que notre charité croisse toujours d’avantage, pour que les meilleurs fruits poussent et arrivent à maturité, le moment venu de les cueillir ! Soyez tous bénis, dans l’amour de Jésus, Flo.

  11. Vanessa dit :

    Merci frère Henri… Comment dire…Je comprends ton explication mais je ne saisis pas tout. Disons que c’est une compréhension intellectuelle pour l’instant. Et j’avoue que ce genre de compréhension ne me satisfait pas. Merci pour le temps que tu passes à répondre à nos interrogations frère. Et pardon de ne pas tout saisir.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Vanessa, Ne t’inquiète nullement, tu as le Saint-Esprit, et Il te conduira dans toute la Vérité! Prions pour avoir un esprit de sagesse et de révélation, dans Sa connaissance!

  12. Vanessa dit :

    Merci frère Henri pour ta réponse. Si je comprends bien l’imagination est liée à la Parole et à la foi ? La foi en la Parole nous permet « d’imaginer » la Vérité ?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Nous pourrions employer aussi notre imagination pour imaginer le pire, si nous ne l’attachons pas à la Parole de Dieu, ou si nous écoutons les mensonges de Satan! Cela, nous ne devons pas le faire. Nous « n’imaginons pas la Vérité », mais nous pouvons utiliser notre imagination pour nous voir, ou voir les choses, conformément à ce que nous annonce la Vérité de Dieu. Cela signifie que nous n’attachons pas notre foi à ce que voient nos yeux physiques, mais nous l’attachons à ce que nous montrent les « yeux » de notre foi, quand elle croit à la Parole de Dieu.

  13. Vanessa dit :

    Bonjour, Frère Henri, qu’est ce que l’imagination ? A quoi cela sert-il pour nous Chrétiens régénérés ? Faut-il l’utiliser? Si oui, comment ? Merci d’avance. Vanessa

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Vanessa, L’imagination est l’une des facultés que Dieu nous a données. Mais elle doit être au service du Seigneur et de Sa Parole, donc de notre foi. Nous devons « voir » les choses, dans notre vie, comme Dieu dit qu’elles sont, ou qu’elles doivent être, pour Lui, selon Sa Parole. Il ne s’agit pas de faire de la « visualisation, » car cette technique consiste à croire que c’est le fait de visualiser quelque chose qui lui permet de se réaliser. Cela, c’est de l’occultisme. Mais il s’agit simplement de « voir » les choses futures comme Dieu dit qu’elles sont. Par exemple, quand on est malade, le fait de savoir que Jésus S’est chargé de nos maladies, et de le croire, nous permet de nous « voir » déjà en bonne santé! Ce n’est pas le fait de nous « voir » en bonne santé qui nous donnera la santé, mais c’est le fait de croire en la Parole de Dieu, et de nous « voir » en conséquence!

  14. Medi dit :

    Merci et amen!!!

  15. Vanessa dit :

    Merci Frère Henri!!!!

  16. Vanessa dit :

    Bonjour frère Henri!! Jésus a mis en nous par Sa résurrection un nouvel esprit, saint et pur, identique au sien. L’âme est neutre, mais elle peut être bonne ou mauvaise selon la puissance qui l’utilise; c’est bien ça? Puisque nous avons un nouvel esprit saint et pur, pourquoi y’a-t-il encore des choses de notre ancienne nature impure qui demeurent encore dans notre âme ?? Et quel est le rôle de la chair, cette puissance spirituelle démoniaque dans tout ça ? Je veux dire avec tous ces restes… Se sert-elle de toutes ces choses qui sont encore dans notre âme pour nous nuire?
    Connaître l’existence de la chair en moi a été une vraie libération. Mais il y a tellement de choses qui sont encore floues. Et je veux savoir, je veux comprendre. Je veux pouvoir profiter pleinement de tout ce que Jésus m’a acquis sur la croix et par sa résurrection. Dans la paix du Christ.
    Vanessa

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Vanessa, Notre âme reçoit constamment des influences qui peuvent provenir soit de la chair, soit de l’esprit, sous forme de pensées, de sentiments, de désirs, etc… Plus rien ne provient de notre ancienne nature, qui est morte, et qui a été remplacée par notre nouvelle nature, notre esprit régénéré. Mais les pensées et sentiments que nous envoie la chair sont les mêmes que ceux que nous envoyait notre ancienne nature, et c’est pourquoi la chair trompe tant de Chrétiens, pour leur faire croire que leur vieille nature n’est pas morte! En outre, si notre ancienne nature est bien morte, elle a eu le temps de construire, dans notre âme, dans notre mémoire, nos souvenirs, nos croyances, nos convictions, nos systèmes de pensée, etc…, de puissantes forteresses qui doivent être abattues par la Vérité. Et c’est pourquoi notre âme doit être renouvelée, et notamment notre intelligence, par l’étude de la Parole de Dieu, éclairée par le Saint-Esprit. Nous devons alors détacher notre foi de ces mensonges, pour l’attacher exclusivement à la Vérité de la Parole de Dieu! Et c’est cela qui nous affranchit du contrôle de la chair et de Satan!

  17. Lazare dit :

    AMEN, Flo!

  18. Flo dit :

    Amen Frère Henri ! Je suis si heureuse aujourd’hui d’être édifiée par cet article à nouveau, car je suis justement en train de vivre des évènements qui me poussent à me convaincre mot pour mot de tout ce qui a été écrit ici ! Oui, ce que nous saisissons dans l’invisible par la Foi, devient peu à peu et de manière de plus en plus efficace, spontané et visible, dans nos vies, alléluia ! C’est ainsi que nous portons le bon fruit qui rend la Gloire à Dieu notre Père, digne de louanges et d’adorations, que Son Saint Nom soit béni ! Quelle grâce merveilleuse de nous avoir ressuscités en Jésus-Christ et de voir la chair mourir un peu plus (du moins de laisser notre âme s’en convaincre, car elle l’a déjà été par la crucifixion, une bonne fois pour toutes!), chaque jour davantage que nous avançons spirituellement! Notre nouvelle création nous revêt de Justice et de Paix, au fur et à mesure que nous nous ancrons en elle, ainsi nous aspirons toujours plus à demeurer en Christ, afin que Christ demeure en nous ! Notre demeure est céleste, et nous y sommes déjà installés, il ne nous reste plus qu’à croître en Esprit et en Vérité, et c’est ce que le Saint-Esprit fait en nous, chaque fois que nous disposons tout notre être à servir ce que nous sommes devenus et non ce que nous étions, alléluia ! Bonne suite à tous et à toutes, que Dieu vous garde, biens-aimés, bien cachés en Jésus ! Fraternellement, Flo.

  19. milliearuna dit :

    Merci pour ce texte. Sois béni cher frère !

  20. Fr Guy Ndobe dit :

    Merci Seigneur!