B217-Témoignages et échanges.

Article de Henri Viaud-Murat.

Pour remplacer le blog de témoignages récemment fermé.

Sur cette page, vous pourrez publier vos témoignages personnels, et échanger avec les frères et soeurs qui le souhaitent, soit à propos de vos témoignages proprement dits, soit sur des thèmes qui ne sont pas directement abordés par les articles ouverts aux commentaires.

Ceux qui le souhaitent pourront aussi me demander de leur transmettre mutuellement leurs adresses mail personnelles, afin de continuer à échanger en privé.

Que tout se fasse pour l’édification. Je continuerai pour ma part à assurer la modération de ces échanges, et à intervenir chaque fois que je jugerai bon de le faire.

Si vous voulez suivre plus facilement les commentaires postés sur cette page, vous pourrez demander à recevoir un mail qui vous informera immédiatement de tout nouveau commentaire publié. Vous devrez cliquer sur le bouton placé à cet effet tout à la fin de cette page. Ces boutons apparaissent dès que vous cliquez à l’intérieur de la case réservée aux commentaires à poster.

Que le Seigneur bénisse ces témoignages et ces échanges!

2 179 commentaires pour B217-Témoignages et échanges.

  1. Daudet Dechrist dit :

    Bonjour mon frère Henri,

    J’ai une petite question. Existe-t-il des anges féminins et enfants ? As-tu, si possible, des versets qui confirment cela ?

    Merci et bon dimanche.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère, La Bible ne parle pas d’anges enfants, mais elle mentionne des anges féminins, dans Zacharie 5: 9-11.

  2. Philippe D dit :

    http://www.georgette-hallet-georgettemyriam-hallet.org/une-femme-peut-elle-exercer-un-ministere-spirituel-henri-viaud-murat

    http://maranatha77.com/texte.php?id=763

    Bonjour mon frère, peux-tu m’expliquer pourquoi y a-t-il une différence entre ces deux enseignements? En 2013 tu dis que la femme peut exercer un des cinq ministères, et dans le lien suivant tu dis que les femmes ne peuvent pas, car cela est réservé aux hommes. Je te le demande vraiment avec amour, car je trouve que tu te contredis entre ces deux enseignements, sûrement involontairement, alors quel est le bon enseignement à ce sujet? Merci, sois béni.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère, il faut faire une différence entre d’une part les ministères spirituels, qui sont des capacités spirituelles données par le Seigneur aux hommes et aux femmes de Son Eglise, pour rendre un « service » (ministère) conduit par le Saint-Esprit, selon la place que chacun occupe dans le corps de Christ et, d’autre part, les charges d’anciens de l’église locale, qui sont des fonctions de direction et d’autorité. La charge d’ancien d’une église locale ne peut être exercée que par des hommes, car c’est une position d’autorité. Ainsi, un homme (ou une femme) peut avoir un ministère d’évangéliste, par exemple, (ou de prophète, ou de berger, mais ce n’est pas pour cela qu’il (ou elle) peut être reconnu, ou nommé officiellement, et automatiquement, ancien d’une église locale. Les anciens doivent correspondre à des critères bien précis, énumérés par Paul dans 1 Tim 3 et Tite 1. Par conséquent, une femme, même si elle peut exercer un « ministère » spirituel, ne peut pas être nommée « ancien » d’une église, en position de « chef » ou « conducteur spirituel. » Il y a 20 ans, je pensais que tous les hommes ayant un ministère spirituel, selon Ephésiens 4: 11, étaient de ce fait anciens de l’Eglise. Mais le Seigneur m’a mieux éclairé depuis. Tout ancien exerce aussi un ministère spirituel, mais tous les ministères spirituels ne sont pas appelés à être anciens.

      • Derynck dit :

        Merci beaucoup pour ton éclaicissement, et vraiment, sois béni abondamment, et je prie que le Seigneur nous montre encore plus ce qui est marqué dans Sa Parole. J’ai béni le Seigneur lors de tes enseignements. J’ai eu de la repentance, des amen, des confirmations et des tristesses. Merci Seigneur!

      • Jean-Martial dit :

        Bonjour Frère, que la grâce et la paix te soient multipliées de la part de Dieu notre Père et de notre Seigneur Jésus-Christ. J’aimerais savoir si, pendant le règne de 1000 ans de notre Seigneur Jésus-Christ sur terre, les saints de l’Ancien Testament, qui ont ressuscité (1RE RÉSURRECTION dont parle Matthieu), règneront avec Christ et Son Épouse, ou s’ils attendront après le grand trône blanc (Jugement dernier). Est-ce que nous, Épouse, nous aurons un corps glorifié, parce qu’il est écrit que nous serons toujours avec Lui, et que la mort, le dernier ennemi, ne sera pas encore engloutie, et quelle sera donc le corps des rescapés de la Tribulation?

      • Henri Viaud-Murat dit :

        Cher frère, Les saints de l’ancien Testament vont ressusciter à la fin de la Tribulation, car ils doivent être présents pour le festin des noces de l’Agneau, en tant qu’amis de l’Epoux. Ils règneront aussi, mais pas en tant qu’Epouse de Christ, de même que les martyrs de tous les termes, qui ressuscitent dans Apoc 20. Les membres de l’Epouse auront un corps glorifié dès l’enlèvement, avant le Tribulation. Les rescapés de la Tribulation auront un corps comme le nôtre aujourd’hui: ils devront naître, vivre et mourir comme nous actuellement, et aussi se convertir pour être sauvés. Ceux-là, s’ils meurent pendant le millenium, ressusciteront devant le Grand Trône Blanc.

  3. barnabo dit :

    Bonjour monsieur Viaud-Murat, j’ai écouté plusieurs de vos cultes et notamment les 6 sur comment vivre avec l’esprit qui m’ont fait beaucoup de bien. Merci beaucoup. J’ai écouté aussi ce que vous dites sur la soumission de la femme, j’ai été très blessée par les hommes, et je ne sais pas si c’est pour cela, mais bien qu’il y ait nombre de versets qui font penser qu’effectivement nous devons être soumises à nos maris, sauf le verset Galates 3: 27 : « Vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n’y a plus ni Juif ni Grec,… il n’y a plus ni homme ni femme, car tous vous êtes un en Jésus-Christ », qui me fait comprendre l’inverse. Pour moi, baptisés, nous revenons à une vie comme avant le péché d’Adam et Eve, et plus du tout sous la domination du mari qui était, non pas ce que voulait Dieu au départ, mais une conséquence du péché. Merci de me dire ce que vous en pensez. Avec toute ma reconnaissance. Que Dieu vous bénisse encore et toujours.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère soeur, Ce verset de Galates signifie qu’en Christ, hommes et femmes ont la même valeur et bénéficient du même salut. Mais Dieu a établi dans l’univers une hiérarchie, qui demeurera toujours: Dieu est le chef de Christ, Christ est le chef de tout homme, et l’homme est le chef de la femme (1 Cor 11: 3). « Chef » signifie « tête. » Toute femme doit donc reconnaître en tout homme une autorité que Dieu a placée au-dessus d’elle. Malheureusement, depuis la chute, cette autorité ne s’exerce plus dans l’Esprit de Christ, qui S’est fait serviteur et qui a donné Sa vie pour nous. Si l’homme était un chef de la même nature, il n’y aurait pas de problème! L’Eglise est aussi soumise à Christ, comme la femme doit l’être à son mari. Le Seigneur a donné Sa vie pour Son Epouse, afin de la sanctifier, après l’avoir purifiée, afin de lui faire atteindre la perfection. Lui, le « Chef, » S’est fait Serviteur. C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes. En outre, nous devons distinguer « soumission » et « obéissance. » La soumission est une attitude de coeur, qui doit rester doux et paisible, sans révolte ni animosité ni rien de charnel. Tandis que l’obéissance ne doit être accordée que si ce qui est ordonné est conforme à la volonté de Dieu. Une femme soumise doit donc désobéir paisiblement et sans violence à un mari qui lui demanderait quelque chose qui serait contraire à la volonté de Dieu.

  4. Odile Bernard dit :

    Bonjour frère Henri, j’ai écouté avec beaucoup d’intérêt votre message sur le mariage, divorce et remariage. Suite à cette écoute une réflexion me vient: mon fils vivait en couple avec son amie depuis 8 ans, sans être marié (mais avaient la ferme intention de le faire en octobre). Ils ont un enfant de 3 ans 1/2. En septembre son amie l’a quitté. Dans son grand désarroi, il s’approche de Dieu sérieusement et prie pour le retour de la femme qu’il aime.
    S’il décide, comme je le souhaite de tout coeur, de s’engager avec le Seigneur, quelle est sa position selon vous, au regard de l’enseignement biblique? Nous souhaitons très fort, que le Seigneur agisse dans le coeur de cette jeune femme, et que la famille qu’ils avaient construite soit rebâtie sur de nouvelles bases. Mais si ce n’est pas le cas, peut-il se marier? Ils vivaient dans la fornication, un tel couple n’est pas approuvé de Dieu! Mais n’a-t-il pour autant
    aucune valeur au yeux de Dieu? Un enfant est né de cette union! Et qui plus est, un enfant qui a failli perdre la vie à sa naissance! Merci par avance.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère soeur, Dieu seul connaît les coeurs, et sait si, dans les coeurs de ton fils et de sa compagne, ils avaient déjà conclu un engagement et une alliance qui vaut mariage devant Dieu. Le meilleur, c’est qu’elle retourne vers son compagnon et leur enfant, qu’ils se marient, et qu’ils Le servent ensemble! Si elle n’est pas encore sauvée, il faut prier pour son salut, et pour qu’elle comprenne la volonté parfaite de Dieu en ce qui la concerne. Que le Seigneur ait le dernier mot dans cette situation douloureuse, et que ton fils trouve auprès du Seigneur non seulement sa consolation, mais aussi la conviction de ce qu’il lui reste à faire!

  5. marius yakan dit :

    Salut Mr Henri, j’aimerais vous dire juste merci pour vos enseignements, il y a beaucoup de choses que le Seigneur me fait comprendre au travers de ceux-ci, la vie chrétienne etait pour moi comme un fardeau, mais maintenant je suis dans la joie et la certitude du salut. Merci!

  6. Christiane dit :

    Cher frère, où sont les morts actuellement qui ne sont pas en Christ?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère soeur, les morts qui ne sont pas en Christ sont perdus. Hébreux 9: 27 nous dit qu’après la mort vient le jugement. Ce n’est pas encore le jugement dernier, devant le grand trône blanc, mais les perdus savent alors qu’ils sont perdus. Ils sont dans un lieu de tourment, en attendant le grand jugement final, quand ils ressusciteront pour être jetés dans l’étang ardent de feu et de soufre.

      • Christiane dit :

        Sont-ils en enfer?

      • Henri Viaud-Murat dit :

        Le véritable enfer est le lac de feu et de soufre, et celui-ci ne sera ouvert qu’après le jugement dernier. Mais les perdus sont quand même dans un lieu de souffrance, dans l’attente de leur résurrection et de ce terrible jugement.

  7. MARDI Jacobi dit :

    Bonjour à tous, Je viens d’obtenir ma licence de mathématique. Je remercie Dieu pour Son amour et Sa grâce. Mon niveau en maths est un peu faible pour l’instant, mais j’espère que Dieu agira d’une manière puissante au travers de ma vie afin de pouvoir, si Dieu me le permet, démontrer au monde que le Dieu qui a créé la terre et tout ce qu’elle contient vit en moi.

  8. Christiane dit :

    Bonjour Henri, Voudrais-tu m’expliquer Matthieu 11: 11-16 sur Jean-Baptiste, pourquoi est-il le plus petit dans le Royaume des Cieux? Soyez bénis.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère soeur, Jean-Baptiste est décrit par le Seigneur comme le plus grand de tous les prophètes de l’ancienne alliance, car c’est lui qui avait, parmi tous les prophètes, la meilleure connaissance de Jésus, et qui l’a précédé et annoncé. Les saints de l’ancienne alliance font partie des « amis de l’Epoux » et non de l’Epouse, comme Jean-Baptiste le reconnaît lui-même dans Jean 3: 29. Le Royaume des Cieux dont parle ici le Seigneur est la Jérusalem Céleste, demeure de l’Epouse de Christ. Le plus petit membre de l’Epouse est donc plus grand que le plus grand des prophètes! Cela doit suffire à nous prouver la grandeur de la grâce qui nous est offerte, celle de pouvoir faire partie de l’Epouse de Christ! Cette Epouse n’est composée que de disciples obéissants!

  9. Murielle dit :

    Frère Henri, Je viens vers vous par ce petit mot afin de peut-être trouver des réponses à mes questions. Je suis âgée de 38 ans, j’ai 2 enfants et habite à Cazères sur Garonne. Je suis une ancienne païenne (catholique non pratiquante). Je me suis remise à l’étude de la bible et regarde également vos enseignements. Si je vous envoie ce mail, c’est parce que je pense avoir un petit problème que je n’arrive pas à résoudre malgré de nombreuses discussions avec d’autres chrétiens. J’ai beau demander pardon au Seigneur Jésus Christ dans mes prières, faire acte de repentance, mais je ressens le manque de quelque chose que je ne peux expliquer (c’est comme un blocage). Je n’arrive pas à vivre et parler pleinement de ma foi chrétienne. Peut-être que je ne m’exprime pas correctement lors de ma prière, que je ne la fais pas assez souvent ou que je ne dis pas les mots qu’il faut!!! J’ai vu dans certains enseignements qu’il existe des personnes qui sont des enfants du diable. Je vous le dis sincèrement: « j’ai horriblement peur de faire partit d’eux!!!! » bien qu’il est vrai que j’ai fait plein de bêtises dans ma vie. Je ne suis pas encore baptisée et aimerais le faire, le problème c’est que je ne sais où aller et à qui demander. Je vous remercie par avance d’avoir porter une attention à mes quelques lignes et vous remercie encore une fois pour les conseils que vous m’apporterez.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère sœur Murielle, merci pour ton message. Ton problème est sans doute dû à un manque d’assurance dans la foi, lui-même causé sans doute par une connaissance insuffisante de ta position en Christ et de tout ce qu’Il a accompli pour toi. Nous ne devons pas marcher selon ce que nous ressentons, mais selon ce que le Seigneur dit dans Sa Parole. Si tu pries selon la volonté de Dieu, Il t’entend et Il t’exauce (1 Jean 5:14-15). Tu es entièrement pardonnée lorsque tu as reconnu tes péchés devant le Seigneur, et tu es au bénéfice de Son amour et de Son sacrifice expiatoire. Prie que le Seigneur te mette en relation avec certains de Ses enfants fidèles près de chez toi, Il le fera! Je reste aussi à ta disposition sur ce blog ou en privé!

  10. Katia dit :

    Frère Henri, En fait, je voudrais simplement partager avec toi et avec toutes les frères et soeurs au sujet du temps que nous vivons. J’ai l’impression de voir que l’atmosphère que nous respirons est très mauvais. Dans le sens où nous sommes bien dans les temps de la fin. Beaucoup d’enfants de Dieu rejettent la sainte doctrine de notre Seigneur par leur propre raisonnement. Ils oublient en priorité leur premier amour donc Christ. L’apostasie grandissante de surplus l’amour du plus grand nombre qui se refroidit. De plus en plus de fausses doctrines. Cela a commencé par l’église catholique, maintenant ce sont les enfants de la promesse qui se détournent de la vérité. Frère Henri, c’est véritablement effrayant! Et il vrai la solitude se fait de plus en plus forte. Les combats se multiplient. Cela m’effraie quand même un peu. Je pense que nous serons beaucoup persécutés, incompris, rejetés, voire même au sein de notre propre famille et de la société. La France va devenir un champ de mines pour tout ceux qui rejettent d’obéir à leur loi satanique qui est en train d’arriver à petit feu. Vraiment, Christ est à la porte. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me lire. Que dieu vous bénisse tous et nous fortifie… Katia

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère sœur Katia, oui, nous sommes à la fin, et le Seigneur nous avait bien prévenus. C’est attristant, mais, d’un autre côté, nous savons que Christ est à la porte, et nous nous réjouissons! Soyons prêts à L’accueillir!

  11. Harrache Belkacem dit :

    Salut cher frère! Je vous remercie vivement pour tous vos efforts que vous faites pour mettre en ligne des articles d’études bibliques et des enregistrements sonores! Ceci me permet de mûrir en Christ. J’ai aimé beaucoup le sujet de la marche par l’esprit. J’ai écouté plusieurs prédications sur Source de Vie, et j’ai lu des articles sur votre blog. J’ai vraiment aimé ça. Je m’appelle Harrache Belkacem et je suis Algérien Kabyle. Je suis étudiant en langue française. J’ai reçu Christ il y a maintenant 4 ans. Je vous écrit frère aussi pour vous demander, si vous pouvez bien sûr, de m’envoyer de la littérature chrétienne (livres en PDF). En particulier les livres de Watchman Nee notamment L’homme Spirituel et La Quatrième Dimension de David Yongi Cho. Merci cher frère!

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Belkacem, que le Seigneur continue à te guider et à te bénir! Je ne suis pas en mesure de t’envoyer ces livres en PDF, mais le Seigneur saura comment te nourrir de Sa Parole!

    • Soldat de Christ dit :

      Cher frère, Au sujet du livre « La quatrième dimension » de David Y. C., lire l’article de R. Billaux « La troisième vague » avant d’entreprendre une telle lecture.

  12. LAISNE dit :

    Bonjour Henri, Je suis dans l’Eglise Catholique Romaine, j’aimerais savoir à quelles pratiques non chrétiennes vous faites allusion dans certains de vos articles. La paix soit avec vous.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère (?) Laisne, il y aurait beaucoup de choses à dire! Tout d’abord, pour le Seigneur, il n’y a qu’une seule Eglise, celle qui est Son Corps, composé de tous ceux qui se sont repentis de leurs péchés et qui ont reçu Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur, ceux qui sont donc passés par une nouvelle naissance spirituelle, comme Jésus l’explique à Nicodème dans le troisième chapitre de Jean. Cette Eglise est composée de disciples qui ont à coeur d’obéir à tout ce que le Seigneur nous a ordonné (Matthieu 28: 19-20). Sa volonté nous est donnée dans Sa Parole, qui est la Bible. Nous ne devons rien y ajouter, ni rien en retrancher. Or, l’Eglise Catholique (mais pas seulement elle!), a beaucoup ajouté et beaucoup retranché à la Parole de Dieu. Par exemple, la première condition demandée par le Seigneur à quelqu’un qui veut être responsable dans l’Eglise est d’être marié, mais l’Eglise interdit le mariage des prêtres, avec toutes les conséquences que l’on sait. Mais il y a encore beaucoup d’autres doctrines et pratiques qui ne sont pas conformes aux enseignements du Seigneur, comme le baptême des bébés, le culte de Marie et des saints, les prières aux morts ou pour les morts, le Purgatoire, l’existence d’un clergé séparé des fidèles, etc… Tout ceci diminue la puissance du l’Esprit de Dieu dans l’Eglise Catholique. Même si cette Eglise a conservé un certain nombre de doctrines qui sont justes, comme la divinité de Jésus-Christ, Son incarnation surnaturelle, Sa mort expiatoire sur la croix, Sa résurrection…, il n’en reste pas moins qu’il y a encore beaucoup trop de mélange entre l’erreur et la Vérité pour satisfaire le coeur des disciples de Christ qui aiment cette Vérité et qui veulent obéir sans compromis à leur Seigneur. L’Epouse spirituelle de Christ ne peut se nourrir que de la Vérité de la Parole de Dieu! Ceux qui aiment le Seigneur s’attachent à garder Sa Parole telle qu’Il leur a donnée.

      • Jean-Martial dit :

        Bonsoir Frère, cela fera bientôt un an que j’écoute vos enseignements. Mais j’aimerais partager une situation parmi tant d’autres, mais cela me presse au fond de moi. Il y a quelques mois, j’ai fait des rêves qu’il y avait eu une destruction totale sur la terre et que le Vatican était détruit, et je cherchais mes proches partout, et mes amis musulmans disaient qu’ils ont été trompés sur leur croyance. Il y avait aussi beaucoup de roches en feu qui tombaient sur la terre. Pendant que chacun cherchait à se cacher, les militaires et les hommes politiques étaient en conclave, comme s’ils étaient au courant de ce qu’il allait se passer. J’ai vu aussi qu’il avait beaucoup d’avions et d’hélicoptères de guerre dans le ciel, la guerre faisait rage, et il y avait une alliance qui était sur le point de détruire son adversaire avec ses bombes nucléaires; soudain son arsenal a été anéanti de manière surnaturelle. Le comble, pendant la destruction du Vatican, il y a une amie catholique que je cherchais, mais elle était en voyage, et c’est maintenant qu’elle cherchait à vérifier l’information concernant la vision que je lui avais donnée quelques mois plutôt. Et il se trouve qu’elle vient d’aller en Chine pour 3 ans pour un doctorat. Aujourd’hui, du fond de moi, j’ai l’impression que les temps sont mauvais, et quand j’en parle à mes proches ou connaissances, les gens prennent cela à la légère, ça m’attriste beaucoup, je prie. Et c’est comme si ces événements sont proches.

      • Henri Viaud-Murat dit :

        Cher frère Jean-Martial, il est possible que tu aies eu un avertissement concernant les choses qui doivent arriver bientôt. L’important, c’est de nous préparer, et de faire confiance au Seigneur, pour qu’Il achève de préparer Son Epouse pour l’enlèvement, qui marquera le début de la Tribulation!

      • LAISNE dit :

        Bonjour Henri, J’ai bien lu votre réponse concernant l’Église Catholique; et le plus important comme vous dites est que l’eglise universelle soit composée de tous ceux qui se sont convertis et renouvellés dans l’esprit. Mais concernant la plupart de vos exemples de pratiques que vous dites « non évangéliques, » je ne les trouve pas justifiées: par exemple la communion des saints est quelque chose de très important dans l’Église, et la prière pour les vivants et les morts, l’intercession auprès de Marie (ce qui n’est pas une adoration qui n’est que pour la seule Trinité) qui en découlent sont une source de grâce, en communion avec toute l’Église et notre Seigneur qui en est la tête. Nous sommes des pierres vivantes, mais nous faisons parti d’un édifice qui est composé de tous les membres, au ciel comme sur terre, l’intercession commune est presque évidente, non? Je ne dis pas qu’il peut peut être y avoir une mauvaise compréhension de certains fidèles, mais ceci est alors un manque d’enseignement. L’existence des ministres (clergé) est aussi justifiée pour administrer les sacrements. Le point avec lequel je suis assez d’accord concerne le mariage des prêtres: je pense que ce choix devrait être libre pour les prêtres, comme chez les orthodoxes.
        Paix à vous, Sylvain.

      • Henri Viaud-Murat dit :

        Cher Sylvain, le seul fondement de notre foi doit être la Parole de Dieu, la Bible. Si une doctrine ou une pratique ne peut pas être justifiée par la Bible, elle peut être, pour le moins, sujette à caution. Mais quand elle est contraire à l’enseignement clair de la Bible, il y a problème grave. Le Nouveau Testament ne parle de la « communion des saints » que pour les vivants sur cette terre, mais la Bible interdit formellement tout contact avec les esprits de ceux qui sont décédés. On ne voit donc aucun exemple de prières adressées aux morts ou pour les morts, pour la simple raison que le jugement vient après la mort, et qu’il est inutile de prier pour ceux qui sont morts, leur destin est déjà scellé. C’est sur la terre qu’on reçoit le salut par la foi. Quand les disciples demandent à Jésus de leur apprendre à prier, Il leur enseigne bien de ne prier que le Père, en Son Nom. Jamais aucune prière n’est adressée à un « saint » ni à Marie. De même, la notion catholique de « saint » est étrangère au Nouveau Testament. Tous sont « saints » en Christ, la Bible enseignant que tous les chrétiens sont sacrificateurs et rois en Christ. Bref, si la Parole de Dieu, et elle seule, n’est pas le fondement de notre foi chrétienne, la porte est ouverte à toutes les déviances et à toutes les fausses doctrines et pratiques. Mais une chose est certaine: Jésus a dit que Ses brebis entendront Sa voix, et ne suivront pas la voix d’un étranger. Son Esprit nous est donné pour nous conduire dans toute la Vérité. Et ceux qui aiment la Vérité (qui est aussi le Nom de Christ et de Sa Parole) seront conduits à la connaître, par l’Esprit de Vérité qui nous a été donné.

  13. Daudet Dechrist dit :

    Bonjour frère Henri, J’ai une préoccupation concernant ce passage qu’utilisent plusieurs pasteurs profiteurs pour anarquer leurs « fidèles ». J’aimerais avoir ton interprétation par rapport à ce qu’a voulu dire Paul: « Que celui à qui l’on enseigne la parole fasse part de tous ses biens à celui qui l’enseigne » (Galates 6:6 LSG). Une autre version: « Celui à qui on enseigne la Parole de Dieu donne une part de ses biens à celui qui l’enseigne. » Ces versions semblent prêter à confusion. Merci de m’éclairer.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère, le texte grec dit bien que nous devons faire une part de nos biens à ceux qui nous enseignent. Mais cela ne signifie pas que nous devions nous faire « arnaquer » par certains d’entre eux! A nous de garder notre liberté et notre discernement, et de veiller à rester conduits par l’Esprit et la Parole!

  14. Sandrine dit :

    Bonjour frère Henri, nous vous remercions pour vos enseignements et me permets de vous signaler que si vous passez en Ariège (France) vous serez le bienvenu dans notre maison. Notre porte est grande ouverte, nous recevons déjà quelques frères et soeurs de temps en temps, et nous sommes toujours heureux de recevoir simplement. Je vous laisserai mes coordonnées en privé. Nous serions heureux de vous accueillir. Sophie

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère soeur Sophie, merci pour ton invitation! Si Dieu le veut, nous viendrons vous visiter dans votre belle Ariège! Qu’Il continue à vous bénir à tous égards!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s