B222-Dieu est Amour.

Article de Henri Viaud-Murat.

L’Amour est le caractère central de la nature de Dieu. Dans toutes les tribulations et afflictions que peuvent rencontrer les enfants de Dieu, l’Amour du Seigneur leur est assuré. Puissions-nous nous ouvrir toujours plus à cet Amour inégalable!

Mon épouse Elke a rejoint son Seigneur le 13 août dernier. Elle est morte paisiblement dans mes bras, à l’aube de sa soixante-quinzième année. Nous nous aimions depuis près de cinquante ans, et nous servions en semble le Seigneur depuis plus de quarante ans.

Au-delà de la grande peine de cette séparation, j’éprouve une joie profonde et surnaturelle de savoir ma bien-aimée dans la présence du Seigneur, et de tous ceux qui l’ont précédée dans la félicité.

Je sais que tous ceux qui appartiennent au Seigneur se retrouveront ainsi bientôt en Sa présence, dans un bonheur parfait.

« Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux et sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu » (Apocalypse 21: 3-4).

Ce sont de telles promesses qui doivent nous soutenir tout au long de notre pèlerinage terrestre! Le Seigneur Jésus est avec nous tous les jours, jusqu’à la fin du monde! Que nous sentions Sa présence ou pas, celle-ci nous est assurée!

Il y a près d’un an, les médecins avaient dit à Elke qu’elle ne devait vivre que quelques semaines. Dieu lui a accordé un sursis de près d’un an. Nous avons mis à profit ce sursis pour nous rapprocher toujours plus de notre Seigneur, et aussi l’un de l’autre. Tout au long de cette année, pendant laquelle les forces de ma bien-aimée allaient en s’affaiblissant, j’ai eu la grande joie de pouvoir me mettre entièrement à son service.

Si son corps s’affaiblissait, son être intérieur se fortifiait. Après avoir accepté un traitement destiné à apaiser ses souffrances et à lui redonner le sommeil, ce qui fut le cas, elle finit par décider d’abandonner tout traitement lourd, pour se confier entièrement au Seigneur.

Nous nous attendions fermement à la guérison promise par le Seigneur dans Sa Parole, mais cette guérison n’est pas venue. Jusqu’au dernier instant, Elke s’attendait à un miracle, tout comme moi-même, et je dois dire que cette attente nous a merveilleusement soutenus tout au long de cette année.

Nous étions dans la paix et dans la joie du Seigneur, passant des moments bénis à lire ensemble la Bible, à prier et à nous exhorter mutuellement.

Devant cet apparent manque d’exaucement, je n’ai jamais été tenté de remettre en cause la fidélité et l’amour de notre Seigneur. Il n’a jamais changé, et ne changera jamais. Sa Parole est éternelle. Elle nous révèle clairement que le Seigneur Jésus, sur la croix, S’est chargé non seulement de nos péchés, mais aussi de toutes les malédictions entraînées par le péché, en particulier des maladies et de la mort. Nous avons été rachetés du péché par Son sang précieux, et guéris par Ses meurtrissures.

Ce sont des vérités éternelle que je continuerai à croire et à enseigner.

J’attends à présent que le Seigneur fasse en moi une pleine lumière sur tout ce que nous avons vécu. Et je sais que cette lumière ne pourra être faite que sur l’état de mon propre coeur et de ma propre foi, et non sur la volonté du Seigneur, que je connais parfaitement.

Je sais que je peux compter sur la fidélité du Seigneur pour qu’Il me fasse comprendre tout ce que je dois encore comprendre. Un jour, nous saurons tout! Et nous comprendrons alors pleinement toute la perfection de la Sagesse, de la Justice et de l’Amour de Dieu!

Nous savons que le Seigneur Jésus est l’auteur et le consommateur, ou le « finisseur » de notre foi (Hébreux 12/ 2). Si Jésus est le « finisseur » de ma foi, c’est que celle-ci a besoin d’être constamment perfectionnée, et je sais que je peux compter sur l’Amour de mon Seigneur pour la perfectionner sans cesse.

Je suis donc rempli de reconnaissance envers mon Seigneur pour l’épouse qu’Il m’a donnée, une épouse aimante, fidèle, courageuse, toujours positive et joyeuse, une aide fidèle au service du Seigneur.

Je remercie notre Dieu pour tous les moments merveilleux passés ensemble, plutôt que de me lamenter sur tous les moments merveilleux que nous aurions pu encore connaître!

Je suis également rempli de reconnaissance pour l’amour fraternel du Corps de Christ, et pour toutes les marques de soutien et d’encouragement que nous avons sans cesse reçues, et que je continue à recevoir.

« Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation,qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque affliction!«  (2 Corinthiens 1: 3-4).

Je vais donc apprendre à vivre d’une façon nouvelle, mais toujours en comptant sur le puissant soutien du Seigneur. Qu’Il m’accorde la grâce de pouvoir achever fidèlement l’oeuvre qu’Il veut bien encore me confier sur cette terre, pour aider Ses saints à se perfectionner en Christ.

Qu’Il bénisse richement Son peuple sur toute la surface de la terre! Qu’Il nous fortifie sans cesse de Sa force toute-puissante!

Qu’il nous donne à tous un esprit de sagesse et de révélation, dans Sa connaissance! Qu’Il illumine les yeux de notre coeur, pour que nous sachions quelle est l’espérance qui s’attache à Son appel, quelle est la richesse de la gloire de Son héritage dans les saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de Sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de Sa force! (Ephésiens 1: 17-19).

Que Dieu vous bénisse tous au Nom de Jésus-Christ, au-delà de tout ce que vous pouvez espérer ou penser! Oui, Dieu est Amour!

P.S.: Compte tenu du très grand nombre de messages, j’ai dû fermer les commentaires. Comme ils me sont adressés personnellement, je les garde à présent pour moi. Je vous remercie tous très sincèrement, chers frères et soeurs, pour votre amour fraternel, vos encouragements et vos prières. Notre Père prend soin de chacun de Ses enfants!

87 commentaires pour B222-Dieu est Amour.

  1. martial et valerie dit :

    Frère Henri, nous te remercions pour ton travail pour le Seigneur. Nous te lisons régulièrement, et tes enseignements nous perfectionnent. Merci et gloire à Dieu. Nous faisons partie du corps de Christ et, quand un membre souffre, tout le corps souffre, et nous le ressentons bien dans notre cœur. Frère, nous t’aimons, nous prions Dieu notre Père et Son Fils Jésus-Christ de consoler ton cœur et le cœur de tes enfants. Que Dieu te garde.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher Martial et Valérie, et aussi tous mes bien-aimés frères et Soeurs et amis en Christ, Très ému par toutes vos marques d’amour et de soutien, je vous chéris tous avec la tendresse de Christ. Qu’Il soutienne et console aussi tous ceux qui, parmi vous, pourraient être dans l’affliction! Nous sommes tous unis dans l’amour de Christ, et nous ferons tous un jour connaissance autour du trône de notre Père! Que le Seigneur Jésus soit toujours glorifié dans nos vies!

  2. Léone dit :

    Bonjour très cher frère Henri, Tout d’abord, je voudrais vous dire combien je partage votre peine et votre tristesse concernant le départ de votre bien-aimée, et prie que Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, vous accorde la Consolation dans cette affliction.
    Béni soit le Seigneur qui, par le Saint-Esprit, vous permet de glorifier Son Nom, malgré la souffrance. Oui Dieu est Amour. Et nous savons que rien ne pourra nous séparer de Son Amour. Ni les choses présentes, ni les choses à venir, ni la mort ni la vie… Et même quand Il répond « Non » à nos prières, Son Amour ne nous quitte pas pour autant. Il est le Même hier, aujourd’hui et éternellement. Soyez donc béni et encouragé pour continuer cette belle Oeuvre qu’Il vous a confiée. Amen.

  3. Laetitia G'styr dit :

    Bonjour Henri, je ne vous ai jamais rencontré, mais je vous connais grâce à vos enseignements, à mes beaux parents G’styr, mais aussi grâce à notre Seigneur, parce que nous sommes qu’une seule famille en Christ. Mes condoléances pour votre femme, que Dieu vous bénisse et continue de vous donner la paix. Bonne fin de journée,
    Laetitia

  4. elise dit :

    Frere Henri, je suis tres fortifiée par votre attachement au Seigneur. En effet, la foi, c’est celle-la: Croire dans la nature de Dieu, même lorsque les circonstances semblent dire le contraire. Oui, que le Dieu que vous servez continue à vous fortifie et vous utiliser. Amen.

  5. Midabo Kenayo dit :

    Frère Henri, que la Paix de notre glorieux Seigneur te comble en ces temps difficiles. Je suis ému d’apprendre lé décès de votre épouse. Que Dieu vous soutienne dans Son amour parfait, sans limite et inconditionnel.

  6. Normand dit :

    Bonjour frère Henri, mes condoléances pour votre femme, ça nous attriste beaucoup, ma femme et moi. On a quand même une joie de savoir qu’elle est dans les bras du Seigneur et qu’elle a été rejoindre votre petite fille, je sais qu’on va tous se revoir un jour, ça fait 40 ans le 4 août qu’on est mariés et heureux ensemble, et je demande au Seigneur de ne pas subir cette peine, et qu’on quitte cette terre ensemble. Je prie le Seigneur de vous donner la force et le courage de continuer votre beau travail que vous faites, on a besoin du Seigneur, et vous ne l’oubliez jamais.🌹