B225-Fête des Trompettes et Enlèvement (suite).

Article de Henri Viaud-Murat.

En mai 2008, j’avais publié, sur l’ancien site Parole de Vie, un article concernant la Fête des Trompettes et l’enlèvement de l’Eglise. Cinq ans plus tard, il me semble nécessaire de rappeler certains faits, qui sont toujours d’actualité, et qui doivent nous faire réfléchir.

Le Seigneur Jésus nous demande d’être prêts à Son retour, car Il reviendra brusquement, comme un voleur dans la nuit.

Il nous a laissé de nombreux signes, qui doivent s’accomplir avant Sa venue. Mais nous ne devons pas nous tromper de priorités! Nous ne devons pas observer les signes pour en déduire qu’il est temps de commencer à nous préparer! Mais nous devons être prêts en permanence, par amour pour le Seigneur, afin de pouvoir partir quand la dernière trompette sonnera.

Et si nous sommes prêts et que nous pouvons aussi discerner certains signes, ils nous permettront simplement de nous réjouir, en constatant que les temps sont si proches!

Ces signes seront alors une simple confirmation que nous partirons bientôt, parce que nous sommes prêts.

Mais si nous ne sommes pas prêts, d’une part nous ne discernerons pas les signes, et, d’autre part, nous risquons de ne pas être enlevés, parce que nous n’aurons pas pris la peine de nous préparer.

Dans l’article de mai 2008, je montrais la correspondance étroite qui existe entre les Fêtes de l’Eternel et des événements importants dans le vie de Christ et de l’Eglise.

Par ailleurs, j’attirais l’attention sur les découvertes d’un Pasteur Messianique américain, concernant les « tétrades, » signes dans le ciel, ou phénomènes astronomiques (et non pas astrologiques!) qui se produiront le jour précis de certaines fêtes juives, au cours des années 2014 et 2015.

J’en déduisais à l’époque la possibilité (ce qui n’était nullement une prophétie!) que le retour du Seigneur pour régner sur la terre pourrait se produire en 2015, et donc que l’enlèvement de l’Eglise pourrait se produire lors de la Fête des Trompettes de l’automne 2008.

Nous sommes en 2013, et la possibilité évoquée ne s’est pas produite. L’année 2015 ne peut donc pas être celle du retour de Jésus sur la terre pour y régner, car nous serions alors en pleine Grande Tribulation, ce qui n’est pas le cas.

Il reste toutefois deux faits indéniables:

Le premier fait, c’est cette correspondance évidente entre les Fêtes de l’Eternel, et des événements précis de la vie de Christ et de Son Eglise.

Le deuxième fait, c’est la tétrade astronomique, unique pour le XXIe siècle, qui va effectivement se produire au cours des années 2014 et 2015. Il reste à interpréter sa signification, toujours avec prudence.

Pour revenir sur la présentation de ces deux faits, je vais simplement citer quelques extraits de l’article de mai 2008 (reproduits ci-dessous en italiques):

« Le calendrier de Dieu est basé sur les phases de la lune. Chaque mois Juif commence donc immédiatement après une nouvelle lune.

Voici la liste de ces Fêtes et leur date :

La Fête de la Pâque : le 14 du mois de Nisan. Première pleine lune de printemps.

La Fête des Pains sans Levain : du 15 au 22 du mois de Nisan.

La Fête des Prémices : le premier jour de la semaine qui suit le sabbat de la Pâque du mois de Nisan. Cela pouvait être le 16 du mois, si le 15 était un sabbat. Sinon, il fallait attendre le premier jour de la semaine qui suivait le premier sabbat de la Pâque.

La Fête de Pentecôte : le 6 du mois de Sivan.

La Fête des Trompettes : le premier du mois de Tishri.

La Fête des Expiations : le 10 du mois de Tishri.

La Fête des Tabernacles : le 15 du mois de Tishri.

Les Fêtes de l’Eternel sont au nombre de sept : quatre sont fixées au printemps, et trois à l’automne. Les quatre fêtes du printemps ont correspondu, au jour exact, à un événement précis de la vie du Seigneur et de l’Eglise :

Jésus-Christ est mort le jour même de la Fête de la Pâque juive.

Il a été enseveli le premier jour de la Fête des pains sans levain.

Il est ressuscité le jour même de la Fête des Prémices.

L’Esprit-Saint est descendu sur l’Eglise le jour même de la Fête de Pentecôte.

On peut donc raisonnablement penser que les trois fêtes de l’automne vont également correspondre à un événement capital de la vie du Seigneur et de Son Eglise.

Voici les événements auxquels vont probablement correspondre ces fêtes de l’automne :

L’Enlèvement de l’Eglise devrait se produire lors de l’une des prochaines Fêtes des Trompettes, ce qui marquera le début de la Grande Tribulation.

Le retour du Seigneur sur la terre devrait se produire le jour même de la Fête du Yom Kippur de la septième année qui suit l’enlèvement de l’Eglise. Car c’est à ce moment que tous les Juifs rescapés de la Grande Tribulation se convertiront au vrai Messie.

Le début du Millénium devrait être proclamé le jour de la Fête des Tabernacles qui suit la fête précédente, celle du Yom Kippur.

Puisque nous sommes près de cette prochaine Fête des Trompettes qui doit marquer l’Enlèvement de l’Eglise, il nous a semblé important d’approfondir l’étude de cette fête.

La Fête des Trompettes et l’Enlèvement.

Nous développerons deux thèmes :

La signification profonde de la Fête des Trompettes dans le Judaïsme, et son application à l’Enlèvement de l’Eglise.

Les signes célestes annoncés par le Seigneur, devant précéder immédiatement Son retour sur la terre, et leur application à notre époque, à la lumière de découvertes récentes.

  1. La signification profonde de la Fête des Trompettes dans le Judaïsme, et son application à l’Enlèvement de l’Eglise.

La Fête des Trompettes (Yom Teruah) est la première des trois grandes fêtes de l’automne, dans le calendrier religieux Juif.

De même que les quatre fêtes du printemps ont correspondu à la première venue de Jésus, les trois fêtes de l’automne doivent correspondre à la seconde venue du Seigneur.

Ces deux séries de fêtes sont séparées par une longue période de quatre à cinq mois, période qui correspond au temps de l’Eglise. C’est le temps du mûrissement de la récolte et de la moisson. C’est aussi un temps de grande sécheresse en Israël.

La Fête des Trompettes est la seule à être célébrée un jour de nouvelle lune. Elle doit se célébrer sur deux jours, qui forment une seule « longue journée. » Elle était connue comme la fête « dont on ne connaissait jamais ni le jour ni l’heure. »

Dès que le premier croissant de lune était observé par les deux témoins chargés de cette mission, on sonnait cent coups de trompette : 11 séries de neuf coups brefs, suivies d’un son puissant et prolongé, celui de la « dernière trompette. » C’est de cette « dernière trompette » dont parle l’apôtre Paul dans 1 Cor. 15 : 51-53. Il ne s’agit donc pas de la dernière des sept trompettes de l’Apocalypse, dont Paul ne connaissait pas l’existence au moment où il a écrit aux Corinthiens.

(NB actuel: La dernière trompette, marquant l’enlèvement de l’Eglise, ne sera pas sonnée par un rabbin lors de la Fête des Trompettes à Jérusalem, mais par un archange dans le ciel! On ne peut donc prévoir le jour et l’heure où cet archange sonnera de sa trompette).

Cet ordre précis de différents sons, brefs et long, indiquait aussi au peuple Hébreu, dans le désert, qu’il devait se préparer à décamper, pour se diriger vers un nouveau lieu de repos.

Quelle est la signification de la Fête des Trompettes chez les Juifs ? Elle est multiple.

Le son de la trompette, ou plutôt du shofar (corne de bélier), est tout d’abord destiné à rappeler aux Juifs que le Dieu d’Israël est un Dieu de miséricorde, mais aussi un Dieu de jugement. Le son de la trompette est un appel à la repentance, tout en rappelant à Dieu Sa miséricorde pour ceux qui se repentent. C’est aussi l’annonce du jugement pour ceux qui refusent de se repentir. Les plus grands jugements divins doivent se manifester à partir de ce jour. C’est donc à la fois l’annonce de la résurrection et de l’enlèvement des justes, et du jugement des injustes lors de la Tribulation.

La corne de bélier rappelle aussi la miséricorde divine, lors du sacrifice d’Abraham, qui a pu remplacer sur l’autel son fils Isaac par un bélier fourni par l’Eternel.

Dans le Judaïsme, la Fête des Trompettes évoque encore plusieurs choses :

Traditionnellement, le jour de la Fête des Trompettes commémore la création d’Adam, au sixième jour de la création, immédiatement avant le repos divin du shabbat. Pour nous, il représente le jour béni où notre corps sera ressuscité ou changé en un clin d’œil, avant l’enlèvement de l’Eglise, qui précède les sept années des noces de l’Agneau dans le Ciel, avant le grand Shabbat de la terre que représente le Millénium.

Ce jour marque aussi le premier jour de l’année civile Juive, ou Rosh Hashanah.

C’est aussi le jour où Noé et sa famille entrèrent dans l’arche. C’est une figure de l’enlèvement de l’Eglise (Genèse 7 : 6 et 8 : 13). C’est aussi le jour où il ôta la couverture de l’arche, quand la terre eut séché.

Ce jour annonce aussi le jour du jugement divin et celui de la résurrection des morts (Jér. 30 : 6-7. Sophonie 1 : 14-16). Il s’agit du grand Jour de l’Eternel. Ce jour annonce la « tribulation de Jacob, » qui se produira lors de la Grande Tribulation, quand l’Antichrist persécutera à mort les Juifs qui auront refusé de l’adorer comme Dieu. Mais Jacob sera finalement délivré de cette tribulation par le Messie, au moment de Son retour glorieux sur la terre.

Ce jour de la Fête des Trompettes est celui du rassemblement des élus de Dieu (Nombres 29 : 1-6). Le shofar était toujours utilisé pour rassembler le peuple, et tout particulièrement pour rassembler les troupes, ou pour « lever le camp. » (Voir 1 Thessaloniciens 4 : 16 : « Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. »)

En ce jour du Yom Teruah, des « livres sont ouverts dans les cieux. » Pendant dix jours, jusqu’à la Fête du Yom Kippur, chacun est appelé à s’examiner devant le Seigneur, à se repentir, et à mettre sa vie en ordre, avant de grand jour du Yom Kippur, jour de la rédemption d’Israël. Car c’est en ce jour du Yom Kippur que les livres sont fermés, et qu’est prononcée la sentence divine.

Le Seigneur veut toujours avertir les pécheurs avant de prononcer Ses jugements. Ceux qui se repentent échappent à Son jugement.

Rappelons que jour du Yom Kippur est celui qui devrait voir le retour du Seigneur sur la terre avec l’Eglise. Tous les Juifs rescapés de la Grande Tribulation reconnaîtront alors « Celui qu’ils ont percé, » et ils se convertiront à Jésus leur Messie (Romains 11 : 12).

Il est intéressant de savoir que, dans la tradition juive, quand Moïse descendit pour la deuxième fois du Mont Sinaï, avec les Tables de la Loi, ce fut le jour du Yom Kippur. C’est en cette même Fête du Yom Kippur que Jésus doit revenir pour la deuxième fois sur la terre. Plus tard, quand il assembla et consacra le Tabernacle, ce fut le premier jour du premier mois (Exode 40 :1). C’est ce premier jour du premier mois (mois de Nisan) qui marque le début de l’année religieuse.

Ezéchiel reçoit la vision du Temple du Millénium le jour du Yom Kippur, le dixième jour du premier mois (Ezéchiel 40 : 1).

En revanche, quand Salomon a consacré le Temple de Jérusalem, ce fut le jour de la Fête des Tabernacles, figure du Millénium (2 Chroniques 5 : 3).

Les trompettes sont aussi sonnées pour annoncer le jour du mariage du Messie (Joël 2 : 15-16). C’est aussi en ce jour que l’Eglise ressuscitée sera unie pour toujours avec son Seigneur, quand Il viendra l’enlever de cette terre à Sa rencontre dans les airs, pour la conduire aux noces de l’Agneau.

Les trompettes sont aussi sonnées pour annoncer le couronnement du Messie, du Roi d’Israël (Psaumes 47 et 98 : 6-9). Le Seigneur est couronné comme Roi d’Israël et du monde. Sa souveraineté est alors affirmée.

Il est intéressant de savoir que les rois d’Israël et de Juda étaient en général couronnés en ce jour de la Fête des Trompettes. C’est alors qu’ils étaient proclamés rois, qu’ils montaient publiquement sur le trône, qu’ils recevaient l’onction d’huile royale, et qu’ils étaient acclamés par tous leurs sujets, venus leur rendre hommage et allégeance.

  1. Les signes célestes annoncés par le Seigneur, devant précéder immédiatement Son retour sur la terre, et leur application à notre époque, à la lumière de découvertes récentes.

S’il est vrai que le Seigneur doit revenir enlever Son Eglise au cours de l’une des prochaines Fêtes des Trompettes, la Bible donne-t-elle des précisions supplémentaires quant à l’imminence de cet événement ?

Le Pasteur Messianique Mark Biltz, de « El Shaddaï Ministries, » dans l’Etat de Washington, a fait récemment une découverte très intéressante.

En étudiant le site officiel de la NASA, il fit alors une découverte assez extraordinaire :

En l’an 2014, se produiront deux éclipses totales de lune qui correspondront à des Fêtes de l’Eternel. La première se produira le jour de la Pâque juive (14 Nisan), et la deuxième le jour de la Fête des Tabernacles (15 Tishri).

Ce même phénomène se reproduira en l’an 2015 : deux éclipses totales de lune, le jour de la Pâque et le jour de la Fête des Tabernacles. Quand quatre éclipses de lune se produisent ainsi deux années de suite le jour de ces Fêtes, on appelle cela une « tétrade. »

Les tétrades sont extrêmement rares : une ou deux par siècle au maximum, plusieurs siècles pouvant se passer sans aucune tétrade. Depuis l’an 1 de notre ère, sept tétrades seulement se sont produites, dont deux au XX° siècle. Après 2014-2015, il ne se produira plus aucune autre tétrade au cours du XXI° siècle.

Le Pasteur Biltz remarqua aussi qu’au cours du XX° siècle, il s’était produit deux tétrades. A chaque fois, elles étaient en relation avec un événement important concernant la nation d’Israël ou le peuple Juif. La première tétrade se produisit en 1949-1950, juste après l’indépendance de l’Etat d’Israël, et la seconde et 1967-1968, au moment où Jérusalem a été reconquise par les Juifs.

Il n’y a eu aucune tétrade au cours des 17°, 18° et 19° siècles. Il y en a eu plusieurs au 16° siècle, mais aucune n’a correspondu à des fêtes juives.

Il y a eu une seule tétrade au 15° siècle, en 1493-1494, un an après l’expulsion des Juifs de l’Espagne, et après la découverte de l’Amérique, en 1492.

Mais ce n’est pas tout !

Le Pasteur Biltz remarqua également qu’il devait se produire deux éclipses de soleil en 2015 : la première, une éclipse totale, se produira le premier jour du mois de Nisan, c’est-à-dire le premier jour de l’année religieuse, et la seconde, une éclipse partielle, le premier jour du mois de Tishri, c’est-à-dire le premier jour de l’année civile juive.

Tout cela en 2015 ! Est-il possible qu’il s’agisse d’une pure coïncidence ?

Non, il n’est pas possible que toute une série de « coïncidences » cumulées soient le produit du pur hasard !

On a donc le schéma suivant :

15 Nisan 5774 (15 avril 2014) : éclipse totale de lune, Fête de la Pâque.

14 Tishri 5775 (8 oct. 2014) : éclipse totale de lune, Fête des Tabernacles.

29 Adar 5775 (20 mars 2015) : éclipse totale de soleil, juste avant le début de l’année religieuse.

15 Nisan 5775 (4 avril 2015) : éclipse totale de lune, Fête de la Pâque.

29 Elul 5775 (13 sept. 2015) : éclipse partielle de soleil, juste avant le début de l’année civile (NB actuel: Juste avant la Fête des Trompettes).

15 Tishri 5776 (28 sept. 2015) : éclipse totale de lune, Fête des Tabernacles.

2015 : Une année vraiment spéciale.

Il faut noter aussi que l’année 2015 est la dernière année sabbatique d’un cycle de 49 ans. Cette année sabbatique précède immédiatement l’année jubilaire, qui est proclamée tous les 50 ans. Cette année jubilaire doit justement être proclamée le jour du Yom Kippur 2015. (Note actuelle: Soit le 23 septembre 2015, c’est à dire exactement 49 années bibliques de 360 jours après la reprise de Jérusalem par les Juifs, le 7 juin 1967).

Cette année 2015 est donc particulièrement marquée par tous ces signes célestes. Se pourrait-il que ce soit l’année du retour du Seigneur sur la terre, pour y commencer Son règne de 1000 ans ? Il s’agit là d’une possibilité sérieuse. Si c’était le cas, l’enlèvement de l’Eglise pourrait donc se produire sept ans auparavant, c’est-à-dire au cours de la Fête des Trompettes 2008… »

Notez bien qu’il n’était indiqué ici qu’une possibilité, et non une prophétie! Manifestement, cette possibilité ne s’est pas réalisée. Mais je continue à garder deux convictions:

Ma première conviction, c’est que les Fêtes Juives de l’automne vont continuer, comme celles du printemps, à correspondre à des événements importants de la vie de Christ et de l’Eglise.

En particulier, l’enlèvement de l’Eglise doit donc correspondre à une prochaine Fête des Trompettes; le Yom Kippur doit correspondre à la repentance et à la conversion de tout Israël, lors du retour de Jésus sur la terre, sept ans après l’enlèvement de l’Eglise, à la fin de la Grande Tribulation; et la Fête des Tabernacles doit correspondre au début du règne millénaire de Christ, juste après ce même Yom Kippur.

Ma seconde conviction, c’est que la tétrade des années 2014-2015, comme les tétrades précédentes, doit correspondre à un événement capital qui concerne à la fois Israël et l’Eglise.

Trois événements doivent encore se réaliser, en correspondance avec les Fêtes de l’Eternel: l’enlèvement de l’Eglise (Fête des Trompettes), la repentance d’Israël (Yom Kippur, sept ans plus tard), et début du Millenium (Fête des Tabernacles, 5 jours après le Yom Kippur).

Comme la repentance d’Israël et le début du Millenium ne peuvent se passer en 2014-2015, car nous sommes en 2013, et nous ne sommes pas en pleine Tribulation, il ne reste donc, comme événement pouvant se produire en 2014-2015, que l’enlèvement de l’Eglise, qui marque le début de la Tribulation de sept ans.

Cette tétrade 2014-2015 pourrait donc coïncider avec l’enlèvement de l’Eglise, qui se produirait alors soit pendant la Fête des Trompettes 2014 ou, plus probablement, pendant la Fête des Trompettes 2015, à la fin de la tétrade, c’est-à-dire vers la mi-septembre 2015, compte tenu du caractère exceptionnel de cette année.

En outre, ces deux prochaines années devraient voir se produire des événements importants, concernant notamment l’accélération de l’apostasie, le Vatican, le Moyen-Orient, la succession de le Reine d’Angleterre, et l’apparition de l’Antichrist.

Là encore, comprenez-moi bien, car certains sont lents à comprendre ou prompts à médire, il ne s’agit pas de faire de la prophétie-fiction ni de tirer des plans sur la comète! Mais je veux attirer votre attention sur des faits importants, passés ou futurs, qui doivent nous interpeller et nous faire réfléchir.

Ce qui est clair, avec le recul, c’est que l’année 2008 a marqué le début de la grande crise économique mondiale dont nous subissons toujours les effets, ainsi qu’une accélération des guerres et révolutions (Côte d’Ivoire, Tunisie, Libye, Egypte, Syrie, Mali) ainsi que des catastrophes naturelles et industrielles (Chine 2008 et 2013, Haïti 2010, tsunami Japon 2011, Fukushima…).

Quoi qu’il en soit, cela ne changera rien à l’appel que j’ai reçu de prêcher la croix et la marche par l’esprit, car c’est uniquement de cette manière que les saints pourront se perfectionner et être prêts pour le grand départ, quelle que soit sa date!

De deux choses l’une: ou bien vous êtes déjà prêt à partir lors de l’enlèvement, et tout ce qui est écrit dans cet article est de nature à vous réjouir et à vous inciter à vous sanctifier encore plus, ou bien vous n’êtes pas encore prêt à partir, notamment parce que vous vivez dans le compromis ou le péché, et il est grand temps de vous réveiller de votre sommeil spirituel!

Le coeur de la vie chrétienne, c’est la sanctification, sans laquelle nul ne verra le Seigneur. Dieu est Saint, et Il a fait de nous, en Christ, des saints à Sa ressemblance. Nous devons donc marcher dans la sainteté.

« Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification«  (1 Thessaloniciens 4: 7).

« Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité«  (2 Thessaloniciens 2: 13).

« Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur«  (Hébreux 12: 14).

« Pierre, apôtre de Jésus-Christ, à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l’Asie et la Bithynie, et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’Esprit, afin qu’ils deviennent obéissants, et qu’ils participent à l’aspersion du sang de Jésus-Christ: que la grâce et la paix vous soient multipliées!«  (1 Pierre 1: 1-2).

Par Son sacrifice à la croix, le Seigneur Jésus a versé tout Son sang précieux, afin de nous purifier de tous nos péchés. Il nous a aussi entraînés dans Sa mort et Sa résurrection, afin que nous puissions marcher en nouveauté de vie, par l’esprit, dans une complète victoire sur la chair et le péché.

Quand je pense que certains osent affirmer que le sang de Jésus n’est pas si important, et que Dieu aurait très bien pu nous pardonner sans que Jésus ait eu besoin de verser Son sang!

Une telle affirmation est un grave affront contre Dieu, car il fallait que Christ verse Son sang pour nous racheter! Il fallait que la Justice de Dieu soit satisfaite, et elle ne pouvait être pleinement satisfaite que par l’effusion du sang de l’Agneau de Dieu!

« Moïse, après avoir prononcé devant tout le peuple tous les commandements de la loi, prit le sang des veaux et des boucs, avec de l’eau, de la laine écarlate, et de l’hysope; et il fit l’aspersion sur le livre lui-même et sur tout le peuple, en disant: Ceci est le sang de l’alliance que Dieu a ordonnée pour vous. Il fit pareillement l’aspersion avec le sang sur le tabernacle et sur tous les ustensiles du culte. Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon. Il était donc nécessaire, puisque les images des choses qui sont dans les cieux devaient être purifiées de cette manière, que les choses célestes elles-mêmes le fussent par des sacrifices plus excellents que ceux-là. Car Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu. Et ce n’est pas pour s’offrir lui-même plusieurs fois qu’il y est entré, comme le souverain sacrificateur entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang étranger; autrement, il aurait fallu qu’il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice. Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut«  (Hébreux 9: 19-28).

C’est aussi le sang de Jésus qui nous purifie en permanence de nos péchés, quand nous les reconnaissons devant Dieu (1 Jean 1: 7).

Sur la terre, c’est encore le sang qui rend témoignage, avec l’eau et l’Esprit (1 Jean 5: 8). Le sang de Jésus, l’eau de la Parole, et l’Esprit de Dieu sont tous trois d’accord pour rendre témoignage que le sacrifice de Christ est nécessaire et suffisant, et que ce sont là les seuls moyens de sanctification et de purification que le Seigneur nous a laissés!

Bien-aimés, les temps sont très courts, et je me sens contraint de lancer encore un puissant cri d’avertissement! Recherchons une communion toujours plus étroite avec le Seigneur et avec Sa Parole! Recherchons une communion toujours plus profonde avec tous ceux qui aiment la Vérité et qui veulent marcher dans la Vérité sans compromis!

L’esprit de séduction se fait de plus en plus pressant et subtil!

Parce qu’ils n’étudient pas eux-mêmes la Parole de Dieu, d’innombrables Chrétiens se laissent prendre par toutes sortes de doctrines qui n’ont qu’une apparence de vérité, mais qui sont directement conçues par l’enfer!

On se contente par exemple de parler de l’amour du Père, mais sans jamais évoquer Sa Justice et Ses Jugements!

Examinons toutes choses avec un soin extrême, n’acceptons jamais aucun enseignement sans l’avoir sérieusement contrôlé, dans l’étude de la Parole et la prière!

Dieu nous a donné Son Esprit, qui demeure en permanence en nous, pour nous conduire dans toute la Vérité de Sa Parole! Ne dépendons plus des hommes ni de leurs moyens subtils de séduction et de tromperie! Ne nous laissons plus influencer ou dominer par des loups ravisseurs déguisés en brebis, ni par des hommes pervers qui tordent la Parole de Dieu pour nous attirer après eux! (Actes 20: 29-30).

Si tu es un disciple du Seigneur, Dieu t’a rendu capable de discerner le vrai du faux et le bien du mal. Il t’a rendu capable de reconnaître où sont les véritables brebis du Seigneur, afin de t’associer à elles, et de reconnaître aussi où sont les véritables ministères, afin de bénéficier de la Vie de Christ qu’ils transmettent, en Esprit et en Vérité.

« Viens, Seigneur Jésus! Nous nous préparons à Ta venue! Nous serons prêts pour Ta venue, car nous nous serons laissés préparer par Ton Esprit! »

« Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ! Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera » (1 Thessaloniciens 5: 23-24).

57 commentaires pour B225-Fête des Trompettes et Enlèvement (suite).

  1. Christ53 dit :

    Plus de détail sur le rabbin ici http://fr.wikipedia.org/wiki/Itzhak_Kadouri

  2. atestgo dit :

    Merci beaucoup pour la réponse. Shalom.

  3. atestgo dit :

    Bonjour, frère Henri, que penses-tu de la mort prochaine de Ariel Sharon? Il se dit aussi que la Reine d´Angleterre (Elizabeth II) n´a plus que 6 mois à vivre. Shalom.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Atestgo, Le célèbre rabbin Juif Khadoury, mort récemment à 108 ans, avait révélé dans un message secret publié après sa mort, que Jésus était le Messie d’Israël. Il avait aussi annoncé que le Messie Se manifesterait ou reviendrait après la mort d’Ariel Sharon. Nous verrons bien! Quant à la Reine d’Angleterre, qui peut savoir combien de temps il lui reste à vivre? Dieu seul le sait, et qu’Il la sauve!

  4. Odélia dit :

    Cher Frère, Je voudrais changer d’opérateur mobile, mais je constate que pour accéder à la messagerie vocale du futur opérateur il faut composer le 666. Devrons-nous agir et résonner en terme de numérologie, éviter tout espace, objet ou autre portant ce genre de numéro 66 ou 666, par crainte de porter le sceau de l’Antéchrist ?
    Merci Frère pour ta réponse, Fraternellement en Christ,
    Odélia

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Soeur Odélia, Bannis toute crainte! Le code 666 existe déjà sur les codes-barres de tous les produits vendus sur le marché! Nous sommes gardés par le Seigneur et nous ne craignons rien. La marque de la Bête sera imprimée ou incrustée dans la peau de ceux qui feront allégeance à l’Antichrist, mais cela ne sera pas généralisé et obligatoire avant l’enlèvement de l’Epouse de Christ.

  5. aimelv dit :

    Merci de m’avoir répondu, frère Henri, ma question était par le fait que des gens ici, dans notre ville, enseignent que les fêtes de l’ancien testament doivent être évoquées obligatoirement par l’église, et ça a créé une certaine zizanie entre des frères.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère aimelv, quand tu dis « évoquées, » tu veux sans doute dire « observées. » Un tel enseignement est faux, et il ne faut pas le suivre. Aujourd’hui, nous devons être très prudents, devant les enseignements que nous entendons! Et nous devons toujours rechercher la pensée du Seigneur, par l’étude de Sa Parole et dans la prière.

  6. aimelv dit :

    Une question, frère Henri, est-ce que, pour tout ça, on est appelé à respecter aussi et à marquer la Fête des trompettes?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère aimelv, L’Eglise est libérée de l’obligation de respecter les sabbats et les Fêtes de l’Eternel, qui ont été donnés aux Juifs sous la Loi de Moïse. Ces Fêtes gardent simplement pour nous une signification prophétique. Elles sont des signes dont nous devons connaître la signification spirituelle.

  7. Midabo Kenayo dit :

    Frère Henri, la Bible fit que l’enlèvement se produira « en un clin d’oeil », est-ce à prendre au sens littéral ?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Midabo, La Bible ne dit pas que nous serons enlevés en un clin d’oeil, mis que nous serons changés en un clin d’oeil (1 Cor. 15: 52). Mais il n’est pas précisé à quelle vitesse nous serons enlevés vers les nuées à la rencontre du Seigneur! Ce que je crois personnellement, c’est qu’il faudra bien que nous ayons un point de rassemblement quelque part, pour que tous les chrétiens enlevés tout autour du globe puissent se réunir, afin de monter « tous ensemble à la rencontre du Seigneur dans les airs » (1 Thes. 4: 17). Et quel meilleur « point de rassemblement » y aurait-il, si ce n’est à Jérusalem, au-dessus du Mont des Oliviers, là où notre Seigneur Lui-même est monté aux cieux, et là où nous redescendrons un jour avec Lui pour régner sur la terre? Mais ce n’est qu’une conviction personnelle! L’essentiel est d’être enlevé!

  8. fati dit :

    Merci Seigneur Jésus pour Ton sacrifice!

  9. fati dit :

    Bonsoir, Je voudrais vous faire part d’un rêve que j’ai eu en 2012. J’ai rêvé que je parlais à être spirituel, peut-être un ange. Cet être me dit: « Crois que tout ce qui se dit à propos de la fin des temps aura bien lieu (catastrophes, guerres….et enfin fin du monde), mais pas à la date que les Mayas ont donnée ». Alors je lui posai cette question: « Ça ne serait pas en 2014? ». L’être ne me répondit pas, mais me regardait intensément. Je pense aussi que nous ne connaîtrons pas la date, mais on se rapproche.
    Merci pour tous ces enseignements et avertissements, qui nous permettent de rester accrochés à Dieu et de mener le bon combat de la foi jusqu’au bout.
    Une nouvelle convertie (ex-musulmane). Fatiha.

  10. Flo dit :

    Amen Henri! Il est capital de rappeler ces choses, car les tentations comme tu l’as précisé, sont de plus en plus subtiles pour séduire même les élus de Dieu! Beaucoup de biens-aimés se laissent parfois tenter à nouveau par la chair sans même s’en rendre compte, et quand l’Esprit leur révèle le poids de leur péché, elles se sentent si misérables, qu’elles tombent alors dans la culpabilité. Parfois, elles subissent des rejets violents de la part des autres et leur situation d’isolement dans laquelle de plus en plus de biens-aimés se trouvent, ne fait qu’exacerber ce sentiment de solitude, dont l’ennemi se sert pour tenter de les décourager totalement. Certaines Brebis ont si peur de se laisser influencer, ayant compris l’importance de la marche par l’Esprit, par ailleurs, qu’elles préfèrent fermer la porte tout net à d’autres qui ont pourtant eu un coeur sincère dans la repentance et n’ont besoin que de soutien fraternel pour être une fois à nouveau sur pieds, à nouveau fortifiées et encouragées. Mais Dieu, dans Sa Souveraineté, trace ces chemins pour les unes comme pour les autres, car au travers de ces épreuves, chacune apprennent le renoncement qui les mène plus assurément vers la purification et la sanctification, sans lesquelles nul ne verra le Seigneur! Alors réjouissons-nous, que nous vivions des persécutions dedans et hors du Corps ou pas, car Notre Père sait exactement ce qu’Il fait pour chacun de nous! Notre vision à nous est encore imparfaite, étroite… Cet article nous exhorte et nous ramène vers la pure et parfaite Parole de Dieu pour ne plus nous perdre dans des discours et des analyses inutiles. Recherchons la présence du Seigneur, la puissance du Saint-Esprit, pour nous convaincre dans toute la vérité et demeurons-y aujourd’hui, demain et éternellement. C’est ma prière pour nous tous, car aucun de ceux qui se croient debout aujourd’hui n’est à l’abri de tomber demain. Mais ceux qui sont tombés hier, Dieu les a déjà relevés et bénis, car IL connait les siens. Nous nous retrouverons aux cieux pour l’éternité, et tout ce qui nous semble difficile aujourd’hui n’aura plus d’importance, alors soyez fortifiés, biens-aimés du Seigneur, peu importe ce que vous vivez, Dieu vous a donné une victoire que nul ne peut vous ravir si vous demeurez en LUI, afin qu’IL demeure en vous. Soyez vigilants, mais ne fermez pas votre coeur car là où Il est, il y a votre trésor aussi! Ne faites confiance qu’en la Parole, confirmée par l’Esprit, amen! Bonne continuation à tous, que la grâce et la paix du Seigneur vous soient multipliées pour vous-mêmes et tous ceux que Dieu vous a confiés sur cette terre pour SA Seule Gloire! L’apostasie est un frein au pardon, alors fortifiez-vous en méditant l’importance du pardon dans la Parole, s’il n’existait pas, nous serions morts deux fois et éternellement! Flo

  11. Lazare dit :

    Bon-Jour, À propos d’Hénoch le 7ème après Adam… Dans le livre de la Genèse 5: 18-24, nous comprenons par L’Esprit Saint, qu’Hénoc, son nom veut dire « l’initié », il fut en réalité initié par Dieu, par Son Esprit! Il était en communion avec Dieu. Il était le 7ème homme, entendez le 7ème patriarche après Adam. Il marcha AVEC Dieu durant 3 fois 100 ans, à savoir donc en communion par L’Esprit et avec la Foi de Dieu. C’est pourquoi il plut à Dieu. Ce qui plaît à Dieu, c’est de croire qu’Il existe, Dieu ayant départi en chacun de nous une mesure de Foi, et qu’Il est le rémunérateur de ceux qui Le cherchent vraiment ! Hénoch cherchait Dieu, Sa présence, avec un cœur honnête, pur. Dans son intimité, un cœur à cœur avec Dieu, Hénoch fut instruit de Lui ! Quoique marié et ayant engendré à 65 ans Méthushéla, puis des fils et des filles, Dieu le fit disparaître, pour le prendre. Il l’arracha de la terre, le ravit, le prit, en un mot l’ ENLEVA VIVANT. Hénoch ne fut plus trouvé sur cette terre actuelle, il avait disparu ! Ce fut donc, comme le témoignent Les Écritures, le 1er homme à être enlevé vivant par Dieu et pour Dieu ! Cela c’est passé en 997 après la création d’Adam le 1er homme.
    Dans le livre aux Hébreux 11: 5-6, cela est expliqué : « Par la Foi, Hénoch fut enlevé pour qu’il ne vît point la mort, et on ne le trouva plus, parce que Dieu l’avait enlevé; car AVANT qu’il fût enlevé, il avait obtenu le témoignage d’avoir été agréable à Dieu. Or, il est impossible de Lui être agréable sans la Foi, car il faut que celui qui s’approche de Dieu, croie que Dieu EST, et qu’Il est le rémunérateur de ceux qui Le cherchent ! »
    Cela prouve qu’Hénoch était un homme de Foi et qu’avant son enlèvement, il avait bien reçu le témoignage d’avoir été agréable à Dieu et il ne vit point la mort !!!… Jude,serviteur de Jésus-Christ, et frère de Jacques, à ceux qui ont été appelés par l’Évangile, que Dieu a sanctifiés et Jésus-Christ a conservés, nous apprend aussi dans son livre, que ce même Hénoch avait prophétisé concernant le Jugement de tous les impies, cela se passait bien avant le 1er jugement de Dieu par l’eau, à savoir le déluge en 1666, soit 669 ans avant. Hénoch était un païen, un prophète qui avait la Foi de Dieu, et qui avertissait ses contemporains… Le 2ème homme qui fut enlevé VIVANT avec un témoin oculaire, Élisée, fut Le Prophète Élie, un Juif , qui avait aussi la Foi de Dieu et qui avertissait aussi ses contemporains… Dieu a envoyé Ses Prophètes afin d’annoncer au Monde qu’il doit en premier lieu SE REPENTIR ! Tous ont annoncé d’abord la repentance, y compris Jean le Baptiseur, le dernier prophète de l’ancienne Alliance !…

  12. Francis dit :

    En me basant sur Levitique 23 il y a 3 Fêtes au printemps:

    Pâque lev 23/5
    Pains sans levain lev 23/6
    Pentecôte ou Prémices ou Semaines lev 23/21

    et 4 en Automne:

    Trompettes lev 23/24
    Expiations lev 23/27
    Tabernacles ou Huttes (7 jours) lev 23/34
    Dernier grand jour (8 ème jour) lev 23/36
    Je ne trouve pas 4 fêtes au printemps.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Francis, tu as oublié Lev 23:10-11, la Fête des (premières) Prémices, le premier jour de la semaine après le sabbat hebdomadaire de la Pâque. C’était à partir de ce jour que l’on comptait sept semaines, jusqu’à la Pentecôte. Au printemps, on comptait donc la Fête de Pâque, la Fête des Pains sans levain (lendemain de la Pâque), la Fête des Prémices (premier jour de la semaine après le sabbat ordinaire), et la Fête de la Pentecôte. En automne, la Fête des Trompettes, la Fête des Expiations (Yom Kippur), et la Fête des Tabernacles. Le huitième jour après les sept jours de la Fête des Tabernacles peut être joint à cet Fête. Plus tard, on a fini par joindre aussi la Fête de Pâque à la Fête des Pains sans levain, mais il s’agit de deux fêtes distinctes.

  13. silas dit :

    Merci frère Henri, mais j’aimerais avoir la correspondance de ce calendrier (fêtes juives) juif avec les quatre saisons (printemps, été, automne, hiver). Vraiment merci pour cet avertissement!

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Silas, J’ai indiqué qu’il y a quatre fêtes au printemps, en mars-avri, et trois en automne, en septembre-octobre. Mais les dates exactes varient chaque année, en fonction des lunaisons.

  14. Wilson dit :

    Merci frère Henri pour ce message réveillant qui nous incite à nous préparer pour le soudain retour du Christ. Que le Seigneur vous bénisse !

  15. davidjean dit :

    La patience n’est-elle pas fruit de l’Esprit ?
    « Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. » (2 Pierre : 3-9)

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Davidjean, Oui, Dieu possède le parfait fruit de l’Esprit!

  16. Sandrine dit :

    Frère Henri, soyez richement béni pour cet avertissement et ce message unique. Jésus revient très bientôt, que je continue à me sanctifier et à marcher par l’Esprit.
    Cordialement.

  17. Francis dit :

    Jésus reviendra lorsque l’humanité sera au seuil de de sa destruction totale , mais à cause des élus il interviendra dans les affaires humaines au son de la dernière trompette.
    Avant cet évènement tant attendu, il y aura des évènements terrifiants si l’on se réfère aux autres trompettes. Où sera l’Eglise ?
    Il semble improbable que les fléaux s’enchaîneront aussi vite jusqu’en 2015.
    Que ton règne vienne vite Seigneur !

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Francis, La dernière trompette de l’enlèvement n’est pas celle de l’Apocalypse, mais celle d’une prochaine Fête des Trompettes! Quand Paul a parlé de cette dernière trompette, Jean n’avait pas encore écrit l’Apocalypse! L’Eglise ne traversera pas la Tribulation, mais c’est l’enlèvement brutal de l’Eglise qui marquera le début de la Tribulation!

  18. Torah observant dit :

    Shalom, Si vous dîtes à un croyant en Syrie que nous devrions partir à la rencontre de l’Époux et Maître AVANT la tribulation, il risque d’être grandement chagriné…. sic…. Serions nous devenus aveugles ou… égoïstes ?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher Torah Obsevant, il y a toujours eu, et il y aura sans doute toujours, des guerres et des conflits localisés, mais ils n’ont rien à voir avec ce qui se passera pendant la Tribulation. La Grande Tribulation est le jugement de la colere de Dieu sur un monde impie, une fois le temps de la grâce terminé. Et l’Eglise n’est pas destinée à la colère de Dieu. Jésus a promis de nous « garder DE l’heure de la tentation qui doit venir sur le monde » (Apoc. 3: 10). Il ne s’agit donc d’être ni aveugle ni égoïste, mais d’être prêt à partir. Et, en attendant, de vivre d’une manière qui attirera les malheureux à Jésus!

  19. didier dit :

    Bonjour mon frère, pensez-vous réellement, même si, bien sûr, nous ne connaissons point le jour et l’heure, que l’enlevement de l’epouse se produira dans 10 ans? Moi je ne pense pas, au vu déjà de tout ce qui ce passe actuellement autour de nous et dans le monde entier. Cordialement.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Didier, Je ne le sais pas, mais je crois que cela peut venir bien plus tôt! Ce qui est important, c’est que nous soyons certains de partir quand le Seigneur reviendra!

  20. Tabitha dit :

    Pour comprendre, que faire des recherches concernant l’éventualité du mois et de l’année ou le Seigneur viendra chercher Son Épouse,
    je dis pourquoi pas, dans la mesure où Dieu nous a donné une intelligence, et des indices. Il n’empêche que, comme tu le dis frère Henri, cette recherche reste une recherche, qui s’en suit une possibilité. Il est vrai que de toute façon c’est Dieu qui est le tout Puissant. Dans l’apocalypse 13:18 il est écrit:  » C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six. »
    Si Dieu nous dit de calculer, afin de trouver, pourquoi ne pas rechercher dans la Parole, la vérité et pourquoi pas l’explication de ce qu’elle veut nous dire! Alors je dis pourquoi ne serions nous pas entrain à faire des recherches quelles quelles soient, en sachant fort bien que de toute façon, ce que Dieu a dit Il l’accomplira certes mais… en Son temps!!!!!. Dieu nous a bénis. Je le crois. Tabitha