B226-Que veut Dieu pour Son Eglise?

Article de Henri Viaud-Murat.

En Christ seul, Dieu peut enfin réaliser pleinement Sa volonté pour nous. Que veut-Il réellement?

En nous envoyant Son Fils Jésus, Dieu notre Père voulait certainement nous sauver d’une juste condamnation, nous arracher de l’enfer, et nous transporter dans Son ciel de gloire, pour que nous puissions être avec Lui pour l’éternité.

Mais Son plan pour nous ne pouvait en aucun cas se limiter à cela. Sinon, dès notre nouvelle naissance, Il nous aurait ôté de la terre pour nous faire aussitôt monter auprès de Lui!

S’Il ne l’a pas prévu ainsi, c’est qu’Il voulait nous garder sur cette terre de misère, dans un but bien précis. Quel était donc ce but?

Si nous ne le savons pas, nous risquons de vivre une vie misérable dans ce monde sans Dieu, et d’attendre passivement et égoïstement le retour du Seigneur.

Dans l’article précédent, je vous ai parlé de certains signes qui me faisaient penser que le Seigneur pourrait revenir enlever Son Église lors de la Fête des Trompettes 2015.

Je vais à présent vous dire quel serait le plus grand danger que vous pourriez courir, si Jésus devait réellement revenir à cette époque!

Le plus grand danger que vous pourriez courir, ce serait de vous réjouir égoïstement de cette éventualité, et d’attendre tranquillement et passivement que le Seigneur revienne!

Si le Seigneur devait revenir en septembre 2015, je vais vous dire ce qu’Il attendrait maintenant de nous tous!

Il attendrait que nous mettions à profit ce peu de temps qui nous resterait, pour rechercher ardemment Son Royaume et Sa Justice, afin que le Christ qui vit en nous ne reste plus prisonnier à l’intérieur de nous, mais puisse Se manifester pleinement en nous et au travers de nous, dans la plénitude de Son amour, de Sa gloire et de Sa puissance, afin de transmettre la Vie éternelle au monde qui nous entoure!

Ne ressentez-vous pas, comme moi, cette sainte frustration vous saisir, lorsque vous comparez les promesses de Dieu, ce que Christ nous demande de faire, les œuvres qu’Il nous demande d’accomplir, et ce que nous pouvons effectivement accomplir et voir dans notre vie de tous les jours?

Cette frustration ne doit pas nous pousser au découragement ni à l’abandon de nos responsabilités, mais doit être au contraire pour nous une puissante motivation à nous rapprocher toujours plus près de notre Seigneur, et à rechercher avec Lui une communion toujours plus profonde!

Une heure passée dans la présence vivante et rafraîchissante de Jésus vaut infiniment mieux que toutes les prédications et toutes les exhortations, même si nous ne devons pas négliger les prédications et les exhortations!

Bien-aimés, c’est cela que nous devons faire! C’est cela que nous devons rechercher! Oh, atteindre ce point où ce n’est plus nous qui vivons, mais où c’est Christ qui vit véritablement en nous et au travers de nous! Où c’est Jésus qui est pleinement vu en nous! Où c’est l’Amour merveilleux de Jésus qui irradie au-travers de tous les pores de notre être!

Voilà pourquoi notre Père veut que nous restions sur cette terre; pour Lui donner la possibilité de manifester Sa Justice au travers de nous, de manifester Son Fils Jésus, afin que ce monde perdu puisse recevoir le salut, la guérison et la plénitude divine dont il a tant besoin, et que notre Dieu d’Amour désire tant lui communiquer!

N’est-ce pas là un objectif bien plus grand et bien plus glorieux que le désir d’échapper à l’enfer ou d’avoir accès au Paradis? Ou que le désir de voir le Seigneur Jésus revenir nous enlever, pour nous faire enfin échapper à toutes nos afflictions terrestres?

Oui, je suis convaincu que c’est là ce que le Seigneur désire! Il a besoin sur cette terre d’une Église qui marche comme son Seigneur y a marché! D’une Église qui soit remplie de foi et de Son Esprit! D’une Église qui ait véritablement faim et soif de la Justice de Dieu!

« Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés » ! (Matthieu 5: 6).

Merveilleuse promesse! Ceux qui désirent ardemment la justice de Dieu seront pleinement rassasiés!

La justice de Dieu, c’est Sa nature même, Sa sainteté, Sa pureté, Son Amour et Sa grâce!

Avoir faim et soif de la justice, c’est avoir faim et soif de Jésus! Et si nous avons faim et soif de Jésus, nous serons comblés, car notre Seigneur est bien plus désireux de nous remplir de Sa présence, que nous le sommes nous-mêmes!

Jésus a dit:

« Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif » (Jean 6: 35).

Si nous avons faim et soif de Jésus, voici la solution: venir à Lui et croire en Lui!

Plus nous nous rapprocherons de Jésus, pour écouter Sa Parole et la garder dans notre cœur, et plus nous serons transformés à Son image! Plus nous Le manifesterons au travers de nous! Et plus ceux qui ont soif et faim pourront se désaltérer et se rassasier de Jésus à notre contact!

Lorsque Jésus est venu au Jourdain pour Se faire baptiser par Jean, et que Jean s’y opposait, le Seigneur lui a répondu:

« Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste » (Matthieu 3: 15).

Il est convenable, agréable à Dieu, que nous aussi, nous accomplissions tout ce qui es juste! Tout ce qui est pur, saint, honorable, vrai et digne d’approbation!

Désirons, frères et sœurs, que Seigneur nous nettoie de fond en comble, et nous purifie de tout ce qui est haïssable à Ses yeux saints! Qu’Il puisse se réjouir, quand Il porte les regards sur nous, de nous voir remplis et revêtus de Sa sainteté et de Sa justice! Qu’Il puisse voir enfin formée en nous l’image magnifique de Son Fils Bien-aimé!

Bien-aimés, je peux vous assurer pleinement d’une chose: si vous désirez plus que tout le Seigneur, Sa Présence et Sa Justice, vous pourrez compter sur la toute-puissance de notre Père pour vous remplir de Jésus!

Nous serons toujours transformés à l’image de ce que nous contemplons! Si nous attachons nos regards aux choses de la terre, nous serons toujours plus attirés vers le bas, loin du Seigneur. Mais si nous attachons nos regards et notre cœur aux choses célestes, nous serons toujours plus attirés vers le haut, et nous serons légers pour monter à la rencontre du Seigneur quand Il viendra sur les nuées!

« Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit » (2 Cor. 3: 18).

« Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprise l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu (Hébreux 12: 1-2).

Il y a encore une course que nous devons accomplir jusqu’au retour du Seigneur pour enlever Son Épouse. Nous aussi, nous devons souffrir la croix et mépriser l’ignominie, en vue de la joie qui nous est réservée!

Gardons toujours précieusement cette conscience de la présence permanente de Christ en nous! Cette conscience qu’Il nous a élevés, dans Sa grâce, à cette magnifique position de rois et de sacrificateurs du Dieu Très-Haut! Cette conscience que nous devons donc nous comporter sur cette terre comme des fils et des filles du Dieu Vivant!

Soyons pleinement convaincus que si Dieu nous demande de marcher sur cette terre comme Jésus y a marché, c’est donc qu’Il nous a déjà qualifiés pour le faire! Il attend simplement que nous le désirions vraiment, et que nous cessions de poursuivre ici-bas des priorités qui ne sont pas les Siennes!

Ne nous contentons donc pas du baptême de l’Esprit se nous avons reçu, mais désirons être toujours plus remplis de l’Esprit! Ne nous satisfaisons jamais de l’état spirituel qui est le nôtre actuellement, mais prions le Seigneur qu’Il nous remplisse toujours plus de Sa plénitude!

Demandons-Lui qu’Il nous accorde un esprit de sagesse et de révélation, dans Sa connaissance, et qu’Il illumine les yeux de notre cœur, afin que nous SACHIONS ce qu’Il veut que nous sachions, et que nous COMPRENIONS ce qu’Il veut que nous comprenions!

« Seigneur Jésus, je T’aime, je T’adore, j’aime Ta Présence, je veux que Tu me transformes concrètement à Ton image! Je veux que Tu m’utilises puissamment jusqu’à Ta venue! Même si Tu devais revenir dans deux jours ou dans deux heures, que ces deux jours ou ces deux heures soient remplis de Toi, et soient pleinement employés pour Te manifester en moi et au-travers de moi! Merci, Seigneur, je crois que Tu veux le faire, et que Tu le feras dans ma vie, pour Ta gloire et la gloire de notre Père! »

Que cette prière soit la nôtre à tous!

73 Responses to B226-Que veut Dieu pour Son Eglise?

  1. Frère Guy Ndobe dit :

    Frère Henri, Parlant toujours de ce problème du baptême d’eau comme l’une des conditions pour faire partie de l’Église, un autre pasteur demande: «…Le prophète Jean Baptiste non plus ne fera pas partie de ce groupe, car n’ayant pas été baptisé par immersion, selon l’ordre du Christ (Allez faites de toutes les nations mes disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit). Pourtant Christ, en parlant de Jean Baptiste dit que depuis Adam jusqu’à lui (Adam, Noé, Abraham, Daniel, Joseph, Moise, Élie, Éli, Élisée, Jeremie, Esdras, Malachie,…), personne n’est plus grand que lui. J’irai même plus loin en disant que même les apôtres ne feront pas partie de cette première résurrection car, ils n’ont pas été baptisés selon l’ordre du Christ, malgré qu’ils ont rempli les 3/4 des conditions. J’attends votre éclaircissement, mon frère.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Guy, Jean Baptiste lui-même dit qu’il fait partie des amis de l’Epoux et pas de l’Épouse. Et Jésus aussi a dit que le plus petit dans le Royaume de Dieu (Il parlait de l’Eglise) est plus grand que lui. Tous les saints de l’ancienne alliance seront à la table des noces de l’Agneau, avec l’Epouse, mais c’est à l’Eglise qu’a été faite la plus grande grâce, d’être l’Epouse de Christ. C’était la volonté souveraine de Dieu. Quant aux apôtres, ils ont été baptisés de la bonne manière, puisque eux-mêmes ont baptisé les convertis par la suite. Ils n’auraient pas pu le faire s’ils n’avaient pas été eux-mêmes baptisés comme Jésus l’avait demandé!

  2. krièl dit :

    Re-cher frère, bon, je me répète mais merci pour tes enseignements, je viens de relire « La vraie nature de notre esprit régénéré et la vraie nature de la chair » : mais quelle vérité et révélation!!! Je recommande à tous les frères et soeurs de ce blog de les lire et de les méditer, de prier afin d’avoir la révélation. Pourquoi ce n’est pas enseigné dans les églises? Parce que l’on est dans les temps de la fin? L’oeuvre de la croix est une puissance!! Sois et soyez bénis au nom de Jésus Christ, qui à tout accompli.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Krièl, Si ce n’est pas enseigné, c’est parce que les enseignants n’ont pas compris l’importance capitale de la croix et de la marche par l’esprit, comme moi-même pendant des années. Il a fallu désirer ardemment connaître la vérité sur la véritable victoire sur le péché!

  3. krièl dit :

    Merci, cher frère, pour tes encouragements, sois béni.

  4. krièl dit :

    Bonjour Henri, merci pour cet enseignement. Actuellement j’éprouve de la crainte car en moi je me dis souvent que je ne serais pas enlevé lors de Son retour, c’est comme si je n’étais pas prêt. Je crois que j’ai négligé une plus grande relation et communion avec le Seigneur, je me sens si passif parfois. Sois béni et encouragé.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Krièl, Ce sont sans doute des mensonges de Satan que tu ne dois pas écouter. Nous ne sommes pas enlevés parce que nous le méritons, pas plus que nous ne sommes sauvés par nos œuvres! Mais nous sommes sauvés par grâce, et nous serons enlevés par la foi, pour que ce soit par grâce. Seuls ne seront pas enlevés ceux qui pratiquent le péché sans se repentir! Recherchons donc la sanctification, et n’oublions pas que le sang de Jésus est toujours puissant, pour nous laver non seulement de nos péchés, mais aussi de nos manquements!

  5. Eric dit :

    Bonjour frère, tout concorde à celui qui aime Dieu et Son Fils bien-aimé Jésus-Christ, je dis tout concorde,
    Eric.

  6. Frère Guy Ndobe dit :

    Frère Henri, Que penses-tu de ceci :«Babylone la grande est non seulement le pouvoir religieux corrompu, mais tous les systèmes politico-économiques qui dominent notre monde qui lui sont associés. Nous avons la clef de la compréhension de cela dans le livre de l’Apocalypse: (lire le chapitre 18 en entier). C’est le système mondial corrompu, mystique, dont la tête est la fausse religion. Quand il est dit qu’il faut « sortir de Babylone », c’est qu’il faut non seulement sortir des cultes paganisés, mais aussi du pouvoir corrompu géré ou pactisé par cette organisation. Ce pouvoir corrompu, c’est la politique, le militarisme , dont la fausse religion est assise sur eux…»
    En effet, selon ce raisonnement, si je consomme la nourriture ou le vêtement sortis des usines où les travailleurs sont exploités, j’enrichis directement leurs employeurs en les achetant. Donc tout le monde est dans Babylone, puisque tout le monde achète… et n’en est pas encore sorti… J’ai remarqué que ce raisonnement, pour ne pas dire cette doctrine, est très en vogue dans les milieux où nous partageons la Parole de Dieu, et cela sème de la confusion. Que dire de ça?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Guy, c’est un point de vue déséquilibré et inexact. Dans ce cas, le Seigneur Jesus et les premiers disciples auraient aussi fait partie de cette Babylone, puisqu’ils achetaient et vendaient aussi, alors que le monde qui les entourait était entièrement contrôlé par une puissance païenne, Rome. Paul nous demande de manger de tout ce qui est vendu sur le marché, il n’y a aucune raison donc de ne pas le faire. Il y a tellement de problèmes spirituels sérieux dans l’Eglise, inutile d’en créer d’autres qui sont bien inutiles!

  7. Rachid dit :

    Bonjour cher frère Henri, C’est avec beaucoup d’attention que j’ai lu tes deux derniers enseignements. Pour être sincère, j’ai passé plusieurs jours à y penser, et les méditer, en complément, bien évidemment de la lecture de la Bible… Je souhaite donner mon avis, tout en essayant d’être le moins long possible. Evidemment, c’est un avis personnel, et cela n’engage que moi. Il me semble que, tout du long de la bible, Dieu n’a jamais agi en secret, et a toujours prévenu Ses élus de Ses messages, de Ses jugements, et même de Ses révélations. Il a, en l’occurence, prévenu Noé, et Lot, des jugements qu’Il allait envoyer. Chacun étais libre d’y avoir foi ou non. Qui ne s’est jamais demandé un jour « si j’avais su »? Pour ma part, j’ai toujours eu ce sentiment de partir dans ciel de mon vivant. Cet enseignement me pousse à deux choses principales: annoncer d’une part Jésus-Christ sans reculer, et d’autre part, travailler plus sérieusement à ma sanctification..
    Convaincu que le temps de la fin approche, je n’ai nulle envie de me surprendre à me dire « si j’avais su ». En résumé, je prends, à titre PERSONNEL, cet avertissement au sérieux, qui est paradoxalement, une grande source de joie. Que le Seigneur ouvre notre intelligence, comme Il l’a fait aux apôtres, lors de sa résurrection… Qu’il nous bénisse tous, Rachid.

  8. Nadia Gammal dit :

    J’essaie par tous les moyens d’être à l’image et la ressemblance du Seigneur, qui nous a appris certaines choses à travers Son Fils et le Saint-Esprit, et je m’apprête de jour en jour à la dernière heure qui sera le début d’une nouvelle vie. Que Sa bénédiction règne sur toutes Ses créatures.

  9. yosef dit :

    Amen!

  10. Sile dit :

    Bonjour à tous, je rejoins l’avis du Frère Henri, que l’important n’est pas le commencement ou la fin d’une journée. Pour exemple ce que j’ai vécu antérieurement, pour ce qui est de la question de savoir s’il faut prier le soir pour le lendemain, ou le matin pour la journée en cours. Ainsi donc je préparais naturellement ma journée du lendemain, le soir, en prières. Quand je vis que plein de « chrétiens » qui, par leur comportement, insinuaient de le faire plutôt le matin pour la journée, je fus troublée. Puis quand je compris que pour les juifs la journée commençaient le soir, et donc qu’ils préparaient la journée du lendemain à partir du soir, je me suis dit : « quelle importance…., l’important c’est de le faire à un moment donné ou autre avec le Seigneur, régulièrement, mais aussi en fonction de notre travail (par ex, ceux qui travaillent en équipes, horaires décalés, s’ils devaient suivre systématiquement les traditions des hommes pour être sauvés ! Quel calvaire, quel poison….) Vive Jésus-Christ !

  11. Danielle Lepire dit :

    Merci grand frère Henri. Je crois que votre enseignement est d’exciter, dans les Enfants de Dieu, un désir brûlant de suivre Christ en cette fin des temps, et de ne pas nous attacher à ce monde et à toutes les doctrines qui y sont entrées et qui se révèlent être fausses, si elles ne viennent pas de L’Esprit du Seigneur. Que nous soyons tous et toutes vigilants et éveillés par le Saint-Esprit, Qui Sait et Saura nous montrer toutes choses, à chaque jour, Amen! Soyez tous gardés en cette fin des temps, car Seul Dieu Peut et Veut le faire en Ses Enfants, Amen! Je vous envoie toute mon affection sincère, cher grand frère bien-aimé. Danielle Lepire

  12. john kinkani dit :

    Merci, cher frère Henri, pour cette cloche que tu viens de sonner pour nous rappeler ces choses, combien capitales pour notre prochain départ, que le Seigneur nous aide à nous en procurer par la foi, afin de progresser de mieux en mieux jusqu’à Son retour!

  13. Didier de Montreal dit :

    Shalom cher frère, Merci pour tous ces messages pour nous encourager à veiller jusqu’au retour du maitre. Moi je crois que Si le Seigneur devait revenir en septembre 2015, je vais vous dire ce qu’Il attendrait maintenant de nous tous! Eh bien c’est l’unité de l’Esprit, si nous ouvrons nos yeux, nous réalisons avec grande peine que le Corps de Christ n’est pas uni dans l’Esprit, et cela me fait mal de voir cela. Là, je ne parle pas des religions, mais de nos frères et soeurs dans la foi qui sont baptisé de l’Esprit.
    Un des rôles du Saint-Esprit est d’unir le Corps de Christ, mais l’homme fait le contraire, c’est pour cela que nous avons tant de division dans nos églises, nous travaillons tous pour l’avancement du royaume, mais chacun a notre manière. Nous n’avons pas l’unité de l’église primitive, mais nous attendons tous Son retour. Et je suis sûr que notre maitre doit pleurer de voir Son Église comme cela, et le plus triste, c’est que nous ne pouvons rien faire à part prier. Voila pour moi ma sainte frustration, et que je crois que cela retarde le retour du Seigneur. Soyez tous béni dans l’amour de Christ. Didier

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Didier, Toute division charnelle nuit à l’unité du Corps de Christ. Plus nous marchons par l’esprit, et plus cette unité grandit!

  14. saida dit :

    Cher frère, il est vrai qu’il y a des raisons de penser que l’enlèvement est très proche, mais tu as déjà donné des dates pour le prince William, qui devait commencer son ministère comme Christ, j’écris ce que tu as marqué dans un article A367, que l’enlèvement devait avoir lieu avant cette date le 21 Juin 2012, je pense que le Seigneur nous a avertis concernent les dates dans Matthieu 24, je pense qu’il faut avertir le peuple de Dieu à se tenir prêt pour son retour, dans un article, tu avais mentionné l’Iran, l’ancien président qu’il devrait attaquer Israël avant de finir son mandat, nous voilà avec le nouveau président qui tire les ficelles.
    En 2013 beaucoup de rois et reines ont abdiqué, beaucoup sont entrés dans leurs fonctions, mais ni le prince William ni la reine Elisabeth ne bougent. Tu n’aimeras pas certainement mon commentaire, mais je me sens inspirée à le faire pour arrêter toute calomnie à ton sujet, que le Seigneur nous dirige, nous avons des sentiments chaque jour de l’enlèvement, si nous sommes proches de notre Seigneur, notre unique espoir, c’est LUI Jésus, et nous L’attendons. MARANATH,A que ce soit en 2014 ou en 2015, J’ATTENDS CHAQUE JOUR MON SAUVEUR, SHALOM à tous.

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chère Sœur Saida, Ton commentaire ne me gêne pas, car je n’ai jamais fait de prophéties à ces sujets, ni annoncé ce que tu dis, j’ai seulement attiré l’attention sur les probabilités ou des possibilités. Les calomnies viennent déjà quand on ne prend pas la peine de répéter exactement ce qui a été dit ou écrit. Par exemple, je n’ai jamais annoncé que l’enlèvement devait se produire avant que William prenne le pouvoir, ni qu’il serait intronisé à une certaine date. Ni que l’ancien président iranien devait attaquer Israël avant la fin de son mandat. Il vaudrait mieux citer exactement les choses!

  15. mickael MERLEAU dit :

    Merci pour les rappels que tu nous apportes à chaque message ! Pour ne pas être des auditeurs oublieux, mais qui aiment Jésus-Christ d’un coeur sincère ! Philippiens 4: 13

  16. Eric R dit :

    Merci frère Henri pour ta réponse, elle est vraie, fondée sur la Parole et doit être répétée. Ma supplication est pour nous tous, car c’est une chose de recevoir le témoignage d’être agréable à Jésus, et aussi une autre de Le voir Se manifester chez nos frères et soeurs. D’autant plus que nous sommes appelés à aller toujours plus de l’avant. Ce que tu témoignes du reste, par ton travail acharné, ce soutien que tu apportes dans tes enseignements, malgré les épreuves. Et j’en profite pour te dire que je suis fier des frères comme toi, dont la marche est digne d’imitation. Tu me fais penser à Caleb dans ses vieux jours, en Josué 14! Puissions-nous être tous fiers les uns des autres, car nous sommes ces pierres précieuses de la Jérusalem céleste, sur les fondements que sont les apôtres !

  17. Gregory Legouter dit :

    Merci pour la réponse, frère Henri. J’ai une autre question: Nous qui sommes maintenant en Jésus-Christ, est-ce que le jour commence pour nous aussi en fin d’après-midi comme vous l’avez si bien dit, ou devons-nous vivre selon le calendrier romain, qui veut dire commencer un jour a 00h00?

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Gregory, Il vaut mieux suivre les habitudes du pays où nous vivons, c’est plus pratique! Si nous vivions en Israël, ce serait différent! Devant Dieu, pour nous, cela n’a pas beaucoup d’importance pratique.

  18. royalestephanie dit :

    Amen! Merci pasteur…

  19. Adou dit :

    Bonjour frère Henri, moi j’aimerai bien devenir pasteur, je suis titulaire d’un bac littéraire et en première année d’étude de de droit, mais je trouve le droit terriblement ennuyeux, c’est pourquoi je ne veux plus devenir avocat mais pasteur. Toutefois, je ne sais pas quelle est la voie à suivre pour devenir pasteur. Si vous pouviez me l’indiquer, j’en serai très heureux. Merci!

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Ado, La voie normale, c’est de suivre une École ou un Institut Biblique, et d’obtenir son diplôme. Mais je crois que la meilleure formation, c’est aux pieds du Seigneur, en participant activement à la vie d’une assemblée locale, selon l’appel que nous avons reçu du Seigneur. Les écoles bibliques ne sont pas toujours les meilleurs endroits pour développer la foi, même si l’on en sort avec une tête bien pleine! Et ensuite, le risque, c’est d’entrer ensuite dans un système religieux où l’on n’est pas vraiment libre d’annoncer tout le conseil de Dieu! Par ailleurs, j’ai la conviction que les ministères spirituels (pasteurs, évangélistes, etc…) ne devraient pas négliger d’avoir aussi un métier leur permettant, en cas de besoin, de gagner leur vie, comme Paul, qui savait fabriquer des tentes! Aussi, mon frère, n’abandonne pas trop vite tes études, et ne fais rien sans prier le Seigneur, et sans la conviction qu’Il te donnera! Tu peux commencer à servir le Seigneur dans une assemblée ou un groupe, tout en continuant des études, et voir ensuite comment le Seigneur te dirigera.

  20. Florence dit :

    Cher Frère Henri,
    Je vous remercie pour votre article consacré à l’enlèvement. A l’évidence, votre démarche ne vise pas à dire quand Jésus va venir enlever Son Epouse, mais bien plutôt à nous alerter et à nous exhorter vigoureusement à nous préparer et à rester prêts jusqu’à Son retour. Oui, Il revient. Préparons-nous et restons unis dans l’Esprit.
    Luc 21:11 parle de « grands signes dans le ciel, » et ces « tétrades » en font certainement partie. Merci, frère Henri, d’attirer notre attention sur ces signes et de nous permettre de discerner les temps dans lesquels nous sommes. Que le Seigneur vous bénisse richement. Amicalement en Celui qui revient bientôt,
    Florence