B294-Comment la Bible définit-elle la souveraineté de Dieu?

Article de Henri Viaud-Murat.

Certains affirment que tout ce qui arrive dans le monde, comme la pandémie actuelle, est nécessairement voulu, ou du moins permis par Dieu, parce qu’Il est absolument Souverain, et qu’Il a tout sous Son contrôle. Mais est-ce bien ainsi que la Bible définit la souveraineté de Dieu?

Par définition, Dieu, en tant qu’Être Suprême, est le seul à être Souverain. Comment définir cette souveraineté?

La souveraineté peut être définie comme un pouvoir absolu et perpétuel, qui l’emporte sur tous les autres, et qui n’admet aucune restriction dans son exercice.

Il est clair que seul Dieu possède un tel pouvoir, et qu’Il est le seul à pouvoir l’exercer avec une parfaite sagesse, un parfait amour, et une parfaite justice.

Nous pouvons constater, dès le début du Livre de la Genèse, de quelle manière le Seigneur a créé l’univers et tout ce qu’il contient. Il Lui a suffi de prononcer quelques paroles, pour que la puissance de Son Esprit manifeste aussitôt ce qui n’existait pas!

« Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut! » (Genèse 1: 3).

Le sixième jour, après avoir tout créé par Sa Parole, Dieu créa l’homme à Son image, selon Sa ressemblance.

« Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre » (Genèse 1: 26-28).

Nous constatons, dès la création de l’homme, que le Seigneur Tout-Puissant a décidé de déléguer une partie de Son autorité à l’homme qu’Il a créé. Cet homme doit dominer, remplir la terre et l’assujettir. Ce n’est pas Dieu qui le fera à sa place.

Adam et Eve, tout en restant soumis à l’autorité suprême de Dieu, puisqu’ils devaient continuer à obéir à Ses commandements, avaient reçu du Seigneur la responsabilité de dominer sur toute la création divine.

En créant l’homme à Son image, Dieu lui a aussi donné le libre-arbitre. L’homme avait donc le choix d’obéir à Dieu ou de Lui désobéir, de Le suivre ou de Le quitter.

Ce libre-arbitre, nous l’avons conservé après la chute. Dans le Livre du Deutéronome, donc bien après la chute, Dieu dit à Son peuple:

« J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité » (Deutéronome 30: 19).

Si Dieu ordonne à Son peuple de choisir la vie, c’est qu’il peut le faire! Dieu serait injuste, s’Il nous demandait de faire quelque chose que nous ne pourrions pas faire.

En effet, quand Dieu a donné à l’homme la liberté de choix, Il a souverainement décidé de déléguer à l’homme une partie de Sa souveraineté. L’homme devait l’exercer comme Dieu l’aurait exercée Lui-même.

Est-ce à dire que Dieu, en nous donnant le libre-arbitre, avait abandonné cette partie de Sa souveraineté? Non, Il l’avait simplement déléguée. L’homme et la femme pouvaient, et devaient même, exercer cette domination qui leur avait été déléguée, mais toujours au nom du Seigneur.

Ils pouvaient continuer à l’exercer, aussi longtemps qu’eux-mêmes continueraient à rester soumis au Seigneur, et à obéir à l’ordre qu’Il avait donné à Adam:

« L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin;mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras » (Genèse 2: 16-17).

Lorsqu’Adam et Eve eurent choisi de désobéir à cet ordre formel, ils tombèrent dans la mort spirituelle, furent coupés de Dieu, et ce fut alors le diable qui devint leur maître.

« C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché » (Romains 5: 12).

L’homme est alors devenu l’esclave de la loi du péché et de la mort. Et c’est Satan qui est devenu le prince et le dieu de ce monde (Jean 12: 31 et 16: 11).

Lorsque Satan vint tenter Jésus dans le désert, le diable lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et Lui dit:

« Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux » (Luc 4: 6).

Jésus ne contesta pas cette affirmation, car, depuis la chute, c’était la réalité.

« Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin » (1 Jean 5: 19).

« Si notre Evangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne vissent pas briller la splendeur de l’Evangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu » (2 Corinthiens 4: 3-4).

« Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion » (Ephésiens 2: 1-2).

Satan est donc bien appelé le « dieu de ce siècle, » « le prince de la puissance de l’air, » qui tient le monde entier sous sa puissance.

Le diable ne cherche qu’à dérober, égorger et détruire (Jean 10: 10). Cela signifie que toutes les catastrophes qui surviennent sur la terre, depuis la chute, ne sont pas l’oeuvre de Dieu, mais doivent être attribuées à Satan, puisqu’il est le maître de ce monde.

Par exemple, si la tempête qui a assailli les disciples, quand ils se trouvaient sur leur barque avec Jésus, avait été causée par Dieu, le Seigneur Jésus Se serait opposé à la volonté de Son Père, quand Il a menacé le vent et les flots, et qu’ils se sont aussitôt apaisés!

Les ouragans, les tsunamis, les tremblements de terre et tous les désastres, sans parler des guerres, des épidémies, des maladies et des malédictions de toutes sortes, sont causés par le malin. Toutefois, ces choses n’auraient pas pu se produire, si l’homme n’avait pas péché, et transmis ainsi la domination du monde au diable.

Dieu avait établi une loi: « Car le salaire du péché, c’est la mort » (Romains 6: 23).

La conséquence du péché, c’est toujours la mort. Dans cette mort, sont inclues toutes ces calamités et malédictions que nous venons d’énumérer. Dieu n’en est donc pas le responsable direct. Mais, dans Sa justice, Il a établi une loi, selon laquelle le péché devait entraîner la malédiction et la mort.

Si l’homme choisit de pécher, il doit en subir les conséquences. Mais il ne doit pas accuser Dieu d’être le responsable de ces conséquences.

C’est pourquoi nous devons bien interpréter les passages suivants:

« Qui dira qu’une chose arrive, sans que le Seigneur l’ait ordonnée? » (Lamentations 3: 37).

« Arrive-t-il un malheur dans une ville, sans que l’Eternel en soit l’auteur? » (Amos 3: 6).

Dieu n’est pas responsable de tout ce qui se passe dans le monde. Ce n’est pas Lui l’auteur direct du mal, des viols, des incestes, des meurtres et de tous les malheurs, maladies et épidémies qui surviennent sur la terre. Mais c’est le Seigneur qui est l’auteur des lois qui punissent le péché. Et quand l’homme choisit de pécher, le Seigneur laisse tout simplement agir les lois qu’il a établies.

Pour parler de ce coronavirus qui ravage toute la terre, ce n’est donc pas Dieu qui, dans Sa souveraineté, a décider de l’envoyer, sous prétexte de juger le monde, d’amener des païens à la repentance, et de réveiller des chrétiens! C’est le malin qui en est responsable! Mais Dieu peut S’en servir pour produire des conversions et un réveil.

Ceux qui croient que Dieu, parce qu’Il est Souverain, est l’auteur de tout ce qui se passe sur la terre, se trompent donc, car cela revient à faire de Dieu l’auteur du mal. Ce qui est impossible! Ils ont donc une conception de la souveraineté de Dieu qui ne correspond pas à la vérité.

Nous devons déjà reconnaître que Dieu ne contrôle pas toutes choses dans notre vie personnelle, sinon nous serions toujours parfaitement en accord avec Sa volonté, ce qui est encore loin d’être le cas!

Dieu n’est donc pas l’auteur de tout le mal que nous pouvons faire nous-mêmes! Nous en sommes les seuls responsables. Ce mal que nous faisons encore, c’est toujours la conséquence du péché dans notre vie.

Certains posent la question: « Mais pourquoi Dieu, puisqu’Il en a le pouvoir, n’intervient-Il pas pour empêcher le diable de faire tout ce mal sur la terre? » Dieu ne va pas violer les lois qu’Il a Lui-même établies. Le seul moyen que Dieu donne aux hommes pour échapper à Satan et à tout ce mal, c’est de se repentir et de recevoir comme Sauveur et Maître le Seigneur Jésus, qui a vaincu Satan à la croix.

Gloire à Dieu, le Seigneur Jésus est venu pour détruire le péché et toutes les oeuvres du diable, et pour lui ôter toute sa puissance!

« Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix; il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix » (Colossiens 2: 13-15).

« Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés » (Colossiens 1: 12-14).

En Christ, non seulement nous avons été libérés de la domination de Satan et de ses oeuvres, mais nous avons aussi été restaurés dans l’autorité que nous devons exercer sur le diable et sur le monde. En Christ, nous sommes de nouvelles créations appelées à régner!

« Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire » (Luc 10: 18-19).

« En effet, ce n’est pas par la loi que l’héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c’est par la justice de la foi » (Romains 4: 13).

« A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations. Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, ainsi que moi-même j’en ai reçu le pouvoir de mon Père » (Apocalypse 2: 26-27).

Après Sa mort et Sa résurrection, le Seigneur Jésus a reçu tout pouvoir dans le ciel et sur la terre:

« Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit » (Matthieu 28: 18-20).

« Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris » (Marc 16: 15-18).

« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père » (Jean 14: 12).

Remarquez que le Seigneur, après avoir reçu tout pouvoir, délègue aussitôt à Ses disciples ce pouvoir, pour qu’ils accomplissent en Son Nom les mêmes oeuvres que Lui-même avait accomplies au cours de Son ministère.

Il en découle un principe biblique très important: Si Dieu nous demande de faire quelque chose, Il ne le fera pas à notre place, si nous ne le faisons pas! Ne L’accusons donc pas des conséquences de notre désobéissance!

Voici de quelle manière l’apôtre Paul définit la manière dont les disciples de Christ doivent exercer l’autorité qu’ils ont reçue du Seigneur Jésus:

« Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul » (Romains 5: 17).

Paul ne dit pas que c’est Jésus qui régnera dans la vie, par nous! Mais il dit que c’est nous qui régnerons dans la vie, par Jésus-Christ Lui seul.

Le fait de « régner » implique, de la part de celui qui règne, l’exercice d’une autorité et d’une souveraineté.

Bien entendu, le Seigneur notre Dieu est le seul Souverain Suprême, et Il le restera toujours. Mais, dans Sa grâce et dans Sa bonté, Il a décidé de nous associer à Son règne, nous qui sommes membres de Son Église.

Cela signifie que nous avons une grande responsabilité, celle d’accepter de régner dans la vie, comme le Seigneur Jésus a régné dans la vie, au cours de Son ministère terrestre. Nous ne pouvons pas, et nous ne devons pas, nous soustraire à cette responsabilité, par ignorance ou incrédulité.

Quand Paul parle de « régner dans la vie, » il ne fait pas allusion au règne de l’Epouse avec Christ pendant le Millenium, ou dans l’éternité. Mais il parle de régner dans cette vie.

Si nous ne le faisons pas, nous priverons Dieu d’une partie de Sa souveraineté, celle qu’Il nous a déléguée, et qu’Il nous a demandé d’exercer en Son Nom. Rappelons-nous qu’Il ne fera pas à notre place ce qu’Il nous a demandé de faire. Si nous ne le faisons pas, nous Le priverons aussi d’une partie de Sa gloire!

Comme le Royaume de Christ n’est pas de ce monde, du moins pas encore, sur quoi, et de quelle manière, devons-nous régner dans cette vie actuelle? Essentiellement, nous sommes appelés à régner sur Satan et toutes ses oeuvres, que ce soient le péché, la chair, les maladies et les infirmités, et toute forme de malédiction héritée du péché.

Nous ne sommes plus esclaves de toutes ces choses! Mais nous sommes appelés à les dominer, à les détruire, et à les empêcher se manifester dans notre vie, afin de ne plus laisser à Satan le moindre contrôle sur nous!

Avez-vous réalisé que, dans tout le Nouveau Testament, il ne nous est demandé nulle part de prier Dieu le Père, ou le Seigneur Jésus, de nous libérer des attaques de Satan?

Au contraire, il nous est toujours demandé de lui résister nous-mêmes, au nom puissant de Jésus.

Cela signifie que, lorsque le malin nous attaque, et il ne s’en prive pas, cela ne sert à rien de supplier Dieu de nous libérer de ces attaques.

Si nous ne résistons pas nous-mêmes au diable, comme Dieu nous l’ordonne, Il n’interviendra pas si nous ne le faisons pas! Nous devons donc accepter le combat.

Voici ce qui nous est ordonné:

« Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté » (Ephésiens 6: 10-13).

« Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous » (Jacques 4: 7).

« Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde » (1 Pierre 5: 8-9).

Résistez! Résistez! Nous ne pouvons résister victorieusement aux attaques de Satan que si nous connaissons notre position en Christ, et si nous avons réalisé que Dieu, en Christ, nous a donné l’autorité de régner, dans cette vie, sur toutes les oeuvres du malin.

Sinon, le diable va continuer à exercer une autorité qu’il n’a plus le droit d’exercer.

C’est à nous de combattre et de vaincre un ennemi déjà vaincu, après nous être nous revêtus de toutes les armes spirituelles que Dieu a mises à notre disposition: le précieux sang de Jésus, l’onction de Son Esprit, les dons et le fruit de Son Esprit, et Sa divine Parole prononcée par nous avec foi.

Notre « pays de Canaan » spirituel est devant nous! C’est tout l’héritage que nous possédons en Christ. Mais il y a encore dans ce pays des villes ennemies fortifiées et des géants! Dieu nous demande de les conquérir à la pointe de Son épée!

C’est la Parole de Dieu dans notre coeur, sur nos lèvres et dans nos actes qui nous donnera la victoire!

« Car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c’est en lui (Christ) qu’est le oui; c’est pourquoi encore l’Amen par lui est prononcé par nous à la gloire de Dieu. Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c’est Dieu,lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos coeurs les arrhes de l’Esprit » (2 Corinthiens 1: 20-22).

Nous avons la victoire, quand nous prononçons de notre bouche un Amen de foi à toutes les promesses de Dieu, et que nous pouvons dire à Satan avec assurance et autorité, comme Jésus dans le désert: « Satan, il est écrit! »

En outre, ne nous laissons jamais reprendre ou voler ce qui nous appartient, et que nous avons conquis par la foi! Car, jusqu’au bout, l’ennemi cherchera à nous reprendre le terrain qu’il a perdu! C’est pourquoi le Seigneur nous dit:

« Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne » (Apocalypse 3: 11).

Amen! Viens Seigneur Jésus!

15 Responses to B294-Comment la Bible définit-elle la souveraineté de Dieu?

  1. Francine dit :

    Merci beaucoup pour votre fidélité frère Henri, j’aurais une question qu’arrive-t-il au enfants autistes, où à d’autres qui sont trop confus, au point de pas être capable de choisir de croire en Christ pour leur salut?

    J'aime

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Nous devons faire confiance à la sagesse et l’amour de Dieu, qui sait très bien si quelqu’un est incapable de réfléchir et de recevoir la révélation de Dieu et du salut. Ce sont des êtres innocents devant Lui, et Il ne va pas les jeter en enfer parce qu’ils sont incapables de se convertir!

      J'aime

      • Francine dit :

        Merci frère Henri, c’est ce que je me doutais. Je dois vous dire combien le Seigneur Jésus-Christ m’a secourue au travers des enseignements que j’écoute depuis le mois de novembre où j’ai commencé à écouter les enseignements que vous avez reçus de Son Esprit. Après 39 ans de vie chrétienne, je n’avais jamais entendu parler de cette façon de la marche par l’esprit, la sanctification, la rédemption etc… J’écoute et je prie avec vous, le Seigneur m’a sauvée, j’en suis certaine, d’une dépression dans laquelle je me dirigeais de plus en plus. Je m’endors même souvent en écoutant vos enseignements, pour moi vous êtes devenus mon pasteur. J’ai cessé au mois d’août 2019 de prendre des anti-dépresseurs graduellement, avec la supervision de mon médecin. Ça faisait 21 ans que j’en prenais, à cause de crises de panique et d’anxiété, et au mois de novembre je me portais de plus en plus mal, mais j’étais convaincue que le Seigneur Jésus-Christ pouvait me délivrer, même si mon pasteur et des chrétiens voulaient m’en dissuader. J’avais la conviction que je ne devais pas céder aux pressions de l’ennemi. J’ai crié à Dieu de tout mon cœur, et j’ai cliqué sur un de vos enseignements, et le Saint-Esprit à commencé à m’instruire profondément. J’ai fait beaucoup de repentance, merci Père, j’ai beaucoup de reconnaissance envers Lui pour votre ministère. Que le Père vous rencontre dans tous vos besoins, vous et votre famille, Amen. Votre sœur Francine du Québec.

        Aimé par 1 personne

      • Henri Viaud-Murat dit :

        Chère soeur Francine, Je rends gloire à Dieu pour le travail qu’Il a fait dans ta vie, et qu’Il va continuer à faire! Tu es Sa brebis, et Il prend sonde toi! Il t’a sauvée, pardonnée et guérie, et Il te prépare à Sa prochaine venue!

        J'aime

  2. frère Jean dit :

    1- Satan a t-il vraiment le pouvoir direct de provoquer des tsunami, des tremblements de terre, des inondations, des éruptions volcanique ?2- si oui, peut il le faire indépendamment de de la volonté de Dieu ? 3- Y a t-il des cas dans la parole de Dieu ? 4- S’il pouvait faire tout cela, qu’attend il pour anéantir l’univers ? Frère Jean

    J'aime

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Satan est le dieu de ce monde, et c’est lui qui est responsable de tous les maux qui y arrivent. Dieu laisse faire, car Il ne violera pas la loi qu’Il a établie, que le salaire du péché, c’est la mort. Et le prince du péché et de la mort, c’est Satan. Quand la tempête grondait sur le lac, Jésus l’a stoppée d’un commandement. Parce que c’était Satan, et non Dieu, qui l’avait causée. Mais le diable ne peut pas détruire l’univers, car l’Epouse est présente sur la terre. On est encore au temps de la grâce, mais ce ne sera pas le cas pendant l’Apocalypse, qui sera le temps du jugement de Dieu.

      J'aime

  3. Julie dit :

    Amen ! Merci cher frère Henri, heureusement que vous ne vous lassez pas de nous rappeler qui sommes-nous en Jésus-Christ, merci beaucoup, que le Seigneur vous remplisse davantage.

    Aimé par 1 personne

  4. jcerber dit :

    Salut, Merci pour cette nourriture divine venant du cœur de notre Père et de notre Seigneur d’amour si précieux. Cette délégation de pouvoir que nous avons, je compte l’exercer avec fermeté et violence sur l’ennemi vaincu! Je dis Amen Amen et Amen! Merci mon frère que j’aime en Jésus-Christ.

    Aimé par 2 personnes

  5. Soldat de Jésus-Christ dit :

    Bonjour, Il est intéressant d’étudier Job: 6-22, où l’on voit que Dieu parle à Satan et vice-versa. C’est un dialogue qui mérite une attention particulière, pour voir comment Satan est limité dans ses actions, car l’Eternel des armées est au contrôle. Le plan divin de Dieu, avec Son calendrier, va s’accomplir tel que c’est écrit, de Genèse à l’Apocalypse, au temps marqué par Lui. Il est merveilleux de constater comment s’est terminée la vie de Job! Belle journée ensoleillée, avec notre soleil de justice Jésus-Christ.

    Aimé par 1 personne

    • Lou dit :

      Amen ! Merci. Il me semble qu’aujourd’hui la situation est un peu différente que celle du temps de Job, puisque Christ nous a visité et qu’Il a vaincu le diable, le péché et la mort à la croix. Satan n’a donc même plus le droit légal de mettre à l’épreuve les enfants de Dieu, il usurpe ce droit. Ro 8: 14-15 « … car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! »
      Et même, nous pouvons précipiter sa chute avec foi et témoignage, car il est écrit en Apocalypse 12: 10-11: « Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. » Salutations fraternelles.

      Aimé par 1 personne

  6. Lou Ancelin dit :

    Merci. Démonstration magistrale qui rend inopérants les trop nombreux messages de certaines congrégations évangéliques, qui disent que Dieu nous envoie ce fléau pour nous punir afin que nous nous repentions.

    J'aime

  7. Jean eudes dit :

    Amen! Viens Seigneur Jésus!

    J'aime

  8. Cephas dit :

    Bonjour Henri. Merci pour ton article. Il est le bienvenu, et que le Seigneur te bénisse. Mais je voudrais avoir plus d’éclaircissements. Dans ton article, tu nous fais comprendre que le diable est déjà un ennemi vaincu et qu’en Christ, nous sommes dans une nouvelle position, mais comment le diable peut-il toujours nous attaquer? Alors qu’à la croix il a été dépouillé? Ici en Afrique, et précisément dans mon pays au Bénin, beaucoup organisent des prières de combats où on invoque le feu sur le diable ou les démons, ou encore on nous demande de lier les esprits mauvais! Cela est-il biblique? Comment faut-il le comprendre? Tu dis aussi que nous avons le pouvoir sur les maladies, est-ce à dire que tout chrétien malade doit être absolument guéri? Et qu’il faut demander à Dieu de nous guérir absolument? Mais aussi, au temps de Noé, Dieu a bien détruit la terre par les eaux, ou encore Sodome et Gomorhe par le feu! Et parfois Dieu livrait Israël à ces peuples ennemis, ceci est bien l’oeuvre de Dieu! N’est ce pas un mal?
    J’ai 22 ans, cela me ferait plaisir si tu me répondais, Henri. En Christ, Céphas. Sois béni.

    Aimé par 1 personne

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère Céphas, oui, le diable est vaincu, mais il n’est pas encore jeté dans le lac de feu! Et il profite toujours de l’ignorance et de l’incrédulité du peuple de Dieu pour continuer à agir, même s’il n’en a plus le droit! Toutes ces prières de combat dont tu parles, elles ne sont bonnes que si elles sont faites dans la foi du coeur, et pas comme des rites! Concernant la guérison, tu liras le dernier article qui vient de paraître. Si Dieu a détruit la terre par l’eau, et Sodome et Gomorrhe par le feu, c’est parce que les hommes de ces époques ne se sont pas repentis. Il en sera de même pour le temps de l’Apocalypse. Aujourd’hui encore, Dieu peut livrer à Satan ceux qui ne veulent pas se repentir, pour tenter de sauver leur âme, comme ce Corinthien qui vivait avec la femme de son père. Mais ce n’est pas Sa volonté parfaite d’agir de la sorte. Sa volonté parfaite est toujours est de sauver et de guérir. Mais c’est aussi un Dieu juste, qui ne laissera rien passer! Ceux qui veulent échapper à Sa grâce et à Son pardon n’échapperont pas à Son jugement! Mais c’est dommage, alors que Jésus a tout accompli pour les sauver! Sois béni!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :