B288-Petit guide pratique pour combattre le coronavirus.

2 avril 2020

Article de Henri Viaud-Murat.

Au cours des articles précédents concernant ce coronavirus, nous avons établi les fondements bibliques de notre combat contre la maladie. Vous trouverez dans cet article un petit guide pratique pour vous permettre de bien mener concrètement votre combat contre ce coronavirus, si vous êtes concerné, car il s’agit d’un combat spirituel.

Vous devez avoir compris à présent que Dieu veut notre bien et a déjà pleinement pourvu, en Christ, au pardon de nos péchés et à la guérison de nos maladies et de nos infirmités.

Nous ne devons donc pas accepter l’idée que la maladie est quelque chose d’inéluctable. Tant mieux si la science médicale parvient à guérir ou à améliorer la situation de beaucoup de malades. Mais la science a des limites, et parfois elle ne peut rien faire.

Dans le cas du coronavirus, la science n’a pas encore trouvé de traitement totalement efficace, même si certaines approches sont prometteuses.

Nous ne devons pas être opposés aux bienfaits de la médecine et des mesures de protection que nous devons observer. Ils sont nécessaires dans un monde qui ne connaît pas Dieu et qui, donc, ne peut pas lui faire confiance.

Mais nous disposons, dans le sacrifice substitutif de Jésus-Christ à la croix, du seul moyen parfaitement efficace pour nous guérir! Toutefois, nous devons savoir comment mettre en oeuvre ce moyen.

En effet, beaucoup de chrétiens croient que Jésus S’est bien chargé de leurs maladies sur la croix. Mais ils n’arrivent pas à voir la guérison se manifester dans leur corps. Ils sont frustrés, et finissent par se décourager et à baisser les bras.

C’est pour ceux-là tout particulièrement que j’ai rédigé ce petit guide pratique du combat spirituel, que nous devons tous mener de toute manière.

Quand nous lisons les évangiles et les Actes des Apôtres, nous devons constater tout d’abord la puissance du ministère de guérison du Seigneur Jésus: TOUS les malades qui sont venus Le trouver pour être guéris l’ont été, la plus souvent instantanément.

En second lieu, nous devons aussi constater que les disciples eux-mêmes ont exercé un ministère de guérison semblable à celui de leur Maître, puisque, du début à la fin du Livre des Actes, tous les malades ont continué à être guéris, comme on le voit écrit dans Actes 5: 16 et Actes 28: 9.

« La multitude accourait des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs, et tous étaient guéris. »

« Là-dessus vinrent les autres malades de l’île, et ils furent guéris. »

Comment se fait-il que les disciples pouvaient obtenir de tels succès?

Tout d’abord, avant même Sa mort et Sa résurrection, Jésus avait conféré à Ses disciples, d’abord aux douze, puis aux soixante-dix, le pouvoir de guérir tous les malades, et de chasser tous les démons.

« Puis, ayant appelé ses douze disciples, il leur donna le pouvoir de chasser les esprits impurs, et de guérir toute maladie et toute infirmité » (Matthieu 10: 1).

Ensuite, après Sa résurrection Jésus donne ce même pouvoir à tous Ses disciples:

« Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris » (Marc 16: 17-18).

Les disciples de l’Eglise primitive connaissaient donc cette autorité que le Seigneur leur avait donnée pour la guérison des malades et la délivrance de ceux qui étaient oppressés par des démons.

Mais, pour que cela soit pleinement efficace, deux conditions devaient être remplies:

– Tout d’abord, les disciples devaient garder la foi, et ne jamais douter qu’ils avaient reçu cette puissance.

– Ensuite, ceux qui devaient bénéficier de cette puissance devaient croire que les disciples pouvaient les guérir et les délivrer.

Rappelons-nous qu’à Nazareth, Jésus Lui-même ne put faire aucun miracle, à cause de leur incrédulité:

« Il ne put faire là aucun miracle, si ce n’est qu’il imposa les mains à quelques malades et les guérit. Et il s’étonnait de leur incrédulité » (Marc 6: 5-6).

Quand les disciples n’ont pas pu guérir le jeune homme qu’un mauvais esprit jetait dans l’eau ou le feu, alors qu’ils en avaient le pouvoir, Jésus leur dit clairement que c’était à cause de leur incrédulité (Matthieu 17: 20).

Cela signifie aussi que tous ceux qui ont été guéris par le Seigneur Jésus, au cours de Son ministère terrestre, avaient la foi qu’Il les guérirait. Parce qu’ils pouvaient voir de leurs yeux Jésus guérir tous les malades, et cela leur donnait l’assurance qu’il en serait de même pour eux! Jésus avait la foi, mais les malades aussi devaient l’avoir.

Comment Jésus et les disciples guérissaient-ils? En général, en prononçant une parole d’autorité: « Lève-toi et marche! » « Sois guéri de ton mal! » « Etends ta main! » « Recouvre la vue! »

A la Belle Porte du Temple, dans Actes 3: 6-7, Pierre dit au boiteux de naissance: « Ce que j’ai, je te le donne: au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche. Et le prenant par la main, il le fit lever. Au même moment, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes. »

Comprenez bien que ni Jésus ni les disciples n’ont jamais prié Dieu de guérir un malade ou un infirme. Mais ils les guérissaient eux-mêmes par une parole de foi.

Jésus nous rend responsables de guérir nous-mêmes les malades:

« Allez, prêchez, et dites: Le royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » (Matthieu 10: 7-8).

En matière de guérison, Dieu a déjà fait Sa part en Jésus-Christ: Il a porté nos maladies sur la croix, et nous a guéris par Ses meurtrissures. Puis Il nous a donné le pouvoir de guérir et de délivrer, en Son Nom.

C’est donc à nous de réaliser que nous avons reçu ce même pouvoir, et que nous devons l’exercer comme Jésus et les disciples l’ont exercé, en ordonnant aux maladies de quitter nos corps, ou les corps des malades qui veulent être guéris.

Nous devons donc comprendre absolument quelle est l’importance capitale des paroles que nous devons prononcer avec foi, dans ce combat spirituel contre ce virus!

Dieu a tout créé par Sa Parole, et Il n’a jamais douté que les paroles qu’Il prononçait allaient s’accomplir! Quand Il a dit: « Que la lumière soit! », la lumière fut aussitôt!

L’enseignement du Seigneur Jésus à ce sujet est très clair. Prenons l’exemple du figuier maudit.

Jésus a prononcé contre le figuier stérile cette parole: « Que jamais personne ne mange de ton fruit! » (Marc 11: 14).

A cet instant, le figuier mourut à partir de ses racines.

Le lendemain, Jésus donne cette leçon capitale à Ses disciples:

« Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu. Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir.C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses » (Marc 11: 22-26).

Jésus nous demande tout d’abord d’avoir foi en Dieu. Le texte grec dit: « Ayez la foi de Dieu! » Cela signifie que nous devons avoir une foi semblable à celle de Dieu, c’est-à-dire une foi qui ne croit qu’en la Vérité de la Parole de Dieu, comme Dieu croit en la Vérité de Sa propre Parole!

Ensuite, le Seigneur nous demande de PARLER à la montagne qui se dresse devant nous! Dans le cas qui nous intéresse, cette montagne est la maladie causée par le coronavirus.

Nous devons donc parler à cette maladie, qu’elle soit dans notre corps ou le corps d’un malade, et lui ordonner de quitter ce corps, au nom de Jésus!

Mais le plus important, c’est de croire, dans notre coeur, que ce que nous disons se produit quand nous le disons! Et alors, nous le verrons s’accomplir!

Nous pouvons avoir la foi dans notre coeur que cette maladie partira, comme nous le lui avons ordonné, parce que nous connaissons la volonté de Dieu concernant la maladie: il s’agit d’une oeuvre de Satan, que Jésus est venu détruire à la croix!

Et le Seigneur ajoute: « Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. » Il s’agit là d’une promesse absolument certaine!

A partir de ce moment-là, nos yeux doivent rester fixés sur la promesse, et plus sur les symptômes! Et nous devons agir comme si nous étions guéris, parce que Dieu dit que nous le sommes! Satan peut jouer sur les symptômes comme il le veut, mais il ne peut rien faire pour s’opposer à une Parole de Dieu prononcée avec foi! Alleluia!

Enfin, Jésus termine en nous demandant de pardonner à tous ceux qui nous ont fait du mal. Car, si nous ne pardonnons pas, nous aurons beaucoup de mal à croire aux paroles que nous prononcerons, parce que notre conscience sera chargée.

Quand nous avons pardonné, notre conscience ne nous trouble plus, et nos paroles seront puissantes, parce que nous aurons la foi dans notre coeur quand nous prononcerons ces paroles.

Derrière ce coronavirus agit une puissance diabolique de mort. Mais cette puissance de mort peut être complètement détruite par la puissance de Vie qui se trouve dans une parole de Dieu que nous prononçons avec foi!

Nous devons toujours être des hommes et des femmes de parole, en tant que chrétiens. Nous devons tenir notre parole! En ayant ainsi ainsi à coeur de tenir notre parole, nous nous habituerons à attacher notre foi aux paroles que nous prononçons, parce que nous savons qu’elles ont de la valeur. Et cela, d’autant plus qu’il s’agit des paroles de notre Seigneur!

Pour résumer, voici les points les plus importants à retenir:

– Jésus-Christ a porté sur la croix nos maladies et nos infirmités, conséquences de nos péchés.

– Par Ses meurtrissures, nous avons déjà été guéris.

– Nous devons le croire de tout notre coeur.

– Pour bénéficier de la guérison, ou en faire bénéficier les autres, lorsque nous sommes attaqués par la maladie, nous devons parler à la maladie, et lui ordonner de quitter notre corps, au nom de Jésus.

– Nous devons croire dans notre coeur que cette parole s’accomplira, parce que c’est la volonté de Dieu.

– Nous devons conserver cette attitude de foi, et nous verrons la maladie partir!

– Nous devons avoir notre coeur libre, et pardonner à tous ceux qui nous ont offensés.

Dieu ne fera jamais à notre place ce qu’Il nous demande de faire nous-mêmes! Jacques a écrit ceci:

« Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous » (Jacques 4: 7).

C’est NOUS qui devons résister au diable en lui donnant des ordres au nom de Jésus! Et c’est de NOUS qu’il doit s’enfuir!

Mais nous devons le faire avec une foi ferme:

« Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme » (1 Pierre 5: 8-9).

Merci, Seigneur, parce que nous avons compris que nous ne devons pas paniquer devant cette épidémie meurtrière! Tu l’as vaincue à la croix, et tu nous a donné la puissance de la vaincre en Ton Nom!


B287-Bénédiction, ou malédiction?

30 mars 2020

Article de Henri Viaud-Murat.

Beaucoup de chrétiens vivent encore sous une forme ou une autre de malédiction. Ce n’est pas normal! Dieu nous a promis de nous délivrer, non pas des persécutions, mais de toute forme de malédiction, afin de déverser sur nous toutes les bénédictions que Jésus-Christ nous a acquises. Voulez-vous savoir en quoi consistent exactement la malédiction dont le Seigneur nous a libérés, et la bénédiction qui nous appartient en Christ? Lire le reste de cette entrée »


B286-Comment vaincre à coup sûr ce virus?

22 mars 2020

Article de Henri Viaud-Murat.

Notre véritable ennemi, en fait, ce n’est pas le virus. Lisez la suite de cet article, qui va vous éclairer sur la manière de vaincre totalement ce virus, et bien plus encore! Lire le reste de cette entrée »


B285-Nous pouvons, nous devons vaincre ce virus!

20 mars 2020

Article de Henri Viaud-Murat.

Notre Président a raison, nous sommes en guerre! Mais les armes avec lesquelles nous devons lutter ne sont pas charnelles. Comment nous faut-il donc lutter pour vaincre complètement ce virus? Lire le reste de cette entrée »


B284-Les chrétiens face au coronavirus.

14 mars 2020

Article de Henri Viaud-Murat.

Depuis le mois de décembre 2019, parti de Chine, un nouveau virus est en train de se répandre dans le monde entier. Quelle doit être notre attitude, en tant que chrétiens, devant ce phénomène? Lire le reste de cette entrée »


B283-La repentance.

3 mars 2020

Article de Henri Viaud-Murat.

Le 1r mars 2020, s’est tenu à Lingolsheim, dans le Bas-Rhin, un séminaire d’enseignement sur le thème suivant:

« La repentance »

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B282-La puissance de la Parole de Dieu.

28 janvier 2020

Article de Henri Viaud-Murat.

Le 26 janvier 2020, s’est tenu à Lingolsheim, dans le Bas-Rhin, un séminaire d’enseignement sur le thème suivant:

« La puissance de la Parole de Dieu »

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B281-Les lois spirituelles du Royaume de Dieu.

23 décembre 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Le 22 décembre 2019, s’est tenu à Lingolsheim, dans le Bas-Rhin, un séminaire d’enseignement sur le thème suivant:

« Les lois spirituelles du Royaume de Dieu »

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B280-La crainte.

26 novembre 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Le 24 novembre 2019, s’est tenu à Lingolsheim, dans le Bas-Rhin, un séminaire d’enseignement sur le thème suivant:

« La crainte »

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B279-L’espérance, la foi et l’amour.

22 octobre 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Le 20 octobre 2019, s’est tenu à Lingolsheim, dans le Bas-Rhin, un séminaire d’enseignement sur le thème suivant:

« L’espérance, la foi et l’amour »

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B278-Séminaire à Montpreveyres (Suisse).

14 octobre 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Les 4, 5 et 6 octobre 2019, s’est tenu à Montpreveyres, canton de Vaud, en Suisse, un séminaire d’enseignement sur le thème suivant:

« Le combat spirituel »

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B277-Séminaire à Saint-Maurice (Valais, Suisse).

10 octobre 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Les 1, 2 et 3 octobre 2019, s’est tenu à Saint-Maurice, en Suisse, un séminaire d’enseignement sur le thème suivant:

« Le chemin de la sanctification »

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B276-Séminaire Lingolsheim (10).

11 septembre 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Les 8 septembre 2019, s’est tenu à Lingolsheim, en Alsace, un séminaire d’enseignement sur le thème suivant:

« Garde ton coeur plus que toute autre chose,

car de lui viennent les sources de la vie. »

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B275-Séminaire au Centre Tabor.

19 août 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Du 14 au 18 août 2019, s’est tenu au Centre Tabor, en Alsace, un séminaire d’enseignement sur le thème suivant:

« Marcher dans l’amour, clef de la victoire. »

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B274-Séminaire Lingolsheim (9). Le combat spirituel.

29 avril 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Le 28 avril 2019, s’est tenu à Lingolsheim, en Alsace, un séminaire d’enseignement sur le thème du combat spirituel.

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B273-Séminaire Lingolsheim (8). La sanctification.

5 mars 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Le 3 mars 2019, s’est tenu à Lingolsheim, en Alsace, un séminaire d’enseignement sur le thème de la sanctification.

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B272-Séminaire Lingolsheim (7). La prière.

30 janvier 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Le 27 janvier 2019, s’est tenu à Lingolsheim, en Alsace, un séminaire d’enseignement sur le thème de la prière.

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B271-Séminaire Lingolsheim (6). Quel est le rapport entre la croix et la communion?

30 janvier 2019

Article de Henri Viaud-Murat.

Le 9 décembre 2018, s’est tenu à Lingolsheim, en Alsace, un séminaire d’enseignement sur le thème suivant: Quel est le rapport entre la croix et la communion?

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B270-Séminaire Montpreveyres – Comment empêcher la chair de se manifester?

3 novembre 2018

Article de Henri Viaud-Murat.

Les 5, 6 et 7 octobre 2018, s’est tenu à Montpreveyres, dans le Canton de Vaud, en Suisse, un séminaire d’enseignement, sur le thème suivant: Comment empêcher la chair de se manifester?

Vous trouverez dans cet article les enregistrements de ce séminaire. Lire le reste de cette entrée »


B268-Séminaire Lingolsheim (5) Les étapes de notre développement spirituel en Jésus-Christ.

30 octobre 2018

Article de Henri Viaud-Murat.

Depuis un peu plus de deux ans, nous nous retrouvons à Lingolsheim, près de Strasbourg, pour des séminaires d’une journée d’enseignement et de communion fraternelle.

Vous trouverez dans cet article les enregistrements d’un séminaire consacré à l’étude du thème suivant: Quelles sont les caractéristiques des étapes de notre développement spirituel en Jésus-Christ? Lire le reste de cette entrée »


B267-Séminaire Lingolsheim (4) Nous avons déjà tout reçu en Jésus-Christ.

29 octobre 2018

Article de Henri Viaud-Murat.

Depuis un peu plus de deux ans, nous nous retrouvons à Lingolsheim, près de Strasbourg, pour des séminaires d’une journée d’enseignement et de communion fraternelle.

Vous trouverez dans cet article les enregistrements d’un séminaire consacré à l’étude du thème suivant: Nous avons déjà tout reçu en Jésus-Christ. Lire le reste de cette entrée »


B266-Séminaire Lingolsheim (3) Le plan de Dieu pour notre vie.

29 octobre 2018

Article de Henri Viaud-Murat.

Depuis un peu plus de deux ans, nous nous retrouvons à Lingolsheim, près de Strasbourg, pour des séminaires d’une journée d’enseignement et de communion fraternelle.

Vous trouverez dans cet article les enregistrements d’un séminaire consacré à l’étude du plan de Dieu pour notre vie. Lire le reste de cette entrée »


B265-Séminaire Lingolsheim (2) Le Seigneur vient enlever Son Epouse.

24 octobre 2018

Article de Henri Viaud-Murat.

Depuis un peu plus de deux ans, toutes les cinq à six semaines, nous nous retrouvons à Lingolsheim, près de Strasbourg, pour des séminaires d’une journée d’enseignement et de communion fraternelle.

Vous trouverez dans cet article les enregistrements d’un séminaire consacré à l’étude de l’enlèvement de l’Epouse du Seigneur, qu’Il vient chercher sans ride, ni tache, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. Lire le reste de cette entrée »


B263-La Parole, et nos paroles.

11 octobre 2018

Article de Henri Viaud-Murat.

Vous trouverez dans cet article les enregistrements audios d’un séminaire d’enseignement qui s’est tenu à Saint-Maurice, canton du Valais, en Suisse, du 1r au 3 octobre 2018. Lire le reste de cette entrée »


B262-Comment avoir une foi inébranlable.

11 octobre 2018

Article de Henri Viaud-Murat.

Vous trouverez dans cet article les enregistrements audios d’un séminaire d’enseignement qui s’est tenu au Centre Tabor, du 15 au 19 août 2018. Lire le reste de cette entrée »


%d blogueurs aiment cette page :