B298-Avez-vous le coeur de l’Epouse qui va être enlevée?

Article de Henri Viaud-Murat.

Le Seigneur ne va pas enlever tous ceux qui se disent chrétiens! Il ne va pas non plus enlever automatiquement tous ceux qui sont nés de nouveau en Christ! Ne croyez jamais ce mensonge! Mais Il va enlever ceux qui sont prêts à partir, parce qu’ils ont un coeur qui aura permis au Seigneur de les préparer à Sa rencontre. Malgré vos imperfections actuelles, avez-vous ce coeur de l’Épouse de Christ?

Voici ce que dit l’apôtre Paul à propos de l’enlèvement de l’Epouse de Christ:

« Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur » (1 Thessaloniciens 4: 14-17).

Avant d’être enlevés à la rencontre du Seigneur, nous devons être sauvés, c’est-à-dire nous repentir de nos péchés et croire en Jésus-Christ. Ceci est la conséquence de l’action du Saint-Esprit dans les coeurs de tous ceux qui sont perdus, mais qui acceptent d’être convaincus de péché, de justice et de jugement. Le Seigneur demande ensuite à tous Ses disciples d’être baptisés d’eau par immersion, et de recevoir le baptême de Son Esprit. Vous pourrez trouver sur ce blog divers articles abordant ces sujets.

Avant d’aller à la croix, le Seigneur Jésus a dit à Ses disciples:

« Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement » (Jean 16: 7-8).

N’oublions jamais que Dieu le Père, qui veut que tous les hommes soient sauvés, enseigne Lui-même tout homme, où qu’il soit. Et que tous ceux qui ont entendu le Père, et qui ont reçu Son enseignement, sont attirés à Jésus et viennent à Lui.

« Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour. Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi. » (Jean 6: 44-45).

Il est donc très important de savoir quel est cet enseignement que le Père donne à tous les hommes.

Dieu le Père sait qu’il n’y a pas de salut, en dehors de la foi en Son Fils Jésus-Christ. Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie. Il n’y a donc pas de salut non plus, en dehors de la foi en la Vérité.

Dieu le Père veut donc donner à tous les hommes le désir de connaître la Vérité, dans tous les domaines où ils ont besoin d’avoir LA VRAIE RÉPONSE à toutes les questions fondamentales qu’ils se posent sur l’existence, la vie, la mort et l’au-delà.

Certains vont recevoir ce désir de connaître la Vérité, et d’autres, hélas, vont le rejeter, par amour pour ce siècle présent.

Pour vous donner un court aspect de mon témoignage personnel, j’étais catholique non pratiquant, né à Lourdes, et ayant effectué une bonne partie de mes études secondaires chez les Jésuites. Je croyais en Dieu et en Jésus-Christ, mais d’une manière intellectuelle, et je ne pensais pas possible que l’on puisse avoir une relation personnelle et vivante avec Dieu, qui était une Personne trop inaccessible pour moi.

On m’avait bien dit que le Seigneur Jésus était mort sur la croix pour le salut du monde, mais je ne me sentais pas concerné personnellement, n’ayant aucune conscience que j’étais pécheur, au point d’avoir besoin d’être sauvé.

Tout m’avait réussi dans la vie, mais il y avait deux questions pour lesquelles j’aurais vraiment aimé avoir une réponse. Pas n’importe quelle réponse, mais LA vraie réponse.

Tout d’abord, j’aurais bien aimé savoir exactement ce qu’il y avait après la mort, puisque je savais que j’allais mourir un jour. Ensuite, j’aurais aimé rencontrer quelqu’un qui connaissait réellement Dieu personnellement, et qui aurait pu m’en parler.

Je n’étais pas intéressé par les gens qui croyaient simplement en Dieu, mais sans Le connaître. J’avais plusieurs fois posé la même question à des religieux de diverses confessions: « Je sais que vous croyez en Dieu. Mais est-ce que vous connaissez personnellement ce Dieu auquel vous croyez? » Et aucun n’avait pu me répondre par l’affirmative.

J’ai compris par la suite que ce désir d’avoir une réponse vraie à ces deux questions ne pouvait provenir que de Dieu le Père, puisque cela revenait à vouloir connaître la vérité, concernant ces problèmes qui me préoccupaient. Ce n’étaient pas des préoccupations intenses, puisque j’étais jeune et je voulais aussi profiter de la vie. Mais ces préoccupations gênantes demeuraient à l’arrière-plan de ma conscience.

Certains, pour tenter de répondre à de telles questions, se sont lancés dans le spiritisme ou l’occultisme. Mais Dieu, dans Sa bonté, savait que ces personnes étaient motivées par une recherche maladroite de vérité et, finalement, Il a fini par les attirer vers Celui qui a dit: « Je suis la Vérité! »

Je dois reconnaître l’infinie bonté de Dieu à mon égard, puisqu’Il m’a fait rencontrer exactement la personne qui a pu répondre aux deux questions que je me posais. C’était un prédicateur de l’Evangile, qui était resté mort pendant trois heures, qui avait vu Jésus face à face au Ciel, qui avait entendu les cris des perdus à l’entrée de l’enfer, et que le Seigneur avait renvoyé sur la terre pour y donner son témoignage.

Je l’avais invité chez moi, et j’ai pu entendre pendant près de trois heures son expérience détaillée et peu commune. J’ai été intéressé par son témoignage, mais cela n’a pas été suffisant pour me convaincre de péché et m’amener à la conversion.

J’étais toutefois curieux de venir l’écouter dans l’église où il prêchait. Et c’est le simple message de l’Evangile qui m’a convaincu. Je pourrais résumer ce message de cette manière: « Tous les hommes sont pécheurs. La conséquence de leur péché, c’est le juste jugement de Dieu et la mort éternelle. Mais Dieu, dans Son amour, a envoyé Son Fils Jésus pour prendre sur Lui tous nos péchés sur la croix, ainsi que la condamnation qui devait tomber sur nous. Tous ceux qui se reconnaissent pécheurs devant Dieu, et qui reçoivent Jésus comme leur Sauveur, sont pardonnés et sauvés. »

C’est le caractère parfaitement clair et logique de ce message qui m’a convaincu. Je me suis reconnu pécheur, et j’ai accepté le Seigneur Jésus comme mon Sauveur. Tout s’est passé très calmement, je n’ai pas versé de torrents de larmes. Mais j’étais convaincu dans mon coeur que ce message était la Vérité, et déterminé à présent à me détourner de mes anciennes voies, pour m’engager sur la voie du Seigneur. Et j’y suis resté depuis!

Je sais à présent quel a été pour moi l’enseignement du Père. Il a consisté à me donner le désir de connaître la vérité, concernant ces deux questions que je me posais. Je savais au-dedans de moi que je ne pourrais jamais me contenter d’une réponse vague ou incertaine. Je ne savais pas comment j’allais pouvoir obtenir la bonne réponse à ces questions. Mais j’en avais le désir.

Je crois que c’est cela, recevoir l’amour de la Vérité, que le Père veut donner à tous les hommes. Je ne savais pas que c’était Dieu le Père qui m’enseignait, mais c’est comme si une question résonnait souvent au-dedans de moi: « Veux-tu vraiment connaître la Vérité? » Et ma réponse était: « Mais bien sûr, je veux la connaître, s’il y a un moyen de la connaître! »

Ce désir de connaître la Vérité m’a poussé à la chercher dans le bouddhisme, l’hindouisme, et dans bien d’autres voies sans issue. Mais toujours, après un enthousiasme initial, je restais insatisfait. Parce qu’aucune de ces voies n’était celle de la Vérité!

C’est pour cela que le Père m’a ensuite attiré à Jésus, en me faisant rencontrer ce prédicateur, en me donnant le désir d’aller l’écouter, et en me permettant de pouvoir entendre le véritable Evangile.

Frères et soeurs, quand on veut connaître la Vérité, et que cette Vérité Se révèle à nous, en la Personne bénie de Jésus-Christ, la Parole Vivante, on La reconnaît tout de suite! Parce que la révélation de la Vérité satisfait parfaitement le besoin de connaître la Vérité!

Par la suite, l’étude de la Parole de Dieu m’a révélé que Dieu notre Père voulait non seulement nous sauver, mais nous transformer entièrement à Son image, afin de nous présenter à Son Fils Jésus, comme une Epouse parfaite digne de Lui! Quelle révélation!

L’apôtre Paul le dit de cette manière:

« Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier, après l’avoir purifiée par l’eau de la parole, afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible » (Ephésiens 5: 25-27).

Voilà le but glorieux que le Seigneur nous fixe, et l’appel qu’Il nous lance, nous tous qui avons été rachetés par Son sang, et qui sommes membres de Son Corps, qui est l’Eglise. Mais allons-nous répondre à cet appel? Et de quelle manière?

Dieu ne forcera jamais personne à quoi que ce soit. Mais Il désire nous motiver à répondre joyeusement à Son appel, en nous faisant comprendre la grâce immense qu’Il nous offre, en nous proposant de devenir l’Epouse de Son Fils Bien-Aimé.

Seul le Seigneur Lui-même peut nous transformer pour nous permettre de devenir cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible! Ce n’est pas nous qui pourrons le faire!

Mais le Seigneur a besoin pour cela de l’adhésion de notre coeur, afin qu’il puisse nous conduire à ce but, qu’Il est seul capable de nous faire atteindre!

Il doit donc y avoir à tout moment, dans notre coeur de membre de la future Epouse de Christ, malgré toutes nos imperfections présentes, ce désir de Le laisser nous transformer, nous perfectionner, nous sanctifier, et nous faire atteindre la perfection absolue. Car le Seigneur Jésus mérite une Epouse parfaite!

Nous devons bien comprendre que ce désir ardent du coeur de Dieu, de préparer pour Son Fils une Epouse digne de Lui, n’est que l’expression de Son amour infini pour nous!

C’est la révélation de l’amour de Dieu pour nous qui nous permet de L’aimer en retour. Comment ne pas aimer Celui qui nous a tant aimés?

Après notre conversion à Christ, nous restons tous encore bien imparfaits et charnels! Nous ne comprenons pas clairement, loin de là, ce qui s’est passé dans notre esprit quand nous sommes nés de nouveau! Notre intelligence a grand besoin d’être renouvelée, et débarrassée de tous les mensonges qui l’encombrent encore.

Mais le plus important, pour notre Dieu, est que nous puissions toujours garder dans notre coeur cet amour de la Vérité qui nous a conduits à la conversion. C’est ce même amour de la Vérité qui nous conduira à la perfection!

Tout ce qui est encore impur en nous: fausses doctrines, traditions humaines, attitudes charnelles, etc…, ne peut être ôté de notre vie que si nous avons le désir de confronter toutes choses à la Pure Vérité de la Parole de notre Dieu! C’est Dieu qui veut nous communiquer ce désir, et nous devons le recevoir dans notre coeur. Car c’est la connaissance de la Vérité qui nous affranchira de tout mensonge et nous apportera la vraie liberté!

C’est pourquoi le Seigneur, patiemment, est en train de purifier Son Epouse de tout ce qu’Il considère comme impur.

Par exemple, l’esprit d’attachement exclusif à une dénomination chrétienne est impur pour Dieu. Car Dieu n’a qu’une seule Eglise, c’est l’Eglise de Jésus-Christ, dont Il est la Tête, et le seul Chef.

Nous pouvons parfaitement nous joindre à une assemblée membre d’une dénomination chrétienne. Mais ce qui compte, pour le Seigneur, c’est que, dans notre coeur, nous ne soyons attachés qu’à Son Eglise, composée de tous ceux qui sont nés de nouveau en Christ, quelle que soit leur étiquette, s’ils en ont une.

Le Seigneur hait tout ce qui divise! Il veut que nous ayons avant tout la conscience du Corps de Christ, et que nous sachions que nous faisons partie de ce Corps spirituel et Vivant, nous tous qui nous sommes repentis et qui avons cru en Christ!

Nous devons donc être prêts à fréquenter et accueillir des frères et soeurs qui ne sont pas membres de notre dénomination, si nous en avons une, mais qui sont membres comme nous du Corps de Christ! Puisque le Seigneur les a acceptés comme Ses enfants, pourquoi ne les accepterions-nous pas comme nos frères et soeurs bien-aimés?

Ensuite, aucune dénomination ne possède la pleine Vérité de la Parole de Dieu. Le plus souvent, dans les confessions de foi de toute dénomination, il y a des doctrines qui sont justes, et d’autres qui sont fausses, ou qui ne sont que des traditions humaines. Il y a aussi des doctrines de la Parole de Dieu qui sont absentes de ces confessions de foi.

C’est pourquoi l’esprit d’attachement exclusif aux seules doctrines d’une dénomination particulière est également impur pour Dieu.

Le Seigneur veut que nous soyons pleinement ouverts à la seule Vérité de Sa Parole, au point que nous serons prêts à abandonner immédiatement toute doctrine que nous aurions reçue dans une dénomination, si le Saint-Esprit nous montre qu’elle n’est pas conforme à Sa Parole.

Nous devons comprendre que cela nécessite de notre part une étude personnelle sérieuse de la Bible, afin que le Saint-Esprit puisse nous conduire dans toute la Vérité, et que nous puissions être progressivement débarrassés de tout mensonge. Trop de chrétiens préfèrent un attachement aveugle aux doctrines de leur dénomination, au lieu de s’attacher à la Vérité de la Parole de Dieu!

Ce « lavage » spirituel par l’eau de la Parole et du Saint-Esprit ne peut pas se faire sans beaucoup de renoncements et de souffrances. Mais si nous gardons les yeux fixés sur le but que le Seigneur veut nous faire atteindre, nous serons animés d’une joie spirituelle, et nous accepterons de rester jusqu’au bout sur ce chemin rocailleux et montant de la sanctification et du perfectionnement.

Il se peut même qu’à certains moments nous nous retrouvions seuls sur ce chemin, absolument seuls. Bien entendu, le Seigneur sera toujours avec nous. Mais nous avons besoin de communion fraternelle et, à certains moments, nous pourrons en manquer cruellement. Nous devrons accepter cette épreuve. Toutefois, dans Sa bonté, le Seigneur limitera la durée de ces moments pénibles, ne serait-ce qu’en nous faisant rencontrer au moins une âme fidèle, avec laquelle nous pourrons jouir d’une douce communion fraternelle.

Le Seigneur veut aussi faire comprendre à Son Epouse qu’elle doit absolument Le laisser diriger tout ce processus de préparation à la rencontre de son Seigneur.

Ce n’est pas à nous de conduire et de piloter ce processus. Mais nous devons tout abandonner entre les mains de notre Seigneur, afin de Lui laisser une pleine liberté d’action dans notre vie.

Cela nécessite, de notre part, une entière consécration de toute notre vie au Seigneur, un abandon complet de notre volonté entre Ses mains, sans crainte, sans retenue, et une fois pour toutes!

Le Seigneur ne nous empêche pas d’avoir nos projets, nos désirs et une volonté propre. Mais ce qu’Il veut, c’est que nous puissions, avant toutes choses, désirer sincèrement connaître et faire Sa volonté, en Lui disant: « Seigneur, ma volonté, c’est de faire Ta volonté! »

Comprenez-vous que pour en arriver là, nous devons avoir reçu la révélation de la grandeur de l’amour de Dieu pour nous? C’est la révélation de cet amour qui ôtera de notre coeur toute crainte de nous abandonner entièrement entre Ses mains pour faire Sa volonté!

« Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances,ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 8: 31-39).

C’est la révélation de cet amour qui a permis à l’apôtre Paul d’écrire ce texte et d’être plus que vainqueur dans toutes les épreuves qu’il a pu traverser. Car il avait compris que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu!

Frères et soeurs, le Seigneur notre Père est en train de préparer l’Epouse de Son Fils aux noces de l’Agneau! Ces noces doivent sceller un mariage d’amour!

« Et une voix sortit du trône, disant: Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands! Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant: Alléluia! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne. Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints. Et l’ange me dit: Ecris: Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l’agneau! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu. » (Apocalypse 19: 5-9).

Lisez bien! « Son Epouse s’est préparée! » Et comment s’est-elle préparée? En se revêtant d’un fin lin, éclatant et pur, que le Seigneur a préparé pour elle. Ce fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints, qui comprennent tous les actes de repentance et de constante mise en ordre de notre vie.

« Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions » (Ephésiens 2: 10).

Comprenez bien que notre Dieu a tout préparé d’avance pour Son Epouse! Il désire que celle-ci ait toujours un coeur bien disposé, et qu’elle soit prête à se laisser conduire par son Seigneur jusqu’au but glorieux qu’Il lui a révélé!

Quel que soit votre état actuel d’imperfection, soyez assurés que le Seigneur ne vous laissera jamais dans cet état, mais que, dans Son amour, Il vous fera progresser de gloire en gloire, à condition que vous gardiez vos yeux fixés sur Celui qui vous a tant aimés! Et le Seigneur est puissant pour vous faire atteindre ce but bien plus rapidement que vous ne le pensez!

« Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays » (Esaïe 1: 19).

« Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit » (2 Corinthiens 3: 18).

L’aboutissement final de cette glorieuse transformation, c’est notre rencontre avec le Seigneur Jésus dans les airs! Et c’est pour très bientôt!

46 Responses to B298-Avez-vous le coeur de l’Epouse qui va être enlevée?

  1. persévérance dit :

    Exhortations: « Soyez donc PATIENTS, frères, jusqu’à l’avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant PATIENCE à son égard, jusqu’à ce qu’il ait reçu les pluies de la première et de l’arrière-saison. Vous aussi, soyez PATIENTS, affermissez vos coeurs, car l’avènement du Seigneur est proche. Ne vous plaignez pas les uns les autres, frères, afin que vous ne soyez pas jugés. Voici le juge est à la porte. Prenez mes frères pour modèles de souffrance et de PATIENCE les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur. Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert PATIEMMENT. Vous avez entendu parler de la PATIENCE de Job et vous avez vu la fin que le Seigneur lui accorda car le Seigneur est plein de miséricorde et de compassion » Jacques 5 versets 7 à 11.
    « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposées, sachant que l’épreuve de votre foi produit la PATIENCE. Mais il faut que la PATIENCE accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis sans faillir en rien »Jacques 1 versets 2 à 4.
    Que Ta PATIENCE, Père Eternel, soit notre priorité aujourd’hui pour chacun (e) de nous. Amen.

    J'aime

  2. frère Jean dit :

    J’ai eu à plusieurs reprises l’occasion d’échanger avec toi sur les dénominations chrétiennes et les sectes. Vu l’importance de ce thème puisque tu l’abordes dans cet article, je demande aux Seigneur de t’inspirer par le Saint-Esprit afin de traiter de manière actualisé ce sujet, afin que nous soyons davantage édifiés et fondés dans la Parole de Dieu. Frère Jean.

    J'aime

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère, j’ai souvent eu l’occasion de traiter ce sujet dans des enseignements précédents. Si tu veux bien consulter l’article « Classement simplifié des articles, » aux paragraphes 6 (L’Eglise, corps de Christ) et 8 (Ministère du chrétien et vie chrétienne pratique), tu trouveras de nombreux articles sur ce sujet. Mais j’aurais encore l’occasion d’en reparler!

      J'aime

  3. Charly et Véro dit :

    Bien-aimé Henri, Tes enseignements et tes exhortations nous sont précieux. Quel amour notre Père notre Seigneur! Il veut encore nous perfectionner, nous faire progresser de gloire en gloire, et nous rendre inébranlables. Nous sentons l’urgence, tout s’accélère dans ce monde, les signes sont là. En quelques jours, semaines, tout a basculé. Nous comprenons maintenant que l’Antichrist n’aura aucune peine à prendre le contrôle. La parabole des dix vierges nous a fait réfléchir; toutes s’assoupirent et s’endormirent, même les sages qui avaient l’huile. Vraiment merci à notre glorieux Seigneur qui t’inspire si merveilleusement pour aider l’Eglise à se préparer. Merci pour la bénédiction que tu es, Henri, pour le corps de Christ et pour tous ceux que le Seigneur dirigera encore vers ton blog afin de connaître la pure Vérité de la Parole de Dieu. Qu’Il continue à te bénir avec Carine et votre famille! À Lui revient toute la gloire! Nous vous aimons de l’amour de Jésus.

    J'aime

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Chers Charly et Véro, merci pour votre amour fraternel précieux! Que la pleine bénédiction du Seigneur repose toujours sur vous et toute votre famille!

      J'aime

  4. Alfaro Johana dit :

    Bonjour, A chaque fois que je lis vos messages, je sens qu’ils nous rapprochent du Seigneur. Je pense que le Seigneur vous a utilisé lors d’une semaine d’étude biblique au Tabor pour parler profondément à ma vie, vraiment ces enseignements qui m’ont marquée. J’aimerais les avoir en Espagnol pour les partager avec ma famille.

    J'aime

  5. Éric Lagrue dit :

    Bonjour frère Henri, Merci encore pour tous ces messages. Ma question ne concerne pas directement le thème du message bien que je sache pertinemment que Jésus revient bientôt, et je m’attache depuis peu à vraiment m’y préparer. Tu as écrit dans ton message: « Le Seigneur ne nous empêche pas d’avoir nos projets, nos désirs et une volonté propre. Mais ce qu’Il veut, c’est que nous puissions, avant toutes choses, désirer sincèrement connaître et faire Sa volonté, en Lui disant: « Seigneur, ma volonté, c’est de faire Ta volonté! ».
    Est-ce que le Seigneur peut nous conduire dans une activité professionnelle que Lui a prévu pour nous ? Est-ce qu’Il peut me mettre quelque chose à coeur à ce niveau-là? Par ailleurs, comment devons-nous gérer l’argent qu’on gagne (indépendamment de la « dîme » et des offrandes)? En ce moment, à défaut de pouvoir acheter un logement pour mon foyer, je dois gérer l’argent qu’on a en banque et le protéger d’une éventuelle crise économique. Et je ne sais pas vraiment quoi faire à part le répartir dans différentes banques. Et je ne veux pas m’en soucier car je préfère m’appuyer sur Christ. Mais, d’un autre côté, en tant que chef de famille, je dois gérer nos ressources. Ce sujet me met mal à l’aise spirituellement, je cherche le Seigneur, je veux Lui être fidèle en toute chose mais quand je pense aux questions financières, j’ai l’impression de ne plus me centrer sur Lui. Et quand je remets ces questions de gestion financière dans les mains du Seigneur, j’ai l’impression de ne pas avoir de réponse. Je n’ai pas vraiment été enseigné sur ces questions du travail et de la gestion de nos biens. Est-ce que tu pourrais m’éclairer? Un grand merci encore. C’est extrêmement rare de voir des frères prendre autant à coeur ses auditeurs. Que Dieu continue de te bénir.

    J'aime

    • Henri Viaud-Murat dit :

      Cher frère, Concernant la dîme, je te propose d’aller lire les commentaires de l’article B291. Tout d’abord, je dirai que le Seigneur veut que nous dépendions entièrement de Lui, en ce qui concerne tous nos besoins, par la foi en Ses promesses. D’une manière générale, Il veut nous permettre d’exercer une activité rémunérée, pour pourvoir à ces besoins. Mais si nous ne pouvons pas en exercer une, soit parce que nous nous retrouvons au chômage, soit parce qu’Il nous a demandé de quitter cette activité rémunérée pour Le servir sans distraction, nous devons continuer à croire que le Seigneur pourvoira à tous nos besoins. C’est ce qu’Il a fait pour moi, quand Il m’a demandé de quitter mon poste à responsabilités et de renoncer à mon bon salaire, pour aller annoncer l’Evangile par la foi, sans salaire, sans Sécurité Sociale, sans chômage, sans rien emprunter ni demander à personne, avec une femme et cinq enfants! je peux témoigner que le Seigneur a toujours été fidèle, et qu’Il a pourvu miraculeusement à tous nos besoins, d’une manière ou d’une autre. Non seulement Il a pourvu, mais Il m’a donné les moyens d’acheter un terrain, et d’y construire une maison et deux chalets, sans rien emprunter à personne! Et je Lui en rends toute la gloire! Alors, cher frère, gère tes biens comme tu le sentiras bon, confie-les à des banques si tu le veux, mais ne compte pas d’abord sur ces biens pour assurer ton avenir et celui de ta famille, ou pour faire face à une crise économique, car tout cela pourrait nous être enlevé du jour au lendemain! Je crois que nous allons vers des temps où seule notre foi dans la fidélité du Seigneur nous permettra de vivre et de subsister! Il est même toujours prêt, en cas de besoin, à nous envoyer des corbeaux avec du pain et de la viande!

      Aimé par 3 personnes

      • MARDI Jacobi dit :

        C’est toujours un plaisir d’entendre votre témoignage Frère Henri !

        J'aime

      • Miorantsoa dit :

        Chèr frére Eric Lagrue, je me permets de vous répondre, car je suis passée par là et je vous le partage. Le Seigneur m’a révélé en ces temps que tout ce que je possédais, c’est LUI qui me l’a confié par grâce, et Il me l’a confié pour SA GLOIRE. À ce sujet, si vous vous sentez mal à l’aise, c’est qu’il y a un certain peur, ou culpabilité, alors que dans l’amour du Seigneur, ces sentiments ne devraient pas demeurer avec nous! C’est la conviction (ou) la motivation dans votre cœur qui compte, le Seigneur voit TOUT, Il connait la motivation dans votre cœur concernant ce sujet. Donc n’ayez aucune crainte, tant que votre cœur est fixé sur LUI. Fraternellement.

        J'aime

  6. Julie dit :

    Bonsoir mon très cher frère Henri, merci beaucoup pour cette exhortation, qui nous réconforte, que notre Seigneur Jésus-Christ continue à vous remplir abondamment.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :