B302-Quel est le but unique de votre vie?

Article de Henri Viaud-Murat.

Le but que l’on fixe à notre vie va déterminer tout le cours futur de notre existence. C’est dire l’importance que l’on devrait accorder au choix de ce but! Avez-vous bien compris quel est le but unique que Dieu veut que nous nous fixions pour notre vie?

Nous pourrions penser que le but que Dieu veut proposer à tous les hommes pour leur vie, c’est d’être sauvés. Ou encore, après avoir été sauvés, c’est de pouvoir mener sur cette terre une vie qui soit à la gloire de Dieu.

Tous ces buts sont beaux et bons, et Dieu n’est pas opposé au fait que nous puissions nous les fixer. Mais le Seigneur jugera toujours ces choix comme étant des choix secondaires, par rapport au but unique que Dieu voudrait que tous les hommes se fixent.

Quel est donc ce but, qui est d’une suprême importance pour chacun de nous, et que nous devrions tous vouloir atteindre?

Ce but est simple à définir. C’est tout simplement connaître Dieu tel qu’Il est!

En hébreu comme en grec, la « connaissance » de quelqu’un ne signifie pas simplement « avoir entendu parler » de cette personne. Mais elle implique l’idée d’une relation personnelle profonde, d’une intimité fusionnelle avec la personne connue, d’une interpénétration consciente de deux personnalités, au point qu’elles ne forment plus qu’un.

Le véritable salut, ce n’est donc pas seulement le fait que nos péchés soient pardonnés, et que Dieu fasse de nous une nouvelle création en Christ. Mais c’est tout simplement connaître Dieu! Et plus nous Le connaissons, plus notre vie change!

« Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l’heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ » (Jean 17: 1-3).

Nous comprenons ici que la connaissance de Dieu et de Christ est le don du Seigneur Jésus à tous ceux que le Père a attirés à Son Fils.

Rappelons-nous que Dieu le Père veut donner l’amour de la Vérité à tous les hommes. Et que tous ceux qui reçoivent cet amour de la Vérité seront attirés à Christ, afin d’être sauvés.

« Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour.Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi » (Jean 6: 44-45).

L’enseignement que le Père donne à tous les hommes consiste à mettre dans leur coeur le désir de connaître la Vérité, en ce qui concerne leur existence sur cette terre et leur destinée finale après la mort.

Tous ceux qui veulent réellement connaître la Vérité, concernant ces questions fondamentales, Dieu les voit, et Il les attire à Celui qui a dit: « Je suis le Chemin, la Vérité, et la Vie! »

Tous ceux-là comprendront que c’est leur péché qui les sépare de Dieu, qu’ils doivent se repentir de ce péché, et recevoir comme Sauveur et Seigneur Celui qui les a rachetés sur la croix. Leur péché sera effacé, ils deviendront une nouvelle création, ils recevront le Saint-Esprit, et ils commenceront une vie nouvelle avec Dieu.

A partir de cette expérience fondamentale, la volonté de Dieu est que tous Ses enfants Le connaissent, et Le connaissent tel qu’Il est réellement. C’est cela Le connaître en Esprit et en Vérité!

Même si nous sommes nés de nouveau, et baptisés d’eau et du Saint-Esprit, si, dès le départ, nous ne nous fixons pas, comme but unique de notre vie, une connaissance personnelle et vivante de notre Dieu, nous aurons beaucoup de mal à mener sur cette terre une vie abondante et victorieuse.

Certes, nous pourrons avoir l’assurance d’être sauvés, et même d’être un jour enlevés à la rencontre du Seigneur. Mais tout cela ne nous suffira pas, si nous voulons manifester sur cette terre, aussi complètement que possible, la Personne de Christ qui vit en nous. Pour cela, nous devons chercher à connaître Christ, et chercher à Le connaître toujours mieux et plus!

« Connaissons, cherchons à connaître l’Eternel! Sa venue est aussi certaine que celle de l’aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, comme la pluie du printemps qui arrose la terre » (Osée 6: 3).

Il nous serait impossible de connaître Dieu, si Celui-ci ne voulait pas Se révéler à nous! Mais toute la Bible nous démontre que Dieu veut Se révéler aux hommes qu’Il a créés.

« Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l’achève en ma chair, pour son corps, qui est l’Eglise. C’est d’elle que j’ai été fait ministre, selon la charge que Dieu m’a donnée auprès de vous, afin que j’annonçasse pleinement la parole de Dieu, le mystère caché de tout temps et dans tous les âges, mais révélé maintenant à ses saints, à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l’espérance de la gloire. C’est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. C’est à quoi je travaille, en combattant avec sa force, qui agit puissamment en moi » (Colossiens 1: 24-29).

« Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler » (Matthieu 11: 27).

Dieu veut nous révéler Son Fils, Jésus-Christ, car Il sait que la connaissance du Fils de Dieu nous donnera aussi la révélation du Père.

« Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père » (Jean 14: 6-7).

C’est donc notre connaissance personnelle de Christ qui nous permettra de connaître aussi notre Père Céleste.

Comprenez-vous à présent combien est importante, pour chacun de nous, cette connaissance personnelle de Christ?

La première chose consiste donc à vouloir connaître Christ. Nous devons être déterminés à Le connaître, comme Lui-même veut que nous Le connaissions. Nous devons nous soucier de Le connaître, et faire de cette connaissance l’objet de nos recherches et de nos préoccupations, que ce soit par la méditation de Sa Parole, par la prière et par l’écoute de Son Esprit.

La seconde chose consiste à savoir comment atteindre cette connaissance de Christ. Le Seigneur ne Se contentera pas, de notre part, d’une connaissance superficielle de ce qu’Il est. Mais Il veut nous conduire dans une connaissance personnelle profonde de Sa Personne. Il veut que nous puissions dire, comme Job:

« Oui, j’ai parlé, sans les comprendre, de merveilles qui me dépassent et que je ne conçois pas.Ecoute-moi, et je parlerai; je t’interrogerai, et tu m’instruiras. Mon oreille avait entendu parler de toi; mais maintenant mon oeil t’a vu » (Job 42: 3-5).

Que Dieu soit béni! Il a donné à tous Ses enfants, à tous les disciples de Christ, le moyen de Le connaître!

« Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle » (1 Jean 5: 20).

Jésus, tout comme le Père, est le Dieu Véritable! Et Dieu le Père nous a placés en Christ, afin que nous puissions Le connaître! Pour Le connaître, nous ne pouvions pas occuper une meilleure place!

Jésus a dit:

« Je suis le bon berger. Je connais mes brebis, et elles me connaissentcomme le Père me connaît et comme je connais le Père » (Jean 10: 14-15).

Le Seigneur sait que nous ne pouvons pas Le connaître tel qu’Il est, dès le début de notre vie chrétienne. Mais Il veut planter dans nos coeurs cette certitude, selon laquelle nous sommes appelés à Le connaître exactement comme le Père Le connaît, et que nous parviendrons sûrement à cette connaissance.

En Christ, je le répète, Dieu nous a donné l’intelligence pour Le connaître. Mais il ne s’agit pas d’une intelligence humaine, faite de raisonnements intellectuels et de déductions cartésiennes. Il s’agit d’une intelligence spirituelle, de la capacité de recevoir la révélation de Dieu, tel qu’Il est dans Sa nature réelle.

C’est cette révélation qui nous permettra de SAVOIR qui est Dieu réellement, et d’aboutir à une communion constante avec cette Personne divine unique qui a bien voulu Se révéler à nous.

L’apôtre Paul avait clairement fait de cette connaissance de Christ le but unique de sa vie.

« Au reste, mes frères, réjouissez-vous dans le Seigneur. Je ne me lasse point de vous écrire les mêmes choses, et pour vous cela est salutaire. Prenez garde aux chiens, prenez garde aux mauvais ouvriers, prenez garde aux faux circoncis. Car les circoncis, c’est nous, qui rendons à Dieu notre culte par l’Esprit de Dieu, qui nous glorifions en Jésus-Christ, et qui ne mettons point notre confiance en la chair. Moi aussi, cependant, j’aurais sujet de mettre ma confiance en la chair. Si quelque autre croit pouvoir se confier en la chair, je le puis bien davantage, moi, circoncis le huitième jour, de la race d’Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d’Hébreux; quant à la loi, pharisien; quant au zèle, persécuteur de l’Eglise; irréprochable, à l’égard de la justice de la loi. Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ. Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue (mot-à-mot: comme des excréments), afin de gagner Christ, et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi, afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrection d’entre les morts. Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons cette même pensée; et si vous êtes en quelque point d’un autre avis, Dieu vous éclairera aussi là-dessus » (Philippiens 3: 1-15).

Dans ce passage, Paul exprime le cri le plus profond de son coeur: « Connaître Christ! » Oh, l’excellence de la connaissance de Christ! Cette connaissance surpasse tout ce que l’on peut désirer atteindre sur cette terre! Cette connaissance va déterminer tout le cours ultérieur de notre vie et de notre ministère!

Paul nous révèle aussi quelle est la condition que nous devons nécessairement remplir pour atteindre cette connaissance de Christ. Nous devons renoncer, dans notre coeur, à tout ce que nous pourrions considérer comme un gain, comme quelque chose de désirable au plus haut point, et qui ne serait pas la connaissance de Christ!

Avant de se convertir à Christ, Paul pouvait se glorifier d’avoir occupé une position et atteint des objectifs très élevés à ses yeux: être Juif, être membre de la secte la plus rigide du judaïsme, celle des Pharisiens, avoir été formé aux pieds de Gamaliel, l’autorité religieuse la plus respectée de son temps, et avoir été animé d’un zèle ardent pour persécuter tous les ennemis de sa religion!

Mais, à l’instant où le Seigneur Jésus S’est révélé à lui sur le chemin de Damas, Paul a aussitôt réalisé que tout ce à quoi il se confiait s’écroulait comme un château de cartes! Et il s’est aussitôt soumis à l’autorité de Celui qu’il persécutait naguère.

« Tremblant et saisi d’effroi, il dit: Seigneur, que veux-tu que je fasse? Et le Seigneur lui dit: Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire » (Actes 9: 6).

« Seigneur, que veux-tu que je fasse? » Nous avons dans cette courte phrase la description de l’attitude constante qui sera celle de Paul tout au long de Sa vie: faire la volonté de Son Dieu. Et, pour cela, Le connaître tel qu’Il est.

Frères et soeurs, avons-nous une pleine conscience de l’excellence de la connaissance de Christ? Avons-nous compris que, pour « gagner Christ, » nous devons renoncer à tout ce qui n’est pas Christ?

Nous devons aussi comprendre que nous ne pourrons pas atteindre cette connaissance de Christ, tant que nous n’aurons pas compris ce que signifie: « être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi.« 

Une connaissance profonde de Christ ne peut être atteinte que lorsque nous avons réalisé ce que signifie « être en Lui une nouvelle création, » dont la nature est la justice même de Dieu!

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature… Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu » (2 Corinthiens 5: 17; 24).

Tant que nous garderons la conscience que nous sommes des pécheurs par nature, il nous sera impossible de « connaître » Dieu, au sens biblique, d’être uni à Lui, d’avoir avec Lui une communion parfaite, Lui qui est parfaitement Saint!

Au moment où nous réalisons, par la révélation de la Parole et de l’Esprit, que Dieu a fait de nous, par Sa grâce, des êtres qui sont aussi saints que Lui en esprit, nous pouvons aussi réaliser ce que signifie cette parole:

« Celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit » (1 Corinthiens 6: 17).

Quelle révélation extraordinaire, que celle d’être un seul esprit avec Dieu! De pouvoir nous tenir devant Lui sans aucun sentiment de culpabilité ou de condamnation, parce que nous savons que le sang de Jésus nous a purifiés, et que l’esprit régénéré que nous sommes en Lui, et dont nous devons nous revêtir, est saint de Sa sainteté, pur de Sa pureté, et parfait de Sa perfection!

« Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence,et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité » (Ephésiens 4: 20-24).

Lorsque nous avons compris que Jésus a dû payer un prix aussi élevé pour nous racheter, et pour faire de nous une nouvelle création à Son image, nous ne pouvons que désirer éliminer de notre vie pratique, de nos pensées, de nos paroles et de nos actions, tout ce qui est impur aux yeux de Dieu, et qui ne peut que troubler notre communion avec Lui, ainsi que la connaissance que nous pouvons avoir de Lui.

Puisqu’Il a déjà fait de nous, dans notre esprit régénéré, des saints et des parfaits, ne devons-nous pas tout faire pour apprendre de Lui à manifester cette sainteté et cette perfection dans tous les domaines de notre vie pratique?

C’est ce que Paul exprime lorsqu’il dit:

« Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Frères, je ne pense pas l’avoir saisi; mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons cette même pensée; et si vous êtes en quelque point d’un autre avis, Dieu vous éclairera aussi là-dessus. »

Le prix de la vocation céleste de Dieu en Christ, c’est la perfection totale, comme celle de notre Dieu! C’est accepter d’emprunter un chemin rocailleux et montant, mais qui mène à la perfection! C’est comprendre ce que signifie « la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrection d’entre les morts. »

La puissance de la résurrection de Christ, c’est savoir ce que signifie être ressuscité en Lui et avec Lui, en tant que nouvelles créations.

La communion de Ses souffrances, c’est accepter d’avance de connaître les souffrances qu’Il a lui-même connues, le rejet, l’incompréhension des autres, la persécution, le manque de communion réelle avec beaucoup de nos frères, la solitude, même si avec Dieu, nous ne sommes jamais seuls.

Devenir conformes à Lui dans Sa mort, c’est accepter, sous Sa direction, de mettre à mort dans notre vie tout ce qui doit être mis à mort, c’est-à-dire tout ce qui est charnel, terrestre et diabolique.

Quand Paul parle ensuite de « la résurrection d’entre les morts, » il ne parle pas de la résurrection finale de son corps, après sa mort, mais il parle de la vie de résurrection de Christ, manifestée dès à présent dans son corps mortel, tant qu’il est vivant sur cette terre. C’est, pour nous, pouvoir nous écrier avec Paul:

« En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit » (Romains 8: 2-4).

En d’autres termes, c’est l’apprentissage graduel et constant de la marche par l’esprit qui approfondira notre communion personnelle avec le Seigneur Jésus-Christ, et qui nous permettra de toujours mieux Le connaître.

Frères et soeurs, si nous avons compris l’importance suprême de la connaissance de Dieu et de Christ, nous pourrons nous approcher avec confiance du trône de la grâce, et adresser de tout notre coeur cette prière à notre Père:

« Seigneur, je Te connais déjà, puisque je T’ai donné ma vie. Mais je veux Te connaître pleinement, Toi et Celui que Tu as envoyé, Jésus-Christ! C’est le but unique de ma vie! Alors, au Nom de Jésus, je Te demande de Te faire connaître à moi, comme Toi Tu veux être connu! Je sais que Tu veux Te faire connaître! Alors merci Seigneur, je suis dans la joie de savoir que tu vas Te révéler à moi, que Tu vas me révéler Ton Fils Jésus, et que Tu vas me faire progresser sans cesse dans cette révélation! A Toi la gloire, aux siècles des siècles! »

12 Responses to B302-Quel est le but unique de votre vie?

  1. frère Jean dit :

    Amen. Je veux connaître le Père et le Seigneur Jésus-Christ. Je sais que c’est le Saint-Esprit qui habite en moi qui me les fera connaître. Je ne suis pas inquiet pour cela. Car le Saint-Esprit me conduit dans toute la vérité. Frère Jean.

    J'aime

  2. Soldat de Jésus-Christ dit :

    Un complément à cette exhortation pour aujourd’hui dans Jean 15: 15: « Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait CONNAITRE TOUT CE QUE J’AI APPRIS DE MON PERE. »

    J'aime

  3. Soldat de Jésus-Christ dit :

    Une exhortation ce matin dans 1 Jean 4: 7-8: « Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est NE DE DIEU et CONNAIT DIEU. Celui qui n’aime pas n’a PAS CONNU DIEU, car Dieu est amour. »

    J'aime

  4. Julie dit :

    Amen, merci Seigneur Jésus-Christ, merci cher frère Henri, que les anges du Seigneur campent tout autour de vous ainsi votre famille.

    J'aime

  5. VIRGINIE JACOB dit :

    Quelle magnifique exhortation! Merci! Que de merveilles que de bien connaitre notre Dieu vivant, qui aspire à ce que nous passions du temps avec Lui pour mieux Le connaitre, Le servir et connaitre les profondeurs de Son coeur! D’avoir cette grâce d’être Saint en esprit avec Son Esprit pour ne former plus qu’un! Nous avons tant à apprendre et à lâcher pour entrer pleinement dans tout cela, pour que nous soyons pleinement participants de Sa précieuse nature divine et de Sa joie!

    Aimé par 2 personnes

  6. Thierry Roux dit :

    Alléluia, rendons gloire au Père et au Fils, par le Saint-Esprit!

    J'aime

  7. Jean eudes dit :

    Amen! Amen! Seigneur, je Te remercie infiniment pour la vie de Ton serviteur! Puisses-Tu lui donner « de travailler le plus près possible de Toi, que ce soit pendant le millenium ou dans l’éternité! » comme Tu lui a donné de faire maintenant! Tellement Tu éclaires Ton Église à travers ses enseignements!!! Merci infiniment Seigneur! DIEU vous bénisse, grand frère! Que vos prières soient en ma faveur, si le Seigneur vous l’inspire, je vous en prie.

    J'aime

  8. jcerber dit :

    Oui Amen, nous faisons notre cette prière. Nous T’adorons, Seigneur, pour le prix immense payer à la Croix, et nous Te remercions du privilège d’être transformés à Ton image dans notre âme, chaque jour par Toi, dans la connaissance de notre Père céleste. Te connaître, c’est la félicité! Tu as dit que c’est Toi qui le fera et nous sommes d’accord, afin d’être de plus en plus proches de Toi. Merci à notre frère que j’aime dans le Seigneur.

    Aimé par 1 personne

  9. Annick dit :

    Oui, Amen. Merci Frère Henri. Connaître notre Créateur, c’est la félicité suprême. Vivre sans Dieu est une existante fade et insipide, ce n’est qu’exister. Mais vivre pour, par et en Dieu, c’est Vivre, c’est la Vie avec un immense V. Oui, ayons soif et faim de Le connaître. Il est le Pain de Vie et la source d’eau vive. Même quand il y a des jours « sombres », Dieu est toujours présent. En ces temps difficiles, le Seigneur nous dit: « Réjouissez vous toujours dans le Seigneur ». Ma prière est que nous devenions chaque jour un peu plus participants de Sa nature divine; héritiers et co-héritiers, pas moins… Shalom…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :